Journée mondiale de l'environnement : les principaux articles de Global Voices sur la crise climatique

Des enfants brandissent des panneaux appelant à agir pour le climat lors d'un rassemblement à Brisbane.

Marche scolaire pour le climat à Brisbane, mars 2019 – Photo Flickr, de l'utilisateur School Strike 4 Climate Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0)

Le 5 juin a été consacrée la Journée mondiale de l'environnement, une date fixée en 1972 par les Nations Unies pour éveiller les consciences à l'importance vitale de l'environnement.

Au fil des années, Global Voices a régulièrement couvert les sujets ayant trait à l'environnement, et a fait de la crise climatique l'un de ses thèmes centraux, tout en s'intéressant aux militants qui s'investissent pour cette cause. Voici quelques articles qui ont le plus attiré notre attention cette année :

Malgré l'urgence que représente le changement climatique, le gouvernement australien refuse de s'engager à des efforts supplémentaires pour atteindre l'objectif « zéro émissions » dans un futur proche. Pourtant, le pays subit régulièrement des sécheresses et des incendies dévastateurs, qui nuisent autant à la population qu'à la faune locale.

Un groupe de militants pacifiques, qui avaient pu empêcher la construction d'un barrage au Cambodge, ont été arrêtés et condamnés à des peines allant jusqu'à 20 mois de prison, pour avoir seulement programmé une « marche d'une femme » afin d'encourager les prises de conscience sur la protection de l'environnement dans leur pays.

Le gouvernement de la Jamaïque est-il aussi impliqué qu'il le dit dans la lutte contre le changement climatique ? Dans le même temps, il autorise pourtant la destruction de mangrove pour faciliter le développement touristique. Cela intervient dans une période où la pandémie mondiale a réduit les recettes touristiques de l'île de près de 70%.

Aux Pays-Bas, des militants réclament à leur gouvernement de cesser d'encourager les industries des énergies fossiles – l'une des principales sources d'émission de carbone – par le biais de déductions fiscales. Ils plaident aussi pour plus de transparence dans les accords qui sont déjà en place avec les entreprises d'extraction telles que Shell.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.