Abdoulaye Bah · Août, 2018

Guinéen, retraité des Nations Unies, anime un forum en ligne pour l'Association des victimes du Camp Boiro et de tous les camps de concentration en Guinée où 50 000 victimes innocentes ont péri sous le régime dictatorial de Sékou Touré. Langues apprises : français, italien, anglais, espagnol, serbo-croate, allemand, peulh de Guinée (langue maternelle).

Contacter Abdoulaye Bah

Dernières publications de Abdoulaye Bah de Août, 2018

A l'approche des élections législatives, le pouvoir mauritanien arrête le militant antiesclavagiste Biram Dah Abeid

Bien qu’illégal depuis 1981 en Mauritanie, l’esclavage reste présent dans le pays. On estime à 20 % les personnes qui vivent en servitudes

Récit : J'ai signalé une agression sexuelle à la police au Japon

"Si cela se reproduit, je me sentirai plus impuissante en sachant que je ne pourrai probablement rien faire et que la police ne voudra rien faire."

Jugement historique pour la liberté de la presse en Angola : Le journaliste Rafael Marques acquitté

Si Marques a déjà été traîné devant les tribunaux précédemment, c'est la première fois qu'il est formellement acquitté.

Après des années de silence et de déni, le régime Assad délivre les certificats de décès des prisonniers «disparus»

Depuis juillet 2018, le gouvernement met à jour ses registres d'état civil dans lesquels les prisonniers "disparus" sont désormais classés comme morts.

La recrudescence des lynchages en Inde attribuée à WhatsApp par le pouvoir et aux manigances politiciennes par les Indiens

"Le lynchage est un outil politique utilisé pour polariser la société ... L'idée est de créer une psychose de peur en excitant les foules contre une communauté."

Juliana Mbengono Elá Avomo : Amener les arts et la culture à la jeunesse équato-guinéenne

"Étant données les inégalités que nous vivons, je me sens obligée de réclamer mes droits et je le fais par le biais de ma littérature"

Si Google retourne en Chine, ce sera aux conditions du gouvernement. Au détriment des droits humains ?

Google peut bien être disposé à sacrifier ses principes des droits humains pour le marché chinois. Encore faut-il que le gouvernement chinois lui accorde le droit d'entrée.

Une blague de la Coupe du Monde va-t-elle obliger la France à une explication nécessaire sur l'Afrique ?

"En les appelant une équipe africaine, vous semblez nier leur francité."

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site