Suzanne Lehn · janvier, 2011

Traductrice bénévole (anglais – français) depuis juin 2008, éditrice de GV en français (jusqu'en juin 2019). Retraitée de la fonction publique territoriale (finances), bénévole (droits des étrangers, informatique). A attrapé très tôt le virus de l'actualité.

Contacter Suzanne Lehn

Dernières publications de Suzanne Lehn de janvier, 2011

Egypte : Compte à rebours pour le Jour de la Colère

Les internautes du monde entier retiennent leur souffle, alors que des manifestations de grande ampleur sont sur le point de commencer en Egypte. Le soutien international prédomine, de même qu'un défi sans détour pour soutenir les contestataires égyptiens et faire entendre leurs voix en dépit d'un blackout total de l'information.

Russie : L'attentat de Domodedovo fait ressortir le décalage entre anciens et nouveaux médias

Les médias sociaux ont joué un rôle significatif dans la couverture de l'attentat terroriste à l'aéroport international de Domodedovo près de Moscou. Les blogueurs et journalistes russes discutent des conséquences du rôle croissant des blogs et de Twitter dans les situations d'urgence. Gregory Asmolov analyse la part respective des autorités et des médias, traditionnels et nouveaux, dans la couverture de l'attentat.

Egypte : Vendredi, Jour de la Colère

La Twitterosphère égyptienne regorge de prédictions de manifestations renouvelées pour le week-end. Surnommé la Marche du Million d'Egyptiens, ce vendredi devrait voir des manifestations sans précédent à travers le pays, malgré les avertissements du pouvoir qu'il ne tolérerait plus aucun désordre.

Egypte : Que se passe-t-il à Suez ?

Différents rapports de heurts entre manifestants et forces de sécurité émanent de Suez, à 129 km à l'est du Caire, alors que l'agitation à travers l'Egypte entre dans son troisième jour. Les réseaux de téléphonie mobile coupés, les internautes en sont réduits à chercher l'information à tâtons. La question demeure : que se passe-t-il à Suez ?

Egypte : Après Twitter, au tour de Facebook d'être coupé

L'Egypte a coupé aujourd'hui l'accès à Facebook, poursuivant le bâillonnement de l'information à la suite des manifestations de hier, jour où elle avait déjà bloqué celui de Twitter, brouillé les communications des téléphones mobiles dans les zones de rassemblement des contestataires, et rendu inaccessible le site de streaming de vidéos en direct Bambuser.

Gabon : Le leader de l'opposition prête son serment de nouveau Président

La dualité de l'exécutif en Côte d'Ivoire semble avoir aussi inspiré l'opposition au Gabon. Dans l'après-midi du 25 janvier 2011, l'ex-candidat à l'élection présidentielle Bruno Ben Moubamba annonçait sur son blog qu'André Mba Obame, un autre candidat à cette même élection et considéré par beaucoup comme le probable gagnant du scrutin de 2009, a prêté serment en tant que président et formé son propre gouvernement. Entretien.

Liban : La crise, un air de déjà vu

A chaque jour sa crise au Liban. Alors que la tourmente actuelle menace de déchirer une fois de plus leur fragile pays, beaucoup de Libanais ordinaires apolitiques réagissent avec grande apathie à un processus politique qui ne leur a causé que souffrances.

Haïti : Arrestation imminente de Duvalier ?

  19/01/2011

Depuis onze heures ce matin, Twitter déborde de spéculations sur la possibilité que Jean-Claude "Bébé Doc" Duvalier, l'ex-dictateur banni qui vivait en exil en France et a fait un retour surprise dans sa patrie dimanche soir, soit mis en état d'arrestation.

Haïti : la visite de Duvalier, une diversion politique ?

  19/01/2011

Un peu plus d'un an après le tremblement de terre dévastateur qui a quasiment rasé la capitale haïtienne et détruit d'innombrables agglomérations environnantes, fait des morts par centaines de milliers et laissé les survivants sans abri, le dictateur Jean-Claude "Bébé Doc" Duvalier a quitté son exil pour revenir dans sa patrie. De nombreux blogueurs sont encore abasourdis de cette nouvelle péripétie politique et s'interrogent sur les motivations de sa visite.

Libye : Les ennuis couvent, Kadhafi déclare la guerre à l'Internet

LibLe dirigeant libyen Mouammar Al Kadhafi a réussi à offenser tant les Tunisiens que les internautes du monde entier dans son message au peuple tunisien à la suite de la chute du régime de Zine El Abidine Ben Ali. Alors que la crise couve chez lui et que les Libyens se tournent vers l'Internet pour évacuer leurs frustrations, se pourrait-il que le colonel Kadhafi entrevoie sa fin en "victime de Facebook et YouTube" ?

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site