Jean Saint-Dizier · mai, 2012

Je mène en parallèle une carrière de prof (de FLE !!) et de traducteur afin de pouvoir laisser libre cours à ma passion des langues (le portugais du brésil, l'anglais… et l'écriture… ) Mais comme je suis pas foutu d'arriver au bout d'un truc qui sort de ma tête, je traduis ceux des autres.. et j'adore ça. Et plus spécialement quand ça vient du brésil, mon pays d'adoption (mais d'une manière générale tout ce qui est écrit en portugais, j'adore cette langue !!!!)(mais j'aime bien aussi l'anglais !!)

Contacter Jean Saint-Dizier

Dernières publications de Jean Saint-Dizier de mai, 2012

Brésil : Les unités de “police pacificatrice” de Rio sur la sellette

  31/05/2012

Le gouverneur de l'Etat de Rio de Janeiro au Brésil a adopté une politique de sécurité qui repose sur l'installation d'unités de "Police Pacificatrice" traquant la criminalité dans les favelas (bidonvlles) tout en s'occupant aussi d'action sociale. Des questions se posent toutefois quant aux motivations de cette stratégie et pour savoir si les voix des résidents peuvent se faire entendre.

Brésil : Les “Marches des salopes” se multiplient dans tout le pays

  29/05/2012

Les 26 et 27 de mai, plusieurs villes du Brésil ont été le théâtre de la seconde édition des manifestations connues sous le nom de Marcha das Vadias (Marche des Salopes), pour revendiquer la liberté pour les femmes et le droit de s'habiller comme elles l'entendent, sans être victimes de violences sexuelles ou discours moralisateurs.Global Voices publie une série de photos des manifestations à travers tout le Brésil.

Brésil: Ocas, un magazine qui offre une chance aux sans-abri

  29/05/2012

La Revue Ocas, diffusée depuis 2002 dans les rues de São Paulo et Rio de Janeiro, publie une variété de contenus qui ne se rencontrent pas habituellement dans la presse traditionnelle. Mais elle n'est pas que cela : elle représente aussi un instrument authentique de réhabilitation des habitants de la rue et autres exclus.

Brésil : L'humiliation d'un jeune en direct ouvre un débat sur la régulation des médias

  27/05/2012

Au début du mois de mai, un reportage de l'émission Brasil Urgente (Brésil dernière) a été diffusé, dans lequel un jeune homme pauvre et noir, le visage tuméfié, était "interviewé" par la reporter Mirella Cunha, qui l'accusait sans la moindre preuve de tentative de viol sur une femme. Le scandale a relancé le débat sur la nécessité de contrôler les grandes chaines brésiliennes et de leur imposer des limites, particulièrement quand sont accusés des minorités et des personnes vulnérables.

Brésil : “A Laje”, un journal porte-voix des sans-abris

  21/05/2012

Le journal A Laje (NdT : La Dalle, celle qu'on “coule” pour construire sa maison) dénonce des situations injustes et publie des histoires “de sans-abris en quête de respect” à Curitiba (État du Paraná, au sud-est du Brésil). Édité par le Mouvement National du Peuple de la Rue (MNPR) en...

Cap Vert : Raconter des histoires et stimuler l'écriture créative

Sept semaines durant, un concours d'écriture créative organisé par le jeune journaliste capverdien, Odair Varela, sur son blog, Crioulo n'Descontra, a incité une douzaine d'amoureux des mots de trois continents, à prendre leur clavier et à laisser jaillir l'imagination. Les vainqueurs sont connus et on trouvera ici un éventail des histoires racontées à cette occasion.

Brésil: “Mains qui soignent, mots qui guérissent”

  14/05/2012

Avec leurs herbes, leurs gestes, leurs prières et leurs mots de réconfort, les "médecins du peuple" constituent un élément important de la culture populaire et du syncrétisme religieux brésiliens. Si certains craignent que cet art de soigner soit en voie de disparition, les guérisseuses de deux villes brésiliennes viennent de voir leurs activités reconnues par des lois municipales pionnières.

Portugal: Une “petite source” qui fait refleurir les œillets

  08/05/2012

Tandis que le niveau de frustration des citoyens au Portugal continue à monter depuis déjà un an, en fait depuis le "sauvetage" international de la dette publique du pays, la commémoration annuelle de la Journée de la Liberté le 25 avril, célébrant la Révolution des Œillets, qui mit fin à une dictature de 41 ans en 1974, a trouvé une nouvelle impulsion.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site