Abdoulaye Bah · Novembre, 2011

Guinéen, retraité des Nations Unies, anime un forum en ligne pour l'Association des victimes du Camp Boiro et de tous les camps de concentration en Guinée où 50 000 victimes innocentes ont péri sous le régime dictatorial de Sékou Touré. Langues apprises : français, italien, anglais, espagnol, serbo-croate, allemand, peulh de Guinée (langue maternelle).

Contacter Abdoulaye Bah

Dernières publications de Abdoulaye Bah de Novembre, 2011

Les blogueurs africains réagissent à l'admission de la Palestine à l’UNESCO

L’admission de la Palestine comme membre à part entière de l’UNESCO, le 31 octobre 2011, a provoqué un vif débat sur Internet et des prises de position très...

Liberia : Donner une seconde chance à la presse libre

Le jugement controversé ordonnant la fermeture de stations de radio et télévision a donné à la justice au Liberia une occasion rare de sévir. Le 7 novembre 2011,...

R. D. Congo : Le futur volé aux pygmées par les multinationales

Afrique : Droits des LGBT et utilisation de la réduction de l'aide

Cameroun: Un artiste camerounais à Londres

Cote d'Ivoire: Futures mamans et hygiène de vie

Ghana : Pas de base juridique pour l'interdiction du mariage homosexuel

Cameroun : Des championnes d'Afrique déçues par le retard des primes

Cameroun: 5ème festival international des arts et de la tradition peuls

Comores: Une plaque tournante du trafic de drogue ?

Afrique: 4ème session du Forum des leaders de média d'Afrique (AMLF)

Chine : Un prématuré qui ne “valait pas la peine d'etre sauvé”

Guinée-Bissau : La radio communautaire Voix de Quelélé lance son blog

Salvador : Des crimes de guerre toujours protégés par l'impunité

Brésil : Un projet de loi sur la cyber-criminalité menace les droits numériques

Un projet de loi en attente à la Chambre des Représentants du Brésil pourrait pénaliser de nombreuses activités ordinaires en ligne et marquerait un changement brutal dans l'environnement...

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site