Abdoulaye Bah · juillet, 2010

Guinéen, retraité des Nations Unies, créateur du blog Konakryexpress.org qui dénonce les crimes du tyran Sékou Touré qui a été le 1er Président de la Guinée torturant, tuant par la faim, la soif et autres formes de tortures des milliers de Guinéens.

Langues apprises et pour la plupart oubliées: français, italien, anglais, espagnol, serbo-croate, allemand, portugais, peulh de Guinée (langue maternelle).

Contacter Abdoulaye Bah

Dernières publications de Abdoulaye Bah de juillet, 2010

Brésil: Un artiste africain refoulé

  30/07/2010

Le conteur et artiste camerounais, établi en Espagne, Boniface Ofogo Nkama [en espagnol], a été refoulé du Brésil vendredi dernier par manque de visa. Il était invité à participer à une Rencontre Internationale de Conteurs [en portugais]. L'organisatrice, Benita Prieto, se fâche et vide son coeur [en portugais].

Lire la suite

Egypte : le côté culturel de la blogosphère

Rising Voices  22/07/2010

Quand on parle de la blogosphère égyptienne, on se focalise souvent sur les activistes politiques. Mais il existe une autre facette de cette blogosphère très riche et très active : les blogueurs qui écrivent sur les aspects culturels de la société égyptienne.

Ouganda : premières réactions des blogueurs aux attentats de Kampala

  14/07/2010

Deux attentats à Kampala dans des bars où les gens s'étaient réunis pour regarder à la télévision la finale de la Coupe du monde le 11 juillet ont fait 76 morts. Voici la traduction des premières réactions en ligne des blogueurs ougandais ou qui se trouvaient à Kampala, au lendemain de ces attaques.

Chine : pays riche, population pauvre

  06/07/2010

La télévision publique chinoise, CCTV, a révélé le 28 juin que la Chine allait réaliser 8 trillions de Yuans (1.18 trillion de dollars US) de revenus fiscaux avant la fin de 2010. Ce montant placerait la Chine à la deuxième place mondiale en terme de revenus fiscaux, après les États-Unis. Mais le revenu moyen de la population en 2009 est, lui, à la 109ème place...

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site