· Mai, 2017

Billets sur Arts et Culture de Mai, 2017

Un projet photographique de lycéens macédoniens superpose des lieux la première guerre mondiale, jadis et aujourd'hui

L'exposition de photos combine des images de rues de la ville de Bitola en Macédoine, en 1917 et 2017.

La voiture de ma tokol est une Toyota : Perdus dans la traduction en Asie Centrale

La "femme plus jeune" d'un homme kirghize ou kazakh est comme 'une vache sans cornes'. Elle subit la réprobation sociale et a peu de droits.

A Beyrouth, Journées militantes de Veille du Patrimoine pour défendre les sites historiques en danger

La privatisation débridée et la frénésie immobilière dans la capitale libanaise ont détruit une grande partie du patrimoine historique du pays. Des militants veulent stopper la tendance.

Trente ans et six films plus tard, la traduction créative du titre du film “Alien” survit dans les Balkans

"Ensuite il y a Alien ou Osmi putnik qui ont littérallement été traduits par "le Huitième passager". Comment a t-on traduit la suite ? D'autres Passagers ?"

Montrer la réalité du mur qui existe déjà le long de la frontière entre le Mexique et les États-Unis

Le grand et "beau" mur promis par certains politiques existe déjà. Mais malgré les énormes clôtures de métal et les checkpoints militarisés, l'amour n'a pas de frontières.

« Abattez ce mur » : le concert de protestation de l’orchestre symphonique de Dresde à la frontière entre les États-Unis et le Mexique

« Nous sommes unis, malgré les murs et les frontières qui nous séparent ».

Une photographe équatorienne dénonce en les scénarisant les abus des “cliniques de déshomosexualisation”

"J'ai pensé tout d'abord qu'une de ces femmes retenue [dans un de ces centres] pourrait être moi et que, en tant que femme homosexuelle, je devrais changer"

La vie quotidienne à Tokyo chroniquée par un photographe

Portraits éblouissants ou saynètes d'une culture semblant promise à une disparition prochaine, Lee Chapman documente avec passion le quotidien à Tokyo.

En Jordanie, les magiciens et sorciers font toujours recette

"Regarder ce qu'on peut appeler aujourd'hui magie ou parcourir les traditions musulmanes, permet dans de nombreux cas d'étendre les possibilités de ce qui est pensable comme 'islamique'".

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site