· juillet, 2009

Billets sur Catastrophe naturelle/attentat de juillet, 2009

Lire la suite

Pakistan : Comment gérer le retour des réfugiés

  31/07/2009

Le gouvernement pakistanais a enfin annoncé un calendrier pour les personnes déplacées du fait des opérations militaires dans la Vallée de Swat, esquissant leur retour chez eux. Le plan élaboré par le Groupe des Services spéciaux (SSG) se compose d'un programme de rapatriement en quatre phases.[les liens sont en anglais]         Réfugiés...

Bhoutan : Il faut des sauveteurs

  30/07/2009

« Les nouvelles concernant les sept garçons [disparus] à Chukha sont choquantes, encore plus choquantes lorsque j’ai appris qu’ils avaient été emportés par l’eau après avoir lutté pour leur vie des heures durant sous les yeux de leurs parents, de la police et du Dzonga (chef de district) », nous informe...

Les Philippines sous la peur des bombes

  12/07/2009

Plusieurs villes des Philippines ont été frappées par des attentats à la bombe la semaine dernière. Des bombes ont explosé à Jolo, Iligan City, Kauswagan, Cotabato City et Datu Piang. Dans Métro Manille, un complot pour faire sauter le bureau du Médiateur, le Département de l'Agriculture, ainsi qu'à Katipunan, Quezon...

Chine : aucune conscience, nulle sympathie

  10/07/2009

En conclusion de son billet de blog, le professeur et avocat Xu Zhiyong (许志永) a écrit cette phrase : 突然忍不住失声痛哭。我打个车,回到家,跪倒地上,再次痛哭,我感谢上帝让我来到这世上承受这一切。然后,我平静地起来,写下这个故事,为我们的子孙后代,我要告诉他们什么是苦难。 J'ai fondu en larmes. J'ai appelé un taxi, je suis rentré à la maison et ne suis agenouillé par terre, j'ai encore pleuré. Je remercie Dieu de m'avoir fait venir...

Lire la suite

Colombie : Vivre avec les inondations à Barranquilla

  04/07/2009

Barranquilla, la plus grande ville côtière de Colombie, possède une caractéristique qui lui est propre : il n'y a pas de système d'écoulement des eaux de pluie. Donc, quand il pleut, la ville entière est inondée par des rivières au débit très rapide, appelées arroyos,  qui remplacent les routes. Dans...

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site