Décès du cinéaste russe Sergei Soloviov à l'âge de 77 ans

Sergei Solovyov in 2017. Image by Svklimkin, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons.

Sergei Soloviov en 2017. Image de Svklimkin, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons.

[Sauf mention contraire, tous les liens de ce billet renvoient vers des pages web en anglais, ndt.]

Sergei Soloviov, éminent réalisateur russe, qui a connu de nombreux succès au box-office durant les années 80, est décédé le 13 décembre d'une crise cardiaque. Il avait 77 ans.

Ses films les plus célèbres dépeignent les tumultueuses transformations qui se sont produites dans la société russo-soviétique à la fin des années quatre-vingt, à l'époque de la perestroïka [fr] (restructuration politico-économique) et des réformes politiques de la glasnost [fr] initiées par le dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev.

Assa [fr], son œuvre la plus célèbre, sortie en 1987, est devenue culte en Union soviétique, introduisant un large public aux notions de changements politique et sociale. C'est un film remarquable, de part son approche expérimentale de la narration, incluant des scènes oniriques et des notes explicitant l'argot underground. Dans la bande originale se trouvent des chansons de la star du rock soviétique Viktor Tsoi [fr] au sein de son groupe Kino [fr], ainsi que des instrumentaux d'une autre icône, Boris Grebenshchikov (célèbre depuis Aquarium). Leur musique avait été interdite avant la sortie du film, et Assa est devenue un précieux symbole  de libération pour la scène rock soviétique.

Le film est visible sur le site officiel des studios Mosfilm ou sur YouTube, en version originale sous-titrée en anglais.

Sergei Soloviov a eu une carrière cinématographique prolifique, non seulement en tant que réalisateur, scénariste et producteur, mais aussi comme metteur en scène. Tout au long de sa vie, il aura réalisé plus de trente films [fr], le dernier étant sorti en 2020. En 1975, il a reçu l'Ours d'argent du meilleur réalisateur pour Cent Jours après l'enfance [fr], puis le grand prix du jury de la Mostra de Venise en 1986 pour Le Pigeon sauvage [fr]. En outre, il a été nommé Artiste du peuple de la Fédération de Russie [fr] en 1993.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site