- Global Voices en Français - https://fr.globalvoices.org -

11 anniversaires en prison : interview avec la fille du dissident vietnamien Tran Huynh Duy Thuc

Catégories: Asie de l'Est, Viêt-Nam, Droit, Droits humains, Liberté d'expression, Médias citoyens, Politique
Tran Huynh Duy Thuc

Tran Huynh Duy Thuc. Source: Facebook

Cet article [en] [1] provient de The 88 Project, un site d'actualités indépendant qui couvre le Viêt-Nam; il a été repris sur Global Voices dans le cadre d'un accord de partage de contenu.

M. Tran Huynh Duy Thuc est l'un des principaux dissidents politiques au Viêt-Nam, et il a une vision globale de réforme pour son pays.

Cet ingénieur et entrepreneur originaire d'Ho Chi Minh Ville a fondé EIS, une entreprise de téléphonie mobile florissante avec deux filliales à Singapour et aux USA. EIS assure notamment des services de fournisseur d'accès à Internet via mobile. C'est la première entreprise vietnamienne à investir dans les nouvelles technologies à l'étranger. Thuc a fondé le groupe de recherche Chan afin d'étudier l'économie, la politique et la société, en se penchant sur le Viêt-Nam ainsi que quelques autres pays. Il tenait un blog traitant des problèmes sociaux, politiques, et économiques au Viêt-Nam, sous le nom de plume Tran Dong Chan.

2019 marque les 10 ans d'incarcération de ce dissisent, qui a été condamné à 16 ans d'emprisonnement. Il s'agit d'une période incroyablement longue punissant un intellectuel et un homme d'affaires à succès qui se bat pour son pays. Le 29 novembre 2019 représentait le 11ème anniversaire d'emprisonnement de Thuc. The 88 Project a pu s'entretenir avec Mlle Tram Tan, la fille de M. Tran Huynh Dui Thuc, pour en savoir plus sur sa situation, son état de santé, et la potentielle procédure d'appel que poursuivent Thuc et sa famille.

The 88 Project : Pouvez-vous nous en dire plus sur l'état de santé de M. Thuc ? M. Thuc est-il inquiété par le personnel carcéral dans sa vie quotidienne en prison ?

Tram Tran: Currently, my father’s health is still stable. Even though he is in prison, he still tries to exercise, follow a vegetarian diet, and eat moderately in order to stay healthy. At one time, the time my father was allowed to spend outside of the cell and the time he was allowed to use electricity was reduced, so he did not have enough lighting for reading. But my family sent complaints and fought along with my father so that he could use a battery-operated flashlight to read books and to spend time outside. Thanks to the constant attention and voice of the community at home and abroad, now he has been able to use his flashlight and be outside his cell for the time allowed by the law. However, my father is still facing a lot of difficulties that hinder his mental wellness.

Tram Tan : Actuellement, la santé de mon père est stable. Bien qu'il soit en prison, il essaye de faire de l'exercice, il suit un régime végétarien, et mange modérément pour rester en bonne santé. Pendant un temps, on lui a réduit son temps de promenade en dehors de sa cellule et son temps d'utilisation d'électricité, il n'avait donc plus assez de lumière pour lire. Mais ma famille a envoyé des lettres de réclamation et s'est battue aux côtés de mon père pour qu'il puisse utiliser une lampe-torche et lire des livres, et passer du temps dehors. Grâce à l'intérêt constant et aux voix de la communauté dans le pays et à l'international, il peut désormais utiliser sa lampe-torche, et passer du temps à l’ extérieur dans le cadre défini par la loi. Cependant, mon père continue de faire face à des difficultés qui entravent son bien-être mental.

Ms. Tram Tran, Mr. Tran Huynh Duy Thuc’s daughter

Mlle Tram Tran, la fille de M Tran Huynh Duy Thuc

The 88 Project : M Thuc peut-il se tenir informé par des sources extérieures ? Récemment, de nombreux activistes, journalistes indépendants, ou même citoyens, on subi une forte oppression de leur gouvernement à cause de leur parole.

Tram Tran: Regarding the access to outside information, the prison rules still allow my father to watch three official news channels and read official newspapers during his daily activities time. In addition, my family has still been trying to buy more newspapers and books to send regularly to my dad in the monthly parcels. Every month, my father is allowed to call home for about five minutes, and everyone in the house tries to quickly update him the situation outside, then asks about each other’s health, but cannot exchange much more. So, in recent times, the family has not had the opportunity to know his comments about the situation of increasing persecution these days.

However, a long while ago, my father told the family that in 2019 the anti-Chinese movement will take place strongly and loudly. And up to the present time, people have seen that it is happening with the typical example of the current struggle in Hong Kong. He said that facing this present time, one cannot help but feel insecure and discouraged. But Vietnamese people who lost hope should keep their faith. This moment in time is like the freezing point – at 0.99 degrees Celcius the water still looks like water, but as soon as the temperature reaches 0 degrees Celcius, it will freeze immediately. The change of the world will happen in the same way.

Tram Tran : En ce qui concerne l'accès à l'information extérieure, la prison autorise mon père à regarder les trois chaînes d'informations officielles et à lire les journaux officiels, pendant ses périodes quotidiennes d'activité. Ma famille essaye aussi d'acheter plus de journaux et de livres pour les lui envoyer mensuellement. Chaque mois, mon père a l'autorisation d'appeler la maison pendant cinq minutes environ ; rapidement, chacun essaye de le tenir informé de la situation au dehors. Puis il demande des nouvelles de la santé de chacun, mais pas plus. C'est pour cela que récemment, la famille n'a pas pu avoir l'opportunité de connaître ses impressions sur la situation de persécution croissante ces temps-ci.

Pourtant, il y a longtemps, mon père avait dit à la famille qu'en 2019, le mouvement anti-Chinois s'installerait fortement et bruyamment. Et jusqu'à présent, on a vu que c'est ce qui arrive, avec l'exemple typique des conflits à Hong Kong. Il a dit qu'en l'état actuel, on ne pouvait s'empêcher de se sentir vulnérable et découragé. Mais les Vietnamiens qui ont perdu espoir devraient garder la foi. Cette période est comme le point de congélation – à 0,99°C, l'eau a toujours l'air d'eau, mais dès que la température atteint 0, elle va geler immédiatement. Le changement du monde interviendra de la même façon.

The 88 Project : La famille peut-elle rendre visite à M. Thuc et le contacter convenablement ? Y a-t-il des obstacles pour le tenir informé des actualités politiques et du climat actuel d'oppression au Viêt-Nam ? Pouvez-vous toujours recevoir du courrier et des articles écrits par M. Thuc ?

Tram Tran: From the end of 2018 until now, letter communication between my father and the family has been repeatedly intervened in and restrained by the prison management. Before that, he could write letters and attach them with several commentaries and articles concerning the political conditions of Vietnam and the world.

However, in July 2018, when the authorities found out that these letters contained his opinions and ideas, they quickly intervened, unlawfully read the letters prior to postage, and reportedly destroyed every one of them. Not long after that, even letters that only concerned family matters were intentionally prevented from being sent.

Moreover, even letters and parcels that the family sent to Mr. Thuc were also subjected to heavy scrunity. The authorities opened the packages and read every information in the letter or the parcel. Letter communication used to be the most important form of communication between my father and the family. Many of his observations and opinions were well-received by Vietnamese public.

Since being repeatedly harassed, the family had to abandon this method of communication.

Tram Tran : Depuis fin 2018 et jusqu'à maintenant, les communications par courrier entre mon père et notre famille ont été régulièrement interceptées et censurées par l'administration carcérale. Avant cela, il pouvait écrire des lettres avec de nombreux commentaires et articles à propos des conditions politiques au Viêt-Nam et dans le monde.

Cependant, en juillet 2018, quand les autorités ont découvert que ces courriers contenaient ses opinions et ses idées, elles sont rapidement intervenues, ont lu illégalement les lettres préalablement à leur envoi, et ont semble-t-il détruit certaines d'entre elles. Peu de temps après cela, même les lettres qui ne concernaient que des préoccupations familliales ont été bloquées.

En plus de cela, même les lettres et colis que nous avons envoyés à M. Thuc ont été soumis à un examen minutieux. Les autorités ont ouvert les paquets et pris connaissance de chaque détail des lettres ou des colis. La communication par courrier était la forme de communication la plus importante entre mon père et nous. Nombre de ses observations et opinions ont été très bien reçues par l'opinion vietnamienne.

Après avoir été harcelée de manière répétée, la famille a dû abandonner cette voie de communication.

The 88 Project : Comment s'est passée la révision en cassation (une forme d'appel) de la sentence de M. Thuc ? Autant que nous le sachions, seule une agence judiciaire d'État, comme la Cour populaire suprême, le Parquet populaire suprême, la Haute Cour populaire, ou le Haut Parquet populaire, peut initier un réexamen en cassation ?

Tram Tran: The appeal for the cassation review has been sent to all competent authorities for a long time, but our family has not received any response from them up until now.

This legal fight is not strictly a cassation matter either. On 7 July 2018, my father made a “Request for remission of remaining penalties,” based on Article 63 of the Criminal Code 2015’s new approach to national security crimes, which only punishes a person who intended to commit the crime of overthrowing the people’s regime with one to five years of imprisonment.

We believe that the Criminal Code 2015 has created a very important right on the path of demanding justice for those who have been wrongfully convicted of “overthrowing the people’s regime,” especially in the case of my father. He already made a formal request for legal assistance from attorneys to carry out necessary procedures in accordance with the 2015 Criminal Procedure Code.

On 8 April 2019, my grandfather – Mr. Tran Van Huynh – sent a petition to the Standing Committee of the National Assembly and the Chairperson of the National Assembly to ask them to perform the function of supervising the implementation and application of laws in accordance with the Constitution.

Tram Tran : L'appel en révision en cassation a été envoyé à toutes les autorités compétentes depuis longtemps, mais notre famille n'a reçu aucune réponse de leur part jusqu'à ce jour.

Ce combat juridique n'est pas non plus strictement un sujet de cassation. Le 7 juillet 2018, mon père a fait une “requête pour remise des peines restantes”, basée sur la nouvelle approche de l'Article 63 du Code Criminel 2015, en rapport avec les crimes de sécurité nationale, qui ne punit que d'un à cinq ans d'emprisonnement toute personne ayant formé le dessein de renverser le régime populaire.

Nous croyons que le Code Criminel 2015 crée un droit très important en vue de demander justice pour ceux qui ont été condamnés injustement du crime de “renversement du régime populaire”, en particulier dans le cas de mon père. Il a déjà demandé officiellement l'assistance juridique d'avocats, pour porter des procédures en accord avec le Code de Procédure Criminelle 2015.

Le 8 avril 2019, mon grand-père, M. Tran Van Huynh, a envoyé une pétition à la commission permanente de l'Assemblée nationale ainsi qu'à son président, demandant qu'ils assurent leur fonction d'encadrement de l'application de la loi, conformément à la Constitution.

The 88 Project : Quel est l'objectif de l'appel ? M. Thuc est-il informé de l'appel, et quelle est son opinion ?

Tram Tran: Our objective is to require the regime to abide by the laws and legislations enacted, which must be applied and respected in practice. That is why my father strongly opposed the biased and arbitrary judgment, and our family will consistently use the law to protect his rights and demand justice. Whether by appeal for cassation review or by a resubmission request, we will fight until his release, to ensure that human rights are honored in Vietnam.

The appeal for cassation review and resubmission of penalties was actually carried out in accordance with my father’s wishes. This is his way to fight for democracy: protect human rights through the rule of law. The family and my father have learned about many special amnesty opportunities for him. My father understands the values ​​of this method, but he still wants to fight and be freed by using the law. He believes that, only then, his case can become a precedent and a premise for the law to be truly respected. That, in turn, will bring the chances of freedom to many other prisoners of conscience, who were also punished because of their fight for human rights.

Tram Tran : Notre objectif est d'exiger que le régime se conforme aux lois et aux législations promulguées, ce qui doit être appliqué et respecté. C'est pourquoi mon père s'est fermement opposé au jugement biaisé et arbitraire, et notre famille utilisera systématiquement la loi pour protéger ses droits et pour réclamer justice. Que ce soit par appel en révision de cassation ou par demande de réexamen, nous nous battrons jusqu'à sa libération, pour garantir le respect des droits humains au Viêt-Nam.

L'appel en révision de cassation et en réexamen des sanctions a été fait en accord avec les souhaits de mon père. C'est la façon de se battre pour la démocratie : protéger les droits humains grâce à l'État de droit. La famille et mon père connaissent plusieurs voies d'amnistie pour lui. Mon père comprend la valeur de cette méthode, mais il souhaite se battre pour être libéré par le biais de la loi. Il croit qu'il n'y a que de cette façon que son jugement pourra constituer un précédent et un fondement pour s'assurer que la loi soit vraiment respectée. En retour, cela apportera des chances de libération à beaucoup d'autres prisonniers politiques, qui ont également été condamnés à cause de leur lutte pour les droits humains.