· février, 2013

Billets sur Catastrophe naturelle/attentat de février, 2013

Lire la suite

Solidarité avec le Sud-Ouest de Madagascar après le passage meurtrier du cyclone Haruna

Le cyclone Haruna a fait au total 23 morts, 16 disparus, 84 bléssés et près de 22 000 sinistrés, en une semaine à Madagascar. Malgré les images de détresse et des messages de besoins urgents des agences humanitaires, la solidarité pour la région a du mal à atteindre la région. De nombreuses associations et agences se sont organisés dans tout Madagascar et à l'étranger pour venir en aide à la région.

Lire la suite

Evacuer les enfants de Fukushima

  26/02/2013

Des parents, des habitants et des avocats de la région de Fukushima ont manifesté pour que les enfants soient évacués de la zone, où, selon eux, le niveau de radiations est toujours élevé.

Elmo, Domo et Pikachu apportent des sourires au Japon

  20/02/2013

“Projet : se tenir la main” (Teo Tsunago Daisakusen) [ja, en] est un projet artistique qui utilise des personnages pour enfants emblématiques afin de faire sourire les gens au Japon, particulièrement les enfants après le tremblement de terre de 2011.

Lire la suite

Le sud du Brésil rend hommage aux 250 jeunes victimes de l'incendie d'une boite de nuit

  12/02/2013

Le 27 janvier, l'état du Rio Grande du Sud au Brésil était témoin d'une des plus grandes tragédies de son histoire. Dans la discothèque Kiss, sur la commune de Santa Maria, plus de 230 jeunes furent victimes d'un incendie. Par solidarité avec la douleur des habitants de Santa Marta, des citoyens de plusieurs villes de l'état ont organisé des manifestations les 2 et 3 février.

Lire la suite

Face aux tragédies dans le sud du Brésil, la solidarité s'organise sur le web

  04/02/2013

Le lendemain du tragique incendie de la boite de nuit Kiss à Santa Maria, qui conduit à la mort de 230 jeunes gens, l'alerte a sonné à Vila Liberdade, quartier de la zone nord de Porte Alegre. 90 des 150 maisons furent consumées dans les flammes et 800 personnes demeurent sans abri. Les réseaux sociaux furent utilisés comme moyen de collecte d'information et de demande d'aide pour les victimes.

Lire la suite

Des dizaines de milliers de personnes sinistrées par les pluies au Mozambique

Au Mozambique, les pluies qui sont tombées depuis le début du mois de janvier frappent les populations des régions du centre et du sud. Des dizaines de milliers de personnes ont déjà été évacuées, et on a enregistré 45 morts. Tandis que les victimes et les dégâts causés par les inondations continuent à augmenter, les internautes multiplient les appels à la solidarité et les cris d'indignation face aux actes de vandalisme et de pillage.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site