Interview de Cyrine Alaya

Image publiée avec l'autorisation de Cyrine Alaya

GV : Pourriez-vous nous parler davantage de vous ? Qui est en réalité Cyrine Alaya ?

CA : Une jeune traductrice tunisienne passionnée par les langues, les cultures et les voyages. L’inconnu m’a toujours fascinée. Je suis constamment en quête d’aventures ainsi que de nouvelles façons d’être et de faire les choses.

Devenir traductrice a toujours été un rêve pour moi. J’ai toujours perçu ce métier comme un métier enrichissant qui me permettra d’apprendre chaque jour, de continuer à progresser tout en brisant les barrières culturelles et en révélant l’autre, l’étranger, et ce, à tous les niveaux de la société.

Aujourd’hui, j’ai la chance de réaliser mon rêve et de pouvoir vivre de ma passion. Le plus grand des privilèges !

GV : Quand avez-vous rejoint GV et quelles étaient vos motivations ?

CA : J’ai rejoint GV en décembre 2020. J’étais encore en première année Master de traduction et je cherchais des opportunités pour améliorer davantage mes compétences tout en servant une noble cause. J’ai alors effectué de longues recherches sur Internet et j’ai envoyé ma candidature à plusieurs organisations et communautés internationales, y compris GV.

GV : Parlez-nous de votre expérience à GV en tant que contributrice, qu’est-ce qui vous a marqué ?

CA : J’ai tellement appris grâce à GV. Je voudrais d’ailleurs en profiter pour remercier toute l’équipe pour ses efforts considérables, et en particulier les relecteurs et relectrices avec qui j’ai échangé des courriers à plusieurs reprises ces deux dernières années. J’ai vraiment apprécié ces échanges qui m’ont permis d’améliorer mes traductions et mes capacités rédactionnelles. Les échanges et les critiques constructives revêtent une grande importance. J’ai appris à les accepter. C’est la clé pour progresser.

GV : En tant notre traductrice du mois, si vous deviez encourager les contributeurs de GV, que leur diriez-vous ?

CA : « C’est en forgeant qu’on devient forgeron ». Traduisez. Traduisez chaque jour. Ce n’est qu’en pratiquant la traduction régulièrement que vous pourrez améliorer vos compétences. De plus, GV publie des articles qui traitent différentes thématiques. Pour ma part, cela m’a permis de constituer des glossaires qui m’ont aidée dans mon travail ainsi que dans mes études.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site