Miriam Palisson · Mars, 2015

Contacter Miriam Palisson

Dernières publications de Miriam Palisson de Mars, 2015

Un concours de beauté russe réservé aux jeunes filles ‘pudiques’

Presque aussitôt après le lancement du concours, les critiques des utilisateurs du réseau social VKontakte ont fusé contre l'idée de la "Ligue parlementaire" de centrer sa compétition sur...

Un blogueur américain se voit proposer de l'argent pour publier de la propagande russe

Ironie du sort, ce blogueur qui aurait pu être payé pour diffuser la propagande du Kremlin partage en fait des vues pro-russes. Ce qui semble avoir redoublé sa...

Dévoiler la présence militaire russe dans l'est de l'Ukraine

Quelques projets de fact-checking citoyen, de Russie et d'Ukraine, s'intéressent au traçage de l'information sur la provenance et le sort des Russes combattant dans le Donbass.

L'émigration russe à l'heure d'Internet

L'émigration russe à l'heure d'Internet : certains s'en vont pour s'échapper, explorer autre chose, se détendre. Mais se déconnecter totalement de leur pays leur est impossible.

Une petite Ukrainienne de 8 ans vient d'être victime de la guerre

Un véhicule blindé ukrainien monté sur un trottoir a mortellement blessé une fillette. Cette affreuse tragédie a provoqué des émeutes à Konstantinovka, dans l'est de l'Ukraine.

L'impérialisme russe triomphe sur le Net

Un clip tout en flammes, zooms et caméra virevoltante défend ouvertement l'impérialisme russe avec des standards de production impressionnants, et des sous-titres en dix langues.

Un fact checking du conflit dans l'est de Ukraine

Des militants qui se dévouent à la vérification des faits dans le conflit est-ukrainien pensent avoir une approche plus honnête que la ligne défendue par les médias officiels,...

Que peut-on acheter à Kiev pour un dollar ?

Que peut-on acheter à Kiev pour un dollar ? Pas tant de choses que ça, en fait ! Une courageuse utilisatrice des médias sociaux a compilé les meilleures...

Dans la Russie de Poutine, un retweet peut vous mener en prison

Le simple retweet d'une photo ou d'un texte déjà publié peut coûter au citoyen russe son accès personnel à Internet — voire, souvent, sa liberté.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site