Abdoulaye Bah · janvier, 2013

Guinéen, retraité des Nations Unies, créateur du blog Konakryexpress.org qui dénonce les crimes du tyran Sékou Touré qui a été le 1er Président de la Guinée torturant, tuant par la faim, la soif et autres formes de tortures des milliers de Guinéens.

Langues apprises et pour la plupart oubliées: français, italien, anglais, espagnol, serbo-croate, allemand, portugais, peulh de Guinée (langue maternelle).

Contacter Abdoulaye Bah

Dernières publications de Abdoulaye Bah de janvier, 2013

Etat des lieux de la torture dans le monde en 2013

  24/01/2013

Ce 23 janvier 2013, sortie du rapport annuel Un monde tortionnaire 2013, de l’ACAT-France, qui dresse un nouvel état des lieux du phénomène tortionnaire dans le monde : Un monde tortionnaire 2013 dresse un bilan toujours aussi alarmant des pratiques tortionnaires, du Pakistan à l’Italie, en passant par l’Afrique du...

Lire la suite

Chine : les poulets aux hormones des chaines de fast food étrangères

  17/01/2013

Un certain nombre de chaînes internationales de fast-food sont impliquées dans le dernier en date des scandales alimentaires en Chine. Des voix nationalistes appellent en réaction à l'expulsion des marques étrangères de Chine, tandis que d'autres pensent que ce sont les autorités qui sont responsables de l'insuffisance de contrôle sur la sécurité alimentaire.

Les entreprises les plus irresponsables de l’année

  11/01/2013

Le site Public Eye a publié les nominées pour le concours Public Eye Awards des pires entreprises de l’année, organisé par la Déclaration de Berne et Pro Natura depuis 2000, un contre-sommet critique du rendez-vous annuel du World Economic Forum (WEF) à Davos. A ce jour, les lecteurs placent en tête...

Lire la suite

Mégalomanie, pétrodollars et droits humains en Guinée équatoriale

vec ses pétrodollars, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le Président de la Guinée-équatoriale, a lancé en 2012 une opération de charme dans laquelle, showbiz, sport et diplomatie internationale se disputent la place d'honneur, sur fonds de cynisme. Pourtant, dès son accession à la présidence de l'Union Africaine, les médias, la société civile et la blogosphère ont toujours dénoncé ses mauvaises habitudes en matière des droits humains.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site