- Global Voices en Français - https://fr.globalvoices.org -

Balkans : environ 20 000 contaminations au COVID-19, dont plus d'un tiers en Serbie

Catégories: Europe Centrale et de l'Est, Europe de l'ouest, Albanie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Grèce, Kosovo, Macédoine, Monténégro, Serbie, Slovénie, Catastrophe naturelle/attentat, Gouvernance, Médias citoyens, Santé, COVID-19
Un homme portant un masque et des gants dans la rue à Skopje en Macédoine du Nord [1]

Un homme portant un masque à Skopje, en Macédoine du Nord. Photo par l'agence de presse Meta.mk, reproduite avec autorisation.

Cet article est initialement paru sur le site de l'agence de presse Meta.mk [2] [en], un projet porté par la Fondation Metamorphosis.

[Sauf mention contraire, tous les liens renvoient vers des pages en anglais, ndlt]

Près de 20 000 habitant·e·s ont été infecté·e·s par le coronavirus dans les 10 pays des Balkans, où le premier cas a été officiellement détecté en Croatie il y a deux mois.

Cette vidéo [3] présente l'évolution du nombre de cas confirmés sur la péninsule balkanique entre le 24 février et le 24 avril 2020.

Ce qui est le plus frappant dans les statistiques officielles publiées par l’Organisation mondiale de la santé [4], l’université Johns-Hopkins [5] et le site Internet Worldometer [6], c'est de voir la Serbie regrouper, à elle seule, plus d'un tiers des cas confirmés. Au début de la crise, le gouvernement serbe avait d'abord ignoré la pandémie et s’en était même moqué [7].

Par ailleurs, sur les réseaux sociaux, les citoyen·ne·s serbes ont critiqué le gouvernement qui a notamment laissé le parti progressiste serbe (SNS), actuellement au pouvoir, organiser de grands rassemblements publics quelques jours avant la proclamation de l'état d'urgence le 15 mars dernier. Ces manifestations se sont tenues pour préparer les élections législatives [8] [fr] initialement prévues le 26 avril mais qui ont été finalement reportées en raison de la pandémie.

Des files compactes rassemblant des dizaines de milliers de sympathisants du SNS [9] avaient alors investi les rues sur des périmètres restreints. Ces démonstrations de loyauté envers le chef de parti Aleksandar Vučić s'inscrivaient dans une campagne populiste [9] et visaient à montrer le soutien de la population aux candidats de sa liste.

N'oubliez jamais ! Mars 2020. #Covid19 #Serbia #Srbija

[photos] Une foule compacte de sympathisants du SNS assiste à un rassemblement en mars 2020.

Le Montenegro est le pays des Balkans qui cumule le moins de contaminations au COVID-19 avec seulement 319 personnes diagnostiquées positives.

La Grèce et la Croatie comptabilisent plus de 2 000 cas depuis le début de la pandémie. La Bosnie, la Bulgarie, la Macédoine du Nord et la Slovénie dénombrent de leur côté plus de 1 000 cas chacun.

Par ailleurs, le Kosovo et l'Albanie recensent tous les deux 650 contaminations.

Consultez le dossier spécial de Global Voices sur l'impact mondial du COVID-19 [15] [fr].