Un militant numérique ghanéen demande plus de visibilité pour la langue dagbani

Portrait photo du militant numérique ghanéen Sadik Shahadu. Il porte un tee-shirt portant la mention "Wikidata".

Sadik Shahadu, militant numérique ghanéen. Photo fournie par Sadik Shahadu et utilisée avec permission.

[Sauf mention contraire, tous les liens renvoient vers des pages web en anglais.]

Note de la rédaction : du 6 au 13 avril 2021, Sadik Shahadu est à la tête du compte Twitter @DigiAfricanLang, qui explore la manière dont la technologie peut être utilisée pour redonner vie aux langues africaines. 

Début 2021, plus de 4 000 mots en dagbani ont été enregistrés et téléchargés sur Wikimedia Commons dans le cadre d'une campagne visant à renforcer la visibilité de la langue.

Les langues mole-dagbani sont une famille de langues parlées en Afrique de l'Ouest, qui comprend le dagbani, parlé par environ trois millions de personnes dans le nord du Ghana.

L'un des coordinateurs de ce projet est Sadik Shahadu, un Ghanéen vivant dans la capitale, Accra. Cofondateur du groupe d'utilisateurs de Wikimedia « Dagbani Wikimedians », membre de Mozilla Open Leaders X et « Mozfest wrangler » pour le Mozilla Festival 2021, il est également ambassadeur régional [fr] pour les communautés autochtones au sein de Art+Féminisme [fr].

Adéṣinà Ọmọ Yoòbá, pour Rising Voices, s'est entretenu avec Shahadu afin d'en savoir plus sur son combat pour la promotion de la langue dagbani sur Internet.

Adéṣinà Ọmọ Yoòbá (AOY) : Quel est le statut actuel de votre langue, autant en ligne qu'hors ligne ?

Sadik Shahadu (SS): My language (Dagbani language) status is deficient on the internet, and it is almost impossible to get information written in Dagbani. For example, when you take Google, you can access Google in other languages like Hausa and Akan. There is nothing like that for Dagabni yet. Most media stations in northern Ghana do not have most of their TV and radio programmes available in Dagbani. Even with print media, I am yet to see any local newspaper written in Dagbani.

Even though there are offline Dagbani resources and learning materials in most public libraries in some schools from the north, getting access to them is somehow difficult. In a nutshell, many people don't like writing in their local languages like Dagbani.

Ma langue, le dagbani, n'est pas suffisamment présente sur Internet et il est presque impossible de trouver des informations rédigées en dagbani. Par exemple, Google est disponible en d'autres langues, en haoussa et en akan notamment, mais pas encore en dagbani. La plupart des médias du nord du Ghana ne proposent pas leurs émissions de télévision ou de radio en dagbani. Il en va de même pour la presse écrite. Je n'ai encore jamais vu de journaux locaux rédigés en dagbani.

Malgré les ressources hors ligne et les outils pédagogiques disponibles dans la plupart des bibliothèques publiques des écoles du nord, leur accès reste difficile. En bref, de nombreuses personnes n'aiment pas écrire dans leur langue locale comme le dagbani.

(AOY) : Selon vous, quels défis majeurs votre communauté linguistique rencontre-t-elle en termes de communication digitale ou de création de contenu digital dans votre langue maternelle ?

SS: Many challenges exist when it comes to local language communities in Ghana. For the Dagbani language, I think the style of teaching and learning, especially at the basic school level, is appalling, If the foundation is weak, it will definitely affect all other levels. For example, children who perform best in Dagbani as a subject don't get recognized, unlike those that perform well in other subjects. How do we expect them to develop more interest? So I will say the approach to teaching the Dagbani language is unattractive.

Another reason could be technology and platform support. There is currently no free iOS keyboard for the Dagbani language, making it difficult to type any special Dagbani letter on an iPhone.

Les communautés linguistiques du Ghana font face à de nombreux défis. En ce qui concerne le dagbani, je pense que la manière d'enseigner et d'apprendre à l'école, surtout au niveau élémentaire, est déplorable, et toute défaillance à cette étape fondatrice affectera la suite. Par exemple, les enfants qui ont d'excellents résultats en dagbani ne bénéficient d'aucune reconnaissance, contrairement à ceux qui ont de bons résultats dans d'autres matières. Comment alors leur demander d'y accorder plus d'intérêt ? Je dirais donc que l'approche de l'enseignement du dagbani manque d'attrait.

La technologie et les plateformes y sont également pour quelque chose. Il n'existe actuellement aucun clavier gratuit iOS pour le dagbani. Il est donc difficile de saisir les lettres propres au dagbani sur un iPhone.

(AOY) : Selon vous, quelles pourraient être les mesures à entreprendre pour encourager l'usage du dagbani sur Internet ? 

SS: To increase the use of the Dagbani language or other local languages on the internet, the government or the Ghana education service (GES) must revise the course materials used for teaching. Some of these resources are old fashioned and unattractive.

Second, more resources (funding) should be channelled into creating more digital educational materials or online resources for easy access. Offline resources like the internet-in-a-box device can also be useful to people with limited access to the internet.

Finally, we must develop more interest in contributing to the Dagbani Wikipedia.

Afin d'augmenter l'usage du dagbani et d'autres langues locales sur Internet, le gouvernement ou le Service de l'éducation du Ghana (GES) doivent revoir le matériel pédagogique utilisé pour l'enseignement. Certaines ressources sont démodées et peu attrayantes.

Deuxièmement, davantage de fonds doivent être investis pour la création de matériel éducatif digital ou pour des ressources en ligne faciles d'accès. Les ressources hors ligne, telles que les bibliothèques numériques « Internet in a box » [systèmes de partage des ressources proposées gratuitement en ligne, ndlt], peuvent également être utiles pour les personnes ayant un accès limité à Internet.

Enfin, nous devons encourager les personnes à plus s'investir pour contribuer à Wikipedia en dagbani.

(AOY) : Quelle est la motivation première qui vous pousse à militer afin que votre langue et votre culture soient disponibles sur Internet ? 

SS: As an ambassador for indigenous communities, I am more interested in promoting my culture and the Dagbani language on the internet. It is important to do so by contributing contents from Ghana to Wikimedia projects like Wikipedia and Wikimedia Commons. I want to make information and knowledge more accessible in Dagbani so people who cannot read and write in English will also have access to them.

En tant qu'ambassadeur des communautés autochtones, je suis particulièrement intéressé à la promotion de ma culture et du dagbani sur Internet. Dans cette optique, il est important de proposer des contenus ghanéens à des projets Wikimedia, comme Wikipedia et Wikimedia Commons. Je veux faciliter l'accès aux informations et aux connaissances en dagbani, afin que les personnes qui ne parlent ou ne lisent pas l'anglais puissent également y accéder.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site