Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chroniques du COVID-19 depuis Wuhan : « Nos actions ont fait naître de l'espoir »

Deux hommes prennent le soleil dans une rue presque vide à Wuhan

Durant la période de confinement, les gens apprécient les rayons du soleil. Photo de Guo Jing.

[Sauf mention contraire, tous les liens renvoient vers des pages en chinois, ndlt]

La chronique ci-après est la cinquième d'une série de « journaux intimes » rédigés par la cinéaste indépendante et universitaire féministe Ai Xiaoming et l'activiste féministe Guo Jing. Toutes deux vivent à Wuhan, l'épicentre de la pandémie de COVID-19. Vous trouverez ci-après la première, la deuxième, la troisième et la quatrième partie de la série [fr].

Ce cinquième volet a été rédigé entre le 17 et le 19 février 2020. Les originaux de ces « journaux intimes » sont disponibles en chinois sur Matter News.

Guo Jing : 17 février 2020

小区很小,能晒到太阳的地方也很少,我只能在两座楼的间隙里长50米的地方来回走。…终于我们都被指定监视居住了。指定监视居住一般是针对犯罪嫌疑人的,而现在很多人都在“享受”此待遇。
在湖北某县城的朋友说她那里戒严程度已经成了不能出户,有亲戚转发个视频,显示有人出门晒衣服都被抓走了。
有人说恒大房产发了特大优惠通知,2月18日至2月29日期间,全国各在售楼盘可享受75折优惠。这是很大的优惠,可是买不起的人依然买不起。现在全国高速公路免费,可是现在多少人还能开车上高速呀?
有钱人通过买房子增值,一般人只能通过买大米保命。有些便宜是普通人享受不到的
小区的群里开始发起各种团购,买菜的、买肉的,团购要达到一定份量才送。我昨天进了小区的群,群里偶尔在接龙买东西,我一开始很抗拒。风尘前,我都是在网上买菜,现在我极度渴望可以自己去买菜。今天,我终于还是参与了群里的团购接龙。

Notre zone résidentielle est très peu étendue et nous ne disposons que d'un petit espace public où nous pouvons profiter de la lumière du soleil. Je ne peux marcher que sur une distance de 50 mètres entre deux immeubles… Nous nous trouvons tous sous surveillance à domicile. Habituellement, seuls les criminels présumés sont surveillés à domicile mais aujourd'hui, de nombreuses personnes « apprécient » ce traitement spécial.

Une de mes amies réside dans une ville de la province de Hubei. Elle m'a confié que les habitants vivent sous la loi martiale et que nul n'est autorisé à sortir de chez lui. Ses proches lui ont transmis une vidéo montrant une personne emmenée par les autorités alors qu'elle était sortie pour étendre son linge.

Quelqu'un a rapporté que l'agence immobilière Evergrande avait offert une importante réduction du 18 au 29 février. Ils offrent une réduction de 75 % sur leurs propriétés sur tout le territoire national. Cette remise est considérable mais reste inabordable. Toutes les autoroutes sont désormais gratuites mais combien de personnes peuvent encore y accéder à l'heure actuelle ?

Les plus riches peuvent s'enrichir en acquérant des maisons mais une personne lambda ne peut acheter que du riz pour sa subsistance. Certains « rabais » ne seront jamais consentis au citoyen ordinaire.

Des personnes se sont lancées dans des achats groupés de légumes et de viande sur des forums de discussion en ligne. Le service de livraison n'est proposé que pour les commandes groupées. J'ai rejoint un groupe hier et les gens s'invitaient les uns les autres à effectuer des commandes groupées. Au début, j'y étais opposée. J'avais coutume de procéder à des achats en ligne avant le confinement mais en ce moment, j'ai envie de sortir pour acheter de la nourriture par mes propres moyens. Aujourd'hui, j'ai finalement rejoint le groupe.

Guo Jing : 18 février 2020

这几天,我有一种在沼泽地前行还被背后捅刀的感觉。我以为风尘已经很糟了,可是接下来还有封小区,从三天出一次门到不能出门。我没有反对这些措施的权利。这些措施是否必要也不重要,只要疫情会过去,它们就可以是有利措施
人们现在不得不被集体化,个人消失了。
团购只能顾及大家的一般性需求,没法考虑到每个人的特殊需求。有人在小区群里发了个蔬菜配送,有两个套餐:A套餐,50元,有冬瓜、芹菜、娃娃菜、茼蒿、土豆,5个品种,约13斤;B套餐,88元,豌豆、玉米、胡萝卜、红薯、茄子、青杭椒,6个品种,约13斤。
这是强制配的套餐,没法考虑到每个人的喜好。A套餐里我会不想要娃娃菜,B套餐里我又不喜欢豌豆。而且,看似有两个选择,其实没有选择。
别人选什么,我就要跟着选。套餐里也没有调味料。我是一个无辣不欢的人,幸亏自己囤了几瓶辣酱,不然吃饭就很痛苦。除了食物,人们还有很多日常需求,可能有人家里没有牙膏了,可能有人要买卫生纸。
我们谈到甘肃女护士被剃光头,而合照的照片中唯一的一个男性则是短发,很多女性在被剃头的时候极不情愿,甚至有人哭了。头发关乎的不只是外貌,而是尊严。剃头是否必要?是否经过同意?女性的身体从未真正属于自己,总是有人比女人自己更有权力处置女人的身体

Récemment, j'ai eu la sensation d'être poignardée dans le dos tandis que je marchais dans un marécage. Verrouiller une ville entière est très pénible mais nous sommes, désormais, prisonniers dans nos quartiers résidentiels et ne pouvons en sortir qu'une fois tous les trois jours. Je ne peux pas m'opposer à ces mesures. Que ces mesures soient justifiées ou non n'est plus une question fondamentale. Du moment que pandémie est enrayée, ces mesures seront jugées satisfaisantes.

Nous sommes amenés à nous constituer en collectif, l'individu a quasiment disparu.
L'achat groupé ne peut que couvrir nos besoins généraux et il ne saurait répondre à des besoins particuliers. Quelqu'un a lancé l'achat groupé de légumes, nous ne disposons que du plan A et du plan B. Le menu A coûte 50 yuans RMB (8 dollars US) pour 6,5 kg, et comprend cinq sortes de légumes : melons d'hiver, céleris, choux blancs, feuilles de chrysanthème et pommes de terre. Le menu B coûte 88 yuans RMB (14 dollars US) pour 6,5 kg et il est composé de six sortes de légumes : pois, maïs, carottes, patates douces, aubergines et poivrons verts.

Nous ne pouvons pas prendre en compte les besoins individuels avec ces régimes obligatoires. Je ne désire pas de chou blanc dans le plan A et je n'aime pas les pois dans le plan B. Même s'il semble que nous disposions de deux choix, en fait, nous ne sommes pas maîtres de notre choix.

Il me faut sélectionner ce que d'autres personnes choisissent dans l'achat groupé. Je ne trouve pas de sauce dans ces plans. Je préfère la nourriture épicée. Heureusement, j'ai stocké plusieurs bouteilles de sauce épicée, sinon je perdrai toute la satisfaction de déguster. Outre la nourriture, nous avons d'autres besoins. Certaines personnes n'ont peut-être plus de dentifrice. Peut-être que pour d'autres, il faut acheter du papier toilette.

Nous avons évoqué les informations selon lesquelles des infirmières du Gansu se rasaient la tête. Le seul homme sur cette photo de groupe avait encore ses cheveux courts. Beaucoup d'infirmières se montraient très réticentes au moment de se faire raser les cheveux et certaines d'entre elles pleuraient. Pour le peuple chinois, les cheveux ne se limitent pas aux apparences, c'est aussi une question de dignité. Est-il indispensable de leur raser la tête ? Ces femmes ont-elles consenti à le faire ? En réalité, le corps des femmes ne nous a jamais vraiment appartenu. Ce sont toujours les autres qui contrôlent les femmes et déterminent ce qu'il convient de faire au corps des femmes.

Même s'il n'est pas établi avec certitude si les femmes travaillant dans le secteur médical avaient consenti à se raser, l'incident a suscité un grand émoi en ligne, de nombreuses personnes reprochant aux médias publics de se servir des femmes comme outils de propagande.

Deux femmes viennent de se faire raser la tête. Elles baissent les yeux.

Les femmes actives du Gansu ont dû exécuter leur “sacrifice” dans le combat contre le COVID-19 en se rasant la tête. Copie d'écran d'une vidéo du site Facebook de Radio Free Asia.

Ai Xiaoming : 18 février 2020

下午六點半,天氣也像戴了口罩,灰蒙不爽。七點後,小區依然處於武漢最嚴管制中,人車限行。因為有抗疫指揮部的放行證明,我們得以出了小區。
這天的工作是接收來自北京的一車物質: 女性衛生用品。 根據一周前報道,截至2月 11 日,武漢有超過 9 萬的醫護人員奮戰 在疫情防控一線,至 2 月 14 日,來自全國的醫療界支援醫護已近 2 萬。在這些醫生中,女性占多少比例我沒有統計,但是護士中百分之九十以上是女性。
女性經期用品的缺口有幾個原因,1、本地醫護人員被緊急召回上崗,隔離工作,缺乏後援。2、武漢封城後市場停業,物品斷供。3、外地醫護人員馳援武漢,未及準備。
即使在發出呼籲後有了社會捐助,還有運送和接收困難,一方面,有院方男性負責人不認為這是迫切需要。另一方面,女性衛生用品不算醫療物質,不能享受綠色通道。但在相關報道發出後, 「姐妹戰疫安心行動」在微公益平台和為愛聯合勸募平台(微信)開啟公募連接, 一天內籌得善款兩百三十多萬。此後全國婦聯所屬中國婦女發展基金會這一國家級公益組織也募集了 225 萬元,用於援助一線女性醫務人員物品。
司機來自山東,他說昨天晚上 6 點從北京出發,夜裏在邢台休息。今天一大早連續趕路,開了十多個小時到達武漢。也是本地志願者為他聯系並發去本地區防疫指揮部的通行證,他才得以進入武漢市內。
卸貨後,司機離開。他說今天他只吃了一餐飯。我說這麽晚了,街上也沒有地方賣吃的,怎麽辦?他說他車上還有泡面。

A 18 heures, le ciel se faisait gris et semblait voilé. Après 19 heures, ma localité demeurait encore sous les contrôles les plus rigoureux, personne n'était libre de sortir, pas même en voiture. Cependant, nous pouvions sortir sur présentation d'un laissez-passer délivré par le centre de commandement COVID-19.

Notre mission consiste aujourd'hui à réceptionner un camion de fournitures en provenance de Beijing : des produits d'hygiène féminine. Selon un rapport paru la semaine dernière, plus de 90 000 professionnel·le·s de santé opéraient en première ligne à Wuhan le 11 février. Le 14 février, le contingent des soignant·e·s, en provenance d'autres régions du pays pour la ville de Wuhan, atteignait plus de 20 000 personnes. Les statistiques ne me permettent pas de déterminer le pourcentage de femmes au sein du personnel de santé. Cependant, il faut savoir que plus de 90 % du personnel infirmier sont des femmes.

Plusieurs raisons expliquent le manque de produits d'hygiène féminine : En premier lieu, le personnel médical de Wuhan a été mobilisé au pied levé et il a travaillé en vase clos, sans beaucoup de soutien ; en second lieu, la plupart des magasins ont fermé suite au confinement et on ne trouve nulle part où faire des courses ; en troisième lieu, le personnel médical des régions extérieures à Wuhan appelé en renfort, a apporté trop peu de matériel.

Même si nous avons reçu de nombreux dons suite à une campagne publique, nous rencontrons encore des difficultés de transport et de livraison. D'une part, certains directeurs hommes de nos hôpitaux ne considèrent pas ce besoin comme urgent. D'autre part, les produits d'hygiène féminine ne constituent pas des fournitures médicales et il est impossible de les livrer directement aux instituts médicaux.

Néanmoins, au fur et à mesure que les besoins du personnel médical féminin apparaissaient, une campagne de financement en ligne intitulée « Actions pour le soutien de nos sœurs dans la lutte contre la pandémie » a été lancée sur WeChat et a recueilli plus de 2 300 000 yuans chinois (environ 326 519 dollars US) en une journée. Ensuite, la Fondation pour la promotion des femmes en Chine, une organisation caritative nationale affiliée à la Fédération nationale des femmes de Chine [fr], a récolté 2 250 000 yuans (environ 319 421 dollars US) pour financer l'achat de produits destinés au personnel médical féminin travaillant en première ligne.

Le chauffeur de notre camion est originaire du Shandong. Il affirme être parti hier à 18 heures de Beijing et s'être reposé à Xingtai la nuit dernière. Il avait roulé pendant plus de 10 heures depuis ce matin avant d'atteindre Wuhan. Il a pu rejoindre Wuhan grâce aux volontaires de Wuhan qui avaient sollicité le centre de commandement COVID-19 local pour lui délivrer un laissez-passer.

Après avoir déchargé les colis, le chauffeur est reparti. Il m'a confié qu'il avait seulement pris un repas aujourd'hui. Je lui ai alors demandé ce qu'il pouvait bien manger si tard dans la nuit, alors qu'aucun magasin ou restaurant n'est ouvert. Il m'a expliqué qu'il avait des nouilles instantanées dans son camion.

Des bénévoles enregistrent le stock de produits d'hygiène féminine récemment livré..

Les dons ont ensuite été entreposés à proximité de l'hôpital. Photo de Ai Xiaoming.

Ai Xiaoming : 18 février 2020

今天上午先去到工地,和那裏的朋友一起分別送醫院。
小袁打電話過去,得知我們的接收人在武漢市中心醫院的南京路院區,於是繼續啟動車輛前往。
我們在在靠江邊的老街巷繞行,終於到達武漢市中心醫院行政辦公樓的門前。
一眼望去,路面上堆滿了大大小小的包箱。
我觀察了一下,主要是各地的捐贈物質…這些千里萬里、破疫而來的捐贈,凝聚了多少同胞手足的情誼;又有多少人徹夜不眠,傳遞信息,捐資采購,找車找人,聯絡對接……無數志願者一路協調,終於落地醫院大門口。

Ce matin, je me suis rendue sur un chantier de construction pour y rencontrer mes amis, puis nous avons distribué des colis dans différents hôpitaux. M. Yuan a contacté l'hôpital. Il a appris que les colis devaient être livrés au campus de Nanjin Road de l'hôpital central de Wuhan, alors nous nous sommes dirigé·e·s vers cet hôpital en traversant quelques vieilles rues le long de la rivière. Finalement, nous sommes parvenu·e·s à la porte d'entrée du bâtiment administratif de l'hôpital central de Wuhan.

De loin, je pouvais distinguer de nombreux paquets entassés sur la route. Je les ai inspectés. La plupart sont des dons de marchandises provenant de sources extérieures. Ces dons ont été transportés à des milliers de kilomètres de distance et ils symbolisent l'amour entre nous tou·te·s. On peut imaginer le nombre de personnes ayant renoncé au sommeil pour transmettre des messages, donner de l'argent, acheter ces fournitures, trouver les camions et les voitures, recruter des bénévoles et contacter les personnes chargées de diverses tâches. Grâce à la collaboration de nombreux bénévoles, nous avons ainsi pu constater la livraison de ces fournitures devant l'hôpital.

Guo Jing : 19 février 2020

尽管我们的处境极其被动,人们依旧在其中寻找主动性。有一天我看到一个采访,在一线救治病人的医生说:“总想能再做点什么。”这十分令人感动。不止医护人员是这么想,很多志愿者也在这么做。
疫情中,有肺炎感染病人和疑似患病的人在网上求助,有一些志愿团体会收集网上的求助信息,联系当事人,确认需求,有志愿医生帮病人看CT,协助判断病人的病情,有人协助联系社区和医院。有人关注慢性病人的求医需求,有人关注医护人员的就餐问题,有人关注到女性医护人员的需要,有人关注环卫工的工作状况,有人组成志愿车队……
封锁也给这些志愿工作带来了阻碍,大家并没有轻易放弃。救援物资曾被红➕字会拦下来,他们就想别的办法,尽管不确定能不能成功,但他们都尽力去做。人们不是因为有希望而行动,而是在用行动创造希望。

Bien que nous soyons contraints de rester passifs, nous essayons d'être proactifs. J'ai écouté une interview l'autre jour, un médecin exerçant en première ligne, a déclaré : « Je veux toujours en faire plus ». C'est émouvant. Le personnel médical et les volontaires sont animés de la même philosophie.

Dans le contexte de la pandémie, les patients et ceux suspectés d'être atteints de COVID-19 recherchent de l'aide en ligne. Certain·e·s volontaires recueillent des informations sur la question et contactent les personnes concernées. Certains médecins se portent volontaires pour interpréter les images de scanner et prodiguer des conseils. D'autres connectent les patients aux hôpitaux et aux assistants sociaux. Certains s'adressent aux personnes présentant des maladies chroniques. D'autres assurent les services de repas pour le personnel médical. D'autres encore sont attentives aux besoins du personnel médical féminin. Quelques-un·e·s se soucient des conditions de travail des agents de nettoyage. D'autres encore se chargent de l'organisation logistique des véhicules destinés aux bénévoles.

Bien que le confinement pose des obstacles dans leur travail de bénévolat, ils et elles ne renoncent pas facilement. Bien que les ressources et les fournitures offertes aient été interrompues par la Croix-Rouge (chinoise), ces bénévoles sauront y remédier. Quoi qu'il arrive, ces personnes donneront le meilleur d'elles-mêmes. L'espoir n'est pas notre moteur. Notre action nous a cependant insufflé de l'espoir.

Consultez le dossier spécial de Global Voices sur l'impact mondial du COVID-19 [fr].

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site