Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une interview avec Isela Xospa, militante numérique pour la langue náhuatl

La militante linguistique Isela Xospa, les cheveux tressés, regarde hors champ. Des dessins de couleur se superposent à l'image, formant des motifs sur sa chemise.

Photo fournie par Isela Xospa, publiée avec son aimable autorisation.

En 2020, nous poursuivons notre campagne sur les médias sociaux en invitant différents hôtes à gérer le compte Twitter @ActLenguas et à partager leurs expériences en matière de revitalisation et de défense des langues natales. Nous présentons aujourd'hui le travail d'Isela Xospa (@Exospatronik) et les thèmes qu'elle prévoit d'aborder pendant sa semaine en tant qu'hôte.

Rising Voices (RV) : Parlez-nous de vous, s'il vous plaît.

Mi nombre es Isela Xospa y soy originaria de la Alcaldía de Milpa Alta región nahua del sur este de la Ciudad de México, soy diseñadora, ilustradora y editora independiente.

Actualmente dirijo Ediciones XospaTronik (2014), proyecto que surge como una editorial autogestiva e independiente que aborda temas y personajes de origen indígena promoviendo el aprendizaje y revitalización de la lengua náhuatl variante del centro alto o náhuatl clásico.

Desde hace varios años me he sumado a las causas, proyectos y metas de distintos organismos enfocados a la preservación del medio ambiente, la revitalización de las lenguas indígenas y la salvaguarda de saberes tradicionales y cultura de los pueblos originarios. Es así como ha surgido el proyecto “Intercambio de saberes y activismo digital en lenguas indígenas” que busca fortalecer alianzas e intercambio entre los pueblos originarios de nuestro continente para producir materiales gráficos y editoriales en lengua indígena dirigidos al público infantil y juvenil.

El proyecto se ha enfocado en la producción de material que puede ser leído y descargado en línea, mismo que ha sido traducido a distintas lenguas indígenas por activistas que de manera voluntaria han donado su trabajo y ayudado a distribuir el material en sus comunidades.

Isela Xospa (IX) : Je m'appelle Isela Xospa [es] et je suis originaire de la municipalité de Milpa Alta, dans la région de Nahua au sud-est de la ville de Mexico. Je suis designer, illustratrice et éditrice indépendante.

Je gère actuellement les Éditions XospaTronik [es] (2014), un projet indépendant de publication qui aborde des thèmes locaux et met en scène des personnages d'origine autochtone, favorisant l'apprentissage et la revitalisation de la variante linguistique náhuatl du centre supérieur (dit classique).

Depuis plusieurs années, je me suis associée aux causes, aux projets et aux objectifs de différentes organisations qui se concentrent sur la préservation de l'environnement, la revitalisation des langues autochtones et la sauvegarde des connaissances et de la culture traditionnelles des peuples autochtones. C'est ainsi qu'a émergé le projet « Échange de connaissances et activisme numérique dans les langues autochtones » [es]. Il vise à renforcer les alliances et les échanges entre les peuples autochtones de notre continent afin de produire des contenus graphiques et des publications en langues autochtones pour les enfants et les jeunes.

Le projet s'est concentré sur les publications qui peuvent être lues en ligne et téléchargées. Elles ont été traduites dans différentes langues autochtones par des militant·e·s bénévoles qui ont aidé à distribuer ces publications dans leurs communautés.

RV : Quel est le statut actuel de votre langue sur internet et hors-ligne ?

IX: En la Ciudad de México y específicamente en la Alcaldía de Milpa Alta la lengua sufrió una pérdida casi total en tan solo tres generaciones, es decir, en un periodo aproximado de  cincuenta años pasamos del 100% de hablantes de lengua indígena al 3.068% (Censo de población INEGI 2010)

La lengua náhuatl variante del centro alto o náhuatl clásico es una de las mas habladas en México, existen una gran variedad de textos didácticos con métodos de enseñanza, gramática y textos antiguos de consulta y lectura. En linea existen varios diccionarios y buscadores cada vez mas sofisticados para el aprendizaje y consulta. Cabe mencionar que la gran mayoría de estos textos son de corte académico y especializado pues abundan los artículos de revistas académicas en torno al tema.

También abundan los videos en YouTube con lecciones creadas por aficionados y hablantes de la lengua, así como programas producidos por el estado mexicano para la televisión educativa dirigida a las comunidades indígenas.Las estaciones de radio en línea públicas e independientes también son abundantes.

Sin embargo, no existe una gran variedad de material específicamente diseñado y dirigido al público infantil y juvenil. De ahí el interés por iniciar un proyecto gráfico-editorial enfocado en el diseño de personajes e historias basados en la cultura de los pueblos originarios.  Los niños y jóvenes de mi comunidad no poseen libros con historias locales, no hay canales de Youtube que se centren en producir lecciones en náhuatl dirigidas e ellos, no hay podcast en los que puedan escuchar las voces e historias de las personas mayores que todavía hablan el náhuatl zona, no tienen libros de texto, literatura o audiolibros para practicar su nivel de aprendizaje de la lengua.

El hueco es enorme y las oportunidades de desarrollar material editorial, colecciones, personajes, audios, videos son, a nuestro parecer, ilimitados.

Por tal motivo puedo concluir que la situación actual de la lengua náhuatl en mi comunidad es de resistencia pues se niega a desaparecer, el internet y el acceso a la información han despertado el interés de las generaciones mas jóvenes para volver a su pasado, entonces, la lengua está en crecimiento, expansión y llena de espacios de oportunidad pues la demanda de este tipo de material crece cada día.

IX : À Mexico, et plus précisément dans la municipalité de Milpa Alta, la langue a presque disparu en trois générations seulement. Cela signifie qu'au cours d'une période d'environ cinquante ans, le nombre de personnes parlant la langue autochtone est passé de 100 % à 3,068 % (recensement INEGI 2010).

La variante linguistique du náhuatl du centre supérieur (ou náhuatl classique) est l'une des plus parlées au Mexique. Divers contenus didactiques sur les méthodes d'enseignement, la grammaire et les textes ont déjà été publiés, et sont disponibles à la lecture et à la consultation. Il existe également plusieurs dictionnaires et moteurs de recherche en ligne, en constante expansion, pour l'apprentissage et la consultation. Il convient de mentionner que la grande majorité sont des textes universitaires spécialisés, car de nombreux articles ont été publiés dans des revues universitaires sur ce sujet.

Il existe aussi de nombreuses vidéos sur YouTube avec des leçons créées par des défenseurs et des locuteur·rice·s de la langue, ainsi que des programmes télévisés éducatifs produits par l'État mexicain pour les communautés autochtones. Il existe également plusieures stations de radio en ligne publiques et indépendantes.

Cependant, il n'existe pas une grande variété de contenus spécialement conçus pour les enfants et les jeunes. Cette situation explique l'intérêt de lancer un projet de publication graphique axé sur la conception de personnages et d'histoires en lien avec la culture des peuples autochtones. Les enfants et les jeunes de ma communauté ne possèdent pas de livres avec des histoires locales, il n'y a pas de chaînes YouTube qui se concentrent sur les leçons de náhuatl pour eux, il n'y a pas de podcast où ils peuvent entendre les voix et les histoires des personnes âgées qui parlent encore la langue dans la région náhuatl, ils n'ont pas de manuels, de littérature ou de livres audio pour l'apprentissage des langues.

Le besoin de ce type de publications est énorme, c'est pourquoi nous croyons qu'il existe des opportunités illimitées de développer des publications, des collections, des personnages, des audios, des vidéos.

C'est pour cette raison je peux conclure que la situation actuelle de la langue náhuatl dans ma communauté est celle d'une résistance car elle refuse de disparaître. L'accès à l'information en ligne a suscité l'intérêt des jeunes générations afin de revenir à leur passé. Ainsi, la langue est en pleine expansion et présente de nombreuses opportunités car la demande pour ce type de contenus augmente chaque jour.

RV : Sur quels sujets prévoyez-vous de vous concentrer pendant la semaine où vous gérerez le compte Twitter @ActLenguas ?

IX: Activismo digital en lenguas indígenas para niños

1. Contar la historia y objetivos de nuestro proyecto gráfico editorial

2. Compartir la experiencia del proyecto”Intercambio de saberes-Libro bebé tamal”

3. Hablar de la importancia de revitalizar la lengua y la identidad con personajes e historias basadas en la cultura indígena.

4. Compartir historias, testimonios y logros del proyecto “Intercambio de saberes-Libro Bebé tamal”

5. Compartir parte de nuestro proceso de trabajo, cómo se hace una publicación, qué se necesita, quiénes deben participar, cómo se planea y organiza, qué plataformas puedes distribuir y difundir el material, etc.

IX : J'ai l'intention de me concentrer sur l'activisme numérique dans les langues autochtones pour les enfants :

1. Raconter l'histoire et les objectifs de notre projet de publication graphique.

2. Partager l'expérience du projet « Échange de connaissances – le livre Bébé Tamale » .

3. Parler de l'importance de revitaliser la langue et l'identité avec des personnages et des histoires basées sur la culture autochtone.

4. Partager les histoires, les témoignages et les réalisations du projet « Échange de connaissances – le livre Bébé Tamale ».

5. Partager notre processus de travail, comment une publication est réalisée, ce qui est nécessaire, qui devrait participer, comment elle est planifiée et organisée, sur quelles plateformes ces contenus peuvent être distribués et diffusés, etc.

RV : Quelles sont les motivations principales de votre activisme numérique pour votre langue ?

IX: Los motivos de mi activismo

  • Creo que sumar esfuerzos e intercambiar saberes nos hará más fuertes.
  • Busco apoyar y difundir el trabajo de otros colectivos.
  • Mantener vivos los procesos comunitarios que aprendí de mis antepasados.
  • Apuesto por el trabajo sin fines de lucro y  lo hago desde el ejemplo que adquirí de los luchadores sociales de mi comunidad.
  • Promuevo alianzas e intercambio con organismos que se identifican con el sueño de tener una sociedad más igualitaria, equitativa e inclusiva.
  • Difundo la idea de que a los pueblos originarios del mundo nos une un mismo corazón y un mismo espíritu.
  • Afirmo que los pueblos indígenas tienen para ofrecer al mundo respuestas  a las crisis ambiental, alimenticia y humanitaria que afectan al mundo.

 

IX : Les motivations de mon activisme :

  • Je pense qu'en travaillant ensemble et en échangeant nos connaissances, nous serons plus forts.
  • Je cherche à soutenir et à diffuser le travail des autres groupes.
  • Je veux maintenir en vie les processus communautaires que j'ai appris de mes ancêtres.
  • Je crois au travail à but non lucratif et je suis l'exemple d'acteurs et actrices des luttes sociales de ma communauté.
  • Je favorise les alliances et les échanges avec des organisations qui visent à former une société plus égalitaire, plus équitable et plus inclusive.
  • Je répands l'idée que les peuples originels du monde sont unis par le même cœur et le même esprit.
  • Je crois que les peuples autochtones ont des réponses à apporter aux crises environnementales, alimentaires et humanitaires qui affectent le monde.

RV : Quels sont vos espoirs pour votre langue ?

IX: Sueño con un resurgimiento, me gusta soñar que los materiales que hacemos impacten a los mas pequeños y los hagan reflexionar sobre su propia cultura, sobre las ventajas que les ofrece para que aprecien y abracen su riqueza e importancia.

Sueño con seguir haciendo libros y materiales en línea en lengua indígena en los que los niños y jóvenes de mi comunidad sean los autores, traductores, ilustradores, narradores, guionistas, productores de contenido, etc.

Sueño con un Milpa Alta bilingüe, uno en que los futuros profesionistas digan: Cuando era niño leí un libro que contaba una historia de mi comunidad y estaba escrito en náhuatl, fue ahí que nació mi interés por aprender la lengua de mis antepasados.

IX : Je rêve d'une résurgence, je souhaite que le contenu que nous publions ait un impact sur les jeunes et les fasse réfléchir à leur propre culture, sur les avantages qu'elle leur offre, afin qu'ils apprécient et embrassent sa richesse et son importance.

Je rêve de continuer à publier des livres et des contenus en ligne en langue autochtone, dont les enfants et les jeunes de ma communauté sont les auteures, les traducteurs, les illustratrices, les narrateurs, les scénaristes, les producteurs de contenu, etc.

Je rêve d'une Milpa Alta bilingue, dans laquelle les futur·e·s professionnel·le·s disent : Quand « J'étais enfant, j'ai lu un livre qui racontait l'histoire de ma communauté et qui était écrit en náhuatl, c'est ainsi qu'est né mon intérêt pour l'apprentissage de la langue de mes ancêtres. »

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site