Mort de Brandy Rodriguez, intrépide défenseure de la communauté trinidadienne LGBTQ+

Capture d'écran de la militante trinidadienne LGBTQ+ Brandy Rodriguez, issue d'une vidéo YouTube à l'occasion de la Journée internationale pour les droits des femmes, via la chaîne de Soyini Nneka.

[Tous les liens renvoient vers des articles en anglais, ndt.]

Brandy Rodriguez, l'une des plus ferventes militantes transgenres et LGBTQ+ de Trinité-et-Tobago, est morte. Un décès « soudain » selon ses ami·es, survenu le 28 octobre au matin, qui a suscité une vague de condoléances sur les réseaux sociaux.

Beaucoup se rappellent Rodriguez comme une ardente défenseure des droits humains et des droits des personnes transsexuelles. la Coalition transgenre de Trinité-et-Tobago a posté des photos de son « intrépide présidente », prises lorsqu'elle a reçu le 180e certificat des Points of Light du Commonwealth, qui récompensait son engagement au service des populations trans et LGBTQ+ locales, souvent marginalisées et forcées à tenter de survivre en marge de la société. C'est un honneur que beaucoup ont estimé « incroyable et tout à fait mérité », car il célèbre des actes bénévoles s'attaquant à des défis sociaux urgents et suscitant l'inspiration à travers le Commonwealth.

Harriet Cross, haut-commissaire britannique à Trinité-et-Tobago, qui lui avait remis ce prix, a été attristée d'apprendre son décès :

Je suis très triste d’apprendre par @trinijayjay que Brandy Rodriguez est décédée. La Reine avait reconnu son engagement exceptionnel en faveur de la communauté transgenre et des droits LGBT+ en lui décernant le prix Commonwealth Points of Light. Brandy était de sang royal 🇹🇹 et je suis fière de l'avoir connue.

La mort de Mme Rodriguez est une perte importante pour la communauté LGBTQ+ locale, en partie à cause de la portée de son travail sur le terrain. Depuis plus de 20 ans, elle a aidé à créer des espaces sécures et des opportunités économiques pour les femmes transgenres, dont beaucoup auraient pu se tourner vers la prostitution par manque d’alternatives. Elle a également réalisé un travail important avec les personnes séropositives, impulsant une initiative pour s’assurer qu’elles puissent toutes bénéficier des soins dont elles avaient besoin, tout en luttant pour mettre fin à la stigmatisation de cette maladie.

Plus tôt dans l’année, après avoir reçu le prix Points of Lights, elle a déclaré au Trinidad and Tobago Newsday que cette récompense la motivait d'autant plus à poursuivre son travail :

This award […] will allow me to continue shedding light on the importance of including all people, particularly the transgender community. I will also use it to shine a spotlight on the importance of sexual and reproductive health rights. I know that, together, we will all be able to create a [Trinidad and Tobago] where everyone is comfortable and free to be themselves.

Cette récompense me permet de continuer à insister sur la nécessité d’inclure toutes les personnes, en particulier la communauté transgenre. Je l’utiliserai également afin d'attirer l’attention sur l’importance des droits sexuels et de reproduction. Je sais qu’ensemble nous serons capables de créer une Trinité-et-Tobago où tout le monde se sent bien et libre d’être soi-même.

En 2020, lors de la Journée internationale des droits des femmes, Trinité-et-Tobago a mis en avant son activité de consultation au sein de la Coalition des travailleuses trinidadiennes du sexe, tout comme son  travail inlassable à la tête de la Coalition transgenre de 2017 à sa mort :

She has led efforts for intervention with NGOs, Governments, and key populations through community empowerment, and has been an instrumental agent in the advancement of Trans rights in Trinidad and Tobago. Her work has assisted with the reduction of exclusion, discrimination, and violence of marginalized groups – especially Trans-Women.

Brandy is phenomenal because of her bravery, her humility, her selflessness, and the fact that she is committed to empowering lives of those whose voices go unheard.

Elle s'est efforcée d'agir de concert avec des ONG, des gouvernements, et les populations clés pour donner du pouvoir aux communautés ; elle a aussi joué un rôle instrumental dans l’avancement des droits trans à Trinité-et-Tobago. Son travail a permis de réduire l’exclusion, la discrimination et la violence envers les groupes marginalisés, en particulier les femmes transsexuelles.

Brandy est phénoménale de part sa bravoure, son humilité, son altruisme et le fait qu’elle soit engagée à valoriser la vie de ceux et celles dont la voix ne porte pas.

La vie de Brandy Rodriguez était consacrée à en finir avec la discrimination contre la communauté LGBTQ+, et à s’assurer que ses membres aient un accès égal et digne de ce nom aux services de santé et aux opportunités économiques. Jason Jones, qui a réussi à abolir en 2018 les lois complètement dépassées contre l’homosexualité à Trinité-et-Tobago, via une victoire au tribunal les déclarant non constitutionnelles, conclut :

Brandy has been a pillar of our community for decades & made huge strides in the fight for equality and freedom for LGBTQ+ citizens. Her fight for Trans rights and her indomitable spirit will never be forgotten nor replaced. She truly was one of a kind. Rest in peace Brandy. 🇹🇹🏳️‍⚧️🏳️‍🌈🌈✊🏽🙏🏾🕊💜

Brandy a été un pilier de notre communauté pendant des décennies ; elle a permis à la lutte pour l'égalité et la liberté des citoyens LGBTQ+ d'accomplir d'énormes progrès. Son combat pour les droits des trans et son esprit indomptable ne seront jamais oubliés ni remplacés. Elle était vraiment unique. Repose en paix Brandy. 🇹🇹🏳️‍⚧️🏳️‍🌈🌈✊🏽🙏🏾🕊💜

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site