Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Fraîchement élue, une députée mozambicaine née sans bras prévoit de se consacrer à l'éducation

La députée Mércia Viriato. Photo de José Matlhombe, publiée avec la permission de l'auteur.

[Sauf mention contraire, tous les liens renvoient vers des pages en portugais ndlt]

Parmi les 250 parlementaires entrés en fonction au Parlement [fr] mozambicain le 13 janvier dernier, il y en a une qui mérite une mention particulière. Il s'agit de Mércia Viriato Licá, qui, à 23 ans, est la plus jeune députée de l'histoire de la république du Mozambique.

En raison d'une malformation, elle est née sans ses membres supérieurs. Toutes les actions du quotidien comme envoyer des textos, écrire sur une feuille, boire de l'eau ou se servir d'un ordinateur, pour lesquelles nous utilisons nos bras et nos mains, elle les réalise avec les pieds. En 2019, elle a obtenu sa licence en droit de l'Université de Maputo.

Élue sous les couleurs du FRELIMO (Front de libération du Mozambique), le parti au pouvoir au Mozambique depuis l'indépendance du pays en 1975, Mércia Viriato Licá représente la circonscription de la province de Tete (l'une des onze provinces du pays). Sa candidature a été proposée en 2019 par le président Filipe Nyusi, qu'elle a rencontré l'année précédente via Facebook. Nyusi a ensuite décidé de lui faire la surprise d'une visite à son domicile, d'où il a déclaré être reparti impressionné :

(…) sinceramente esta jovem surpreendeu-me. Ela faz tudo com os pés. Ela provou-me que não há barreiras que não se podem superar na vida.

(…) en toute sincérité cette jeune fille m'a impressionné. Elle fait tout avec ses pieds. Elle m'a démontré que dans la vie, il n'existe aucun obstacle insurmontable.

Abandonnée par son père à la naissance, elle a été élevée par sa mère avec qui elle vit aujourd'hui. Mércia Viriato Licá a confié au président Nyusi que malgré son handicap, elle ne se sentait pas différente des autres. Invitée sur la chaîne TV Surdo, elle a admis avoir eu quelques obstacles sur sa route mais précise qu'elle a su les transformer en opportunités. 

Son histoire, perçue comme un modèle de dépassement dans certains sondages, a récemment fait l'objet d'un reportage de Voice of America (service de diffusion d'émissions de radio et de télévision du gouvernement américain) intitulé Mércia, de renégate à députée.

Dans un entretien accordé à Carta de Moçambique le jour de son investiture au Parlement, la jeune députée a parlé de la manière dont elle entendait inspirer les jeunes mozambicains, qui représentent la majeure partie des quelque 28 millions de citoyens :

Espero contribuir para o desenvolvimento do país na escolaridade e educação. Incentivar os jovens para que nunca deixem de estudar porque a educação é o caminho para a vida (…) acredito que, por estar aqui na casa magna, irei incentivar e inspirar muita gente pelas atividades que irei exercer durante o meu mandato. Acredito que quando as pessoas olharem para mim e verem que sou capaz, também se conseguirão levantar.

J'espère contribuer au développement du pays dans les domaines de la scolarité et de l'éducation, et encourager les jeunes à ne pas arrêter les études, car c'est la meilleure voie pour réussir dans la vie (…). Je suis persuadée qu'en étant ici, membre de la Grande Chambre, j'encouragerai et inspirerai beaucoup de personnes grâce aux actions accomplies pendant mon mandat. Je crois que lorsque les gens me regarderont et verront que je suis capable, ils parviendront à agir leur tour.

 Zenaida Machado, une chercheuse de Human Rights Watch a écrit sur Twitter :

Maria Castela, 24 ans [sic] et licenciée en droit est la plus jeune députée du Mozambique. Un grand acquis et une inspiration pour les jeunes et les personnes atteintes de handicap. Elle a fait son entrée au Parlement aujourd'hui aux côtés de 249 autres députés, à la suite des élections générales d'octobre 2019.

Bien que le Mozambique ait ratifié la Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées, un accord qui préconise la mise en place de meilleures conditions de vie pour les personnes atteintes de handicap, celles-ci rencontrent toujours des difficultés dans le pays, comme le démontre un article du journal A Verdade.

L'accès aux bâtiments et aux transports en commun n'est en général pas adapté aux personnes handicapées, sans compter les autres discriminations auxquelles elles sont confrontées dans d'autres contextes. C'est pour cela que l'Association des personnes handicapées du Mozambique demande l'adoption d'une législation spéciale qui défende leurs droits.

S'exprimant à propos du tweet de Zeinada Machado, le haut-commissaire du Royaume-Uni au Mozambique NneNne Iwuji-Eme, a déclaré [en] que Mércia Viriato Licá était non seulement une inspiration pour les personnes handicapées mais également pour les jeunes filles du monde entier: « Le monde a besoin de jeunes filles qui comme vous rêvent de devenir des leaders et y parviennent.» a-t-elle confié.

L'activiste Benilde Mourana s'est réjouie de la nomination de Mércia Viriato Licá et espère qu'elle ne sera pas «une députée de plus » et qu'elle réussira à répondre aux véritables besoins du peuple :

Fiquei feliz com a eleição da jovem Mércia, rapariga com deficiência para deputada da Assembleia da República, afinal a inclusão deve começar de algum lado. Espero que ela não seja mais uma deputada e sim aquela deputada que leva as reais preocupações das pessoas com deficiência para a magna casa. A Mércia sozinha não basta, que onda de inclusão se alastre para outros sectores chaves na área da deficiência (…)

J'étais ravie d'apprendre l'élection au Parlement de Mércia, une jeune femme handicapée ; après tout, l'inclusion doit bien commencer quelque part. J'espère qu'elle ne sera pas une députée de plus et qu'elle sera celle qui parviendra à mettre en avant les réelles préoccupations des personnes handicapées au sein de la Grande Chambre. L'élection seule de Mércia ne suffit pas, la vague d'inclusion des personnes handicapées doit s'étendre à d'autres secteurs majeurs (…)

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site