Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

COVID-19 : la Chine se lance dans la confection de masques pour répondre à la demande mondiale

Une chaîne de fabrication de masques de protection faciaux. Un ouvrier masqué vérifie le produit.

Chaîne de fabrication de masques en Chine. Copie d'écran de la vidéo de China Daily via l'utilisateur de Twitter China Science.

[Sauf mention contraire, tous les liens renvoient vers des pages en anglais, ndlt]

La Chine a relancé ses activités économiques en mars en appliquant efficacement une stratégie d'isolement social pour lutter contre la propagation du COVID-19. Face au cruel besoin de masques faciaux et autres produits médicaux dans le monde entier, les entreprises chinoises adaptent leurs chaînes de montage à la demande. Du fait de la pandémie, les produits médicaux sont devenus plus qu'un catalyseur de la croissance économique . ils se trouvent également au cœur de la politique chinoise de « diplomatie des masques ».

Des entreprises en plein essor

Les masques faciaux, jadis bon marché et très répandus, se sont transformés en produits de grande consommation au fur et à mesure que l'épidémie du COVID-19 progresse dans le monde. Avant l'épidémie, un masque facial se vendait entre 100 000 et 200 000 yuans (14 150 à 28 300 dollars US) et le prix des machines [permettant de les fabriquer] a plus que triplé. Néanmoins, chaque machine produit en moyenne entre 100 000 et 160 000 masques par jour, ce qui signifie qu'elle peut aisément dégager un revenu de 100 000 yuans RMB (14 150 dollars US) par jour.

Dans une contribution, sur le site WeChat, publiée sous le titre Masque fou / planche à billets : comment je suis devenu riche du jour au lendemain [zh], M. Zhou, ancien homme d'affaires spécialisé dans les e-cigarettes, expliquait la marge bénéficiaire considérable de ce secteur de production :

用印钞机来形容,真的毫不夸张。到目前为止,哪怕熔喷布价格涨成这样,普通的口罩的成本不超过6毛钱,正常时候就3、4毛,最高峰的时候5、6毛。基本上,现货批发价是两块钱以上…

On pourrait sans trop exagérer recourir à l'analogie avec les machines à imprimer les billets de banque pour décrire l'entreprise. Bien que le prix de la fibre soufflée à l'état fondu ait augmenté, le coût moyen de production d'un masque ordinaire se limite à 60 centimes RMB (10 centimes de dollars US). Habituellement, il se vend à environ 30 à 40 cents RMB et son prix maximum oscille entre 50 et 60 cents. Aujourd'hui, le prix de vente chez un grossiste dépasse les 2 yuans RMB…

Sur une autre contribution [zh], circulant sur Weibo, un homme d'affaires originaire du Zhejiang se serait fixé comme objectif un profit de plus de 100 millions de yuans RMB (environ 14 millions de dollars US) au mois de mars.

Aussi bien les États-Unis que l'Europe disposent d'un arsenal de normes spécifiques en matière de fournitures médicales. Les industriels sont soumis à des tests de qualité et acquièrent des certifications qui leur permettent de bénéficier des permis et licences d'exportation nécessaires. L'investisseur Martin Cun a analysé [zh] le marché et a souligné que le réel pouvoir des entreprises est celui de décrocher des certificats de qualité pour les exportations vers les États-Unis et l'Europe :

现在生产口罩就是印钞,当然前提是拿到欧美认证可以出口。现在单单一个法国就向中国下了20亿只口罩的订单,法国6700万人,而美国和欧洲加起来超过10亿人。美欧之后还有南美,南亚,东南亚,非洲……

Fabriquer des masques faciaux, c'est comme imprimer de la monnaie mais, bien sûr, il est nécessaire de disposer des certifications requises par l'Europe et les États-Unis pour réaliser des opérations d'exportation. La France, forte de 67 millions d'habitants, a commandé 2 milliards de masques à la Chine. Ensemble, les États-Unis et l'Europe totalisent plus d'un milliard d'habitants…

Des masques de piètre qualité

Au-delà des avantages économiques de ce secteur en pleine croissance, Pékin a opté pour une politique de « diplomatie des masques » destinée à renforcer les relations avec d'autres pays ayant cruellement besoin de fournitures médicales.

Néanmoins, cette diplomatie n'est peut-être pas aussi efficace que prévu dans la mesure où de nombreux pays déplorent la piètre qualité des articles médicaux chinois. À ce jour, les Pays-Bas ont rappelé 60 millions de masques faciaux et l'Espagne a rappelé 58 000 kits de tests rapides du COVID-19 erronés manufacturés en Chine au mois de mars.

Sur une revue en ligne, Mr. Chen, négociant en exportation, a dévoilé [zh] que 60 % des chaînes de montage de masques faciaux en Chine ne tournent pas dans des locaux propres, environnement indispensable à la réalisation de fournitures médicales. Il a également souligné que certaines usines dotées de licences d'exportation se procurent des masques faciaux auprès d'autres usines pour satisfaire la demande du marché.

Un utilisateur de Twitter, @gan_run, a partagé une vidéo d'une chaîne de production de masques :

Voici ce qu'on appelle en Chine la planche à billets. Les travailleurs ont la possibilité de toucher le masque et la pièce n'est pas exempte de poussière. Alors voilà les coûteux masques faciaux qui nous ont été vendus ?

[vidéo] Divers plans d'une chaîne de fabrication de masques de protection faciaux. Un ouvrier surveille le processus.

Alors que de nombreux pays sont insatisfaits de la qualité de ces équipements médicaux, les citoyen·ne·s chinois·es reprochent également aux usines de les vendre à un prix dérisoire [zh] :

出口一个月,才102亿元,看来很多是捐赠出去的

La valeur totale des exportations ne représente que 10,2 milliards de yuans RMB (1,5 milliard de dollars US), il semble que la majorité des exportations correspondent à des cadeaux.

我们不仅要卖,而且要高价卖给美国! ! !

Nous devons vendre le produit, fixer un prix plus élevé pour les États-Unis !

Selon les douanes chinoises, entre le 1er mars et le 4 avril, les exportations du pays comprenaient : 3,86 milliards de masques faciaux, 37,5 millions d'équipements de protection, 2,4 millions de thermomètres infrarouges, 16 000 ventilateurs, 2,84 millions de kits de test COVID-19 et 8,41 millions de lunettes de protection.

Consultez le dossier spécial de Global Voices sur l’impact mondial de COVID-19 [fr].

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site