Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les rues parées de rouge : les célébrations du Nouvel An chinois

Offrande d'encens au temple de Grand Matsu (大天后宮) à Tainan, Taiwan. Photo de Filip Noubel, reproduite avec autorisation.

[Sauf mention contraire, tous les liens renvoient vers des pages en anglais, ndlt]

Le Nouvel An chinois est une fête inspirée des traditions paysannes qui marquent la fin des longs mois d'hiver. Le Nouvel An lunaire 2020 a commencé le 24 janvier à minuit et se prolongera pendant plusieurs jours alors que des personnes du monde entier fêtent le passage de l'année du cochon à l'année du rat. 

Le jour des festivités diffère chaque année car il est fixé par le calendrier luni-solaire et coïncide avec l’apparition d'une nouvelle lune dans la période allant de fin janvier à mi-février. C'est aussi pour cette raison que cette fête est désignée sous différentes appellations et célébrée dans de nombreuses cultures d'Asie de l'Est. Une appellation courante, surtout utilisée en Chine, est le Festival du printemps (春节). Les Vietnamiens ont choisi le terme Tết [fr] (qui signifie fête et provient du nom complet Tết Nguyên Đán ou “Fête du premier matin du premier jour”) tandis que la culture tibétaine l'appelle Losar [fr] (ལོ་གསར་, qui signifie littéralement “Nouvel An”). Le Nouvel An lunaire est officiellement célébré à Taïwan, au Japon, en Corée du Sud, à Singapour et par la diaspora sinophone du monde entier.

Lanterne représentant le personnage 春 ou Printemps, en référence au Festival du printemps, à Tainan, Taiwan. Photo de Filip Noubel, reproduite avec autorisation.

La puissance du rouge : un repoussoir efficace contre les monstres 

Avant et pendant la période du Nouvel An chinois, la couleur rouge est très présente, décorant les portes, les maisons, les temples et les magasins, ainsi que les cartes de vœux et les vêtements portés en cette saison.  

Marché de rue vendant des décorations du Nouvel An à Tainan,  Taiwan. Photo de Filip Noubel, reproduite avec autorisation.

La célébration puise ses origines dans une légende [fr] mettant en scène une bête mythique appelée Nian [fr] qui attaquait les villageois et les dévorait – jusqu'à ce qu'un vieil homme, qui se trouvait être vêtu de rouge, décide de protéger le village la nuit en faisant exploser des pétards, parvenant ainsi à chasser le monstre. C'est désormais une coutume de porter et d'afficher du rouge ainsi que de faire usage des pétards pour se défaire de toutes les “forces négatives” de l'année précédente, et ainsi entrer dans la nouvelle année sous de bons augures.

Présentation de vêtements du Nouvel An à Tainan, Taïwan. Photo de Filip Noubel, reproduite avec autorisation.

Le zodiaque chinois

Dans la tradition chinoise, chaque année est symbolisée par l'un des 12 animaux totem. Le Nouvel An 2020 marque le passage de l'année du cochon à l'année du rat, qui est le premier animal du cycle de 12 ans. 

Le caractère utilisé en chinois est shu ou [fr] qui, parce qu'il ne fait pas la distinction entre la souris et le rat, a donné lieu à de nombreuses créations cette année mettant en scène de charmantes souris, souvent parées de rouge.

Lanterne représentant une souris rouge à Tainan, Taiwan. Photo de Filip Noubel, reproduite avec autorisation.

Le même zodiaque – et ses symboles associés – est également largement utilisé au Japon, en Corée, au Vietnam, au Cambodge et en Thaïlande. 

Décoration de rue permettant de réaliser des portraits photographiques à Tainan, Taiwan. Photo de Filip Noubel, reproduite avec autorisation.

Dîners de famille et visites de temples

La pierre angulaire de la commémoration du Nouvel An est le dîner familial qui doit réunir dans une même maison tous les membres de la famille, toutes générations confondues, pour partager un repas. La cuisine servie varie en fonction de la région et de la gastronomie locale. Dans le nord de la Chine, il s'agit généralement de boulettes, appelées jiaozi, [fr] tandis que dans la culture du sud de la Chine, il peut s'agir d'un gâteau gluant appelé niangao [fr]. Voici quelques plats populaires traditionnels dans la cuisine du nord :

Les familles se rendent également dans les temples situés à proximité de chez eux quelques heures avant le passage du Nouvel An afin de prier pour la prospérité, la santé et la réussite des projets ou examens. Les deux semaines suivantes sont également ponctuées de journées spéciales où se déroulent des rituels spécifiques qui impliquent souvent des visites familiales.

Visite d'un temple local juste avant minuit à Tainan, Taiwan. Photo de Filip Noubel, reproduite avec permission.

Selon le zodiaque chinois, chaque animal symbolise et définit ce à quoi il faut s'attendre au cours de l'année – et si l'on en croit l'horoscope chinois, 2020 promet d'être passionnant : “En tant qu'animal très perspicace, capable de sentir son environnement et d'agir au bon moment, le rat est l'un des signes les plus auspicieux du zodiaque chinois.”

Un expert en géomancie, originaire de Hong Kong, propose des prédictions détaillées pour chaque signe du zodiaque : “Il s'agit de déterminer les principes et le flux de l'univers. Quand vous savez comment le mesurer, vous pouvez prédire les tendances pour tout”.

Quoi qu'il en soit, 新年快樂 ! Bonne année !

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site