Abdoulaye Bah · octobre, 2021

Guinéen, retraité des Nations Unies, créateur du blog Konakryexpress.org qui dénonce les crimes du tyran Sékou Touré qui a été le 1er Président de la Guinée torturant, tuant par la faim, la soif et autres formes de tortures des milliers de Guinéens.

Langues apprises et pour la plupart oubliées: français, italien, anglais, espagnol, serbo-croate, allemand, portugais, peulh de Guinée (langue maternelle).

Contacter Abdoulaye Bah

Dernières publications de Abdoulaye Bah de octobre, 2021

Pourquoi Twitter a-t-il soutenu #EndSARS au Nigeria et non #FixTheCountry au Ghana ?

Bien que la raison ne soit pas claire, les actions de Twitter suggèrent une réticence à s'immiscer dans la politique du Ghana comme elle l'a fait au Nigeria

Méfiance et changements constitutionnels marquent l'annonce des élections en Angola

L'élection de 2022 doit avoir lieu en août, mais elle suscite déjà un débat parmi les Angolais

Victoires des sprinteuses namibiennes aux Championnats du monde juniors et tests discriminatoires

En avril 2021, World Athletics a introduit de nouvelles règles pour la catégorie femme qui interdisaient à quatre athlètes – toutes originaires d'Afrique – de participer au 800...

Le plus grand scandale financier de l'histoire du Mozambique passe en jugement

Parmi les personnes impliquées dans l'affaire figurent l'ancien ministre des Finances, le fils de l'ancien président, ainsi que des responsables des services secrets du pays.

Alerte : la crise climatique aggrave les catastrophes météorologiques

Le changement climatique induit par l'homme affecte déjà de nombreux phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes

La révélation Khaby Lame : citoyenneté italienne et créateurs noirs de contenu sur TikTok

La célébrité de Lame arrive à un moment où chaque TikToker noir se rend compte que de nombreux influenceurs blancs se font beaucoup plus d'argent qu'eux sur l'application.

Hong-Kong, les méfaits d'une censure banale

Les images représentant des manifestants pacifiques ne correspondent pas au récit de propagande qui continue de dépeindre les manifestants comme violents, irrationnels et émotifs.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site