· Octobre, 2014

Billets sur Dernière Heure de Octobre, 2014

Les Tunisiens élisent leur Parlement aujourd'hui

Les Tunisiens se dirigent vers les urnes aujourd'hui, pour élire un nouveau parlement presque 4 ans après avoir renversé le régime dictatorial de Ben Ali.

Pourquoi Madagascar est à nouveau plongé dans l'obscurité

Les déboires de la compagnie d'électricité à Madagascar vus par les internautes malgaches.

L'opposition russe défend l'Ukraine mais ne croit pas à la restitution de la Crimée

Les leaders de l'opposition russe Alexeï Navalny et Mikhaïl Khodorkovski, pourtant défenseurs de l'Ukraine, ont déclaré ouvertement que la Crimée resterait définitivement à la Russie.

Les Mexicains demandent le “retour vivants des étudiants disparus vivants” d'Ayotzinapa

Des manifestations contre la disparition des étudiants d'Ayotzinapa ont eu lieu à Mexico et ailleurs, après la découverte de fosses communes.

Campagne de crowdfunding pour terminer une carte collaborative des disparitions au Mexique

Des recrues d'E.I. attisent les haines religieuses à Bahreïn en appelant aux armes sur YouTube

Quatre Bahreïnis qui ont rejoint les rangs des terroristes d'E.I. ont appelé les sunnites de Bahreïn à rejoindre leur combat contre les “tyrans” qui les gouvernent.

Premier cas d'infection en Europe : une aide-soignante espagnole contaminée par Ebola

L'aide-soignante malade avait soigné un missionnaire espagnol rapatrié de Sierra Leone où il avait été infecté par le virus Ebola.

Bahreïn : Un champion des droits humains arrêté pour avoir critiqué des policiers déserteurs vers l'EI

Nabeel Rajab, le plus éminent défenseur des droits de l'homme de Bahreïn, est emprisonné pour la troisième fois en raison de ses tweets.

Les manifestants pro-démocratie de Hong Kong accusent la police de laisser des ‘malfrats’ les attaquer

"Un passant a tenté d'empêcher un individu anti-Occupy Central de molester deux jeunes. Le voyou lui a brandi une lame au visage en le traitant d'enfoiré".

Rumeurs et calomnies pour décourager la “révolution des parapluies” de Hong Kong

La fabrique de rumeurs des pro-Pékin à Hong Kong essaie de faire mieux que les gaz lacrymogènes : briser le mouvement de contestation.

Avec la poursuite des manifestations en faveur de la démocratie les risques d'une répression comme celle de Tiananmen planent sur Hong Kong

Occupy Central demande la démission du Chef de l'exécutif de Hong Kong, alors que les partisans du gouvernement comme les opposants craignent l'intervention violente de Pékin.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site