Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une appli créée par des adolescentes pour aider les victimes de violences domestiques en Albanie

Des filles vérifient l'appli sur leurs téléphones portables. Photo de GjejZâ, utilisée avec autorisation

Trois adolescentes ont travaillé ensemble à aider les victimes de violences domestiques en Albanie, où une femme sur deux en subit.

Arla Hoxha, Dea Rrozhani et Jonada Shukarasi — connues comme les “D3c0ders” — ont conçu l'application mobile GjejZâ (“trouve ta voix” en albanais). Elle connecte les survivantes de violences domestiques à des ressources essentielles : refuges, police et groupes de soutien.

L'appli propose aussi des informations sur les violences basées sur le genre, des histoires exemplaires de femmes qui ont surmonté une situation de violence, ainsi que des exercices de respiration et de méditation.

“GjejZâ” a été créé par trois filles albanaises de 16 ans dans l'espoir d'aide à s'attaquer à la question persistante des violences basées sur le genre et des violences domestiques dans le pays.

L'appli peut être téléchargée depuis le Google Play store.

Gjejzâ est disponible sur Play Store.
Trouvez votre voix en utilisant nos fonctions :
Dans le programme 30 jours vous trouverez des exercices mentaux sur comment briser les mythes sur la violence, des techniques de méditation, des histoires de réussites, et plus encore !
Vous connaissez quelqu'un en souffrance ? Parlez-lui de Gjejzâ aujourd'hui !

Les jeunes filles ont appris à coder et créer des applications en quatre ans grâce à une action de l'ambassade des États-Unis à Tirana, comme l'explique une vidéo sur Youtube en albanais et anglais.

Une femme sur deux subit des violences en Albanie, a déclaré à Reuters Iris Luarasi, la directrice d'une permanence téléphonique nationale pour les femmes battues, citant une étude de 2018. L'étude précise que 4.000 cas de violences domestiques ont été signalés dans cette même année.

Mme Luarasi recommande personnellement l'appli :

GjejZa est cette application inventée par ces jeunes filles talentueuses pour connecter en une seule et même appli victimes, associations et institution.

La recherche, soutenue par les agences des Nations Unies, a établi que 52,9% des 3.443 femmes albanaises interrogées ont subi au moins une de cinq différent types de violence pendant leur vie, et 18,1% ont connu des violences sexuelles. Les femmes consultées étaient âgées de 18 à 74 ans.

Sinistre statistique : en Albanie 18,1% des femmes ont connu des violences sexuelles. Le thème de cette année de #16 jours d'activisme est : La Génération Égalité se lève contre le viol : @unwomenalbania⁩ ⁦@UNFPAAlbania⁩ ⁦@SwedeninAL se joindront à @ShendetesiaAL⁩ pour passer ce message dans tout le pays

Les trois adolescentes ont fait les grands titres quand elles ont reçu un prix dans le concours Technovation Challenge.

Félicitations à D3C0ders, la première équipe d'Albanie devenue finaliste pour arriver à la 1ère place de la Section Seniors avec leur appli de soutien des survivantes de violences domestiques et des femmes en général. Elles recevront 15.000 dollars pour leur appli et pour poursuivre leurs études.

Plus récemment, c'est pour une autre récompense qu'elles ont été sélectionnées :

Félicitations Arla Hoxha, @DRrozhani, Jonada Shukarasi, @audreyisabelpe et @BriannaGopaul ! Vous avez été sélectionnées pour le Aspiring Teen Award. #WITGlobalAwards #Femmesdans laTech #S'ouvriràlaTech

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site