Communauté LGBTQ+ et personnalités politiques saluent le Monténégro pour sa loi sur l'union des couples de même sexe

Quatre femmes tiennent des panneaux aux couleurs arc-en-ciel, en soutien au mariage pour tous au Monténégro.

Des militantes monténégrines à la SeaSide Pride de 2013, à Budva, tiennent des pancartes déclarant “Je suis comme vous” “Pour le droit au mariage”, “L'amour, c'est l'amour” et “Je vote pour l'amour”. Photo par LGBTQ+ Forum Progres, sous licence CC BY-NC-SA.

Le parlement monténégrin a adopté une loi sur l'union civile des couples de même sexe, faisant du Monténégro le premier pays de l'ouest des Balkans à reconnaître légalement les unions entre personnes de même sexe.

Cette loi, adoptée le premier juillet, ne comprend pas [cnr] de disposition pour ouvrir l'adoption d'enfants aux couples de même sexe. En dehors de cela, leurs droits sont les mêmes que ceux des couples hétérosexuels, y compris en matière de droits patrimoniaux, de droits de succession et de protection sociale.

Les associations LGBTI Forum Progres et le Centre Social LGBTI, ainsi que les membres de leur communauté, ont salué l'adoption de la loi, et félicité [cnr] les personnes LGBTQ+ pour cette avancée historique.

Činjenica da je konačno usvojen Zakon o životnom partnerstvu ima neizrecivo velik značaj za sve LGBTI osobe u Crnoj Gori. Ovo je nesaglediv pomak naprijed za crnogorsko društvo, na naročitu radost cjelokupne LGBTI zajednice. Kao organizacija koja niz godina zagovara pravno prepoznavanje istopolnih zajednica i kao aktivni učesnici Radne grupe koja je kreirala ovaj Zakon, veoma smo srećni zbog ovakvog ishoda koji smo dugo čekali. Sada ostaje ono ključno – primjena ovog zakona u praksi – što je sljedeći veliki korak u procesu zaštite ljudskih prava LGBTI osoba.

Que cette loi sur l'union civile soit enfin adoptée, cela revêt une importance incommensurable pour les personnes LGBTI du Monténégro. C'est une grande avancée pour la société monténégrine, qui réjouit toute la communauté LGBTI. En tant qu'association qui milite pour la reconnaissance légale des unions de même sexe, et ayant participé au groupe de travail qui a rédigé cette loi, nous sommes tellement heureux de cet aboutissement tant attendu. Reste maintenant à faire appliquer cette loi en pratique, ce qui sera la prochaine étape du processus de protection des droits fondamentaux des personnes LBGTI.

Le Monténégro a parcouru un long chemin en ce qui concerne la lutte contre l'homophobie ces dernières années.

En 2013, la première Marche des Fiertés avait fait l'objet de violences, d'appel au meurtre et d'insultes de la part d'une contre-manifestation d'environ 200 personnes.

En 2015, les autorités monténégrines avaient interdit la Marche des Fiertés [en], jugeant sa tenue « trop risquée », la police s'étant déclarée incapable de protéger les participant·e·s des menaces de violence de la part de groupes homophobes.

Plus récemment, les Marches de 2017 se sont déroulées sans incident [en], et l'édition 2018 a vu la participation de personnalités politiques de haut rang [en].

L’an passé, le parlement avait échoué à faire voter la loi sur l’union des couples de même sexe, le quorum nécessaire au vote n’ayant pas été atteint

Milo Đukanović, actuel président et haut cadre du gouvernement monténégrin depuis 1991, a salué ce progrès, qui, selon lui, illustre l'avancée du pays dans son rapprochement des « démocraties les plus développées du monde ».

Le Monténégro fait un pas de plus pour rejoindre les démocraties les plus développées du monde ! Avec l'adoption de la loi relative à l'union civile des personnes de même sexe, le Monténégro offre pour la première fois un cadre juridique à la population homosexuelle !

Le Premier ministre Duško Marković s'est également félicité [cnr] de l'adoption de la loi.

Ovo je veliki iskorak u pravom smjeru za crnogorsko društvo, njegovu demokratsku zrelost i proces integracije. Ravnopravnost i jednaka prava za sve osnov su ljudskih i evropskih vrijednosti. Zahvaljujem LGBTIQ zajednici na dijalogu i doprinosu. U evropskoj Crnoj Gori nema i ne treba da bude mjesta za diskriminaciju po osnovu seksualnog opredjeljenja.

C'est un grand pas dans la bonne direction pour la société monténégrine, sa maturité démocratique et sa démarche d'intégration. L'égalité et les mêmes droits pour tous sont le fondement-même des valeurs humains et européennes. J'aimerais remercier la communauté LGBTIQ pour le dialogue et sa contribution. Il n'y a pas de place pour la discrimination en raison de l'orientation sexuelle dans un Monténégro européen.

Les ambassadeurs du Royaume Uni et des États-Unis ont eux aussi salué [cnr] le vote de la loi.

La militante Bojana Jokić, du LGBTI Forum Progress, se montre toutefois prudente, faisant référence aux récentes limitations [en] des rassemblements publics :

Iako je današnje glasanje velika stvar za Crnu Goru, želim kratko da se osvrnem i na dešavanja koja minulih sedmica potresaju naše društvo. Kao aktivistkinja i građanka sam zabrinuta zbog ograničavanja ljudskih prava i sloboda kojima svjedočimo, a koja nas podsjećaju da niko od nas nije slobodan i jednak dok svi u društvu nisu slobodni i jednaki.

Même si le vote d'aujourd'hui est important pour le Monténégro, j'aimerais évoquer les événements qui ont secoué notre société ces dernières semaines. En tant que militante et citoyenne, je m'inquiète des limitations des droits humains et des libertés, ce qui nous rappelle que nous ne sommes pas libres et égaux tant que toute la société n'est pas libre et égale.

Articles récents Europe Centrale et de l'Est

Articles les plus lus

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site