· octobre, 2021

Billets sur Gouvernance de octobre, 2021

Pakistan : un enfant de huit ans devient le plus jeune accusé de blasphème

Un enfant hindou de huit ans devient le plus jeune condamné selon les lois pakistanaises sur le blasphème pour avoir délibérément uriné dans la bibliothèque d'une école islamique.

Les étudiants turcs manifestent contre la forte hausse des loyers

Afin de résoudre cette crise, un groupe d'étudiants a lancé le Mouvement des sans-abri, réclamant des prix de logements et de loyers plus bas.

L'Azerbaïdjan prolonge son régime spécial de quarantaine

À compter du 1er septembre, tous les citoyens majeurs devront fournir une preuve de vaccination lorsqu'ils entrent dans les lieux couverts, notamment restaurants, cafés et centres commerciaux.

Oppression croissante en Iran alors qu'Ebrahim Raisi entame son mandat présidentiel

Ebrahim Raisi, ancien président de la Cour suprême et chef de l'appareil judiciaire du régime, a remporté l'élection présidentielle du 19 juin avec une très large avance.

La Russie accuse l'Azerbaïdjan de violer le cessez-le-feu signé avec l'Arménie

Le ministre de la Défense russe accuse l'Azerbaïdjan de violer le cessez-le-feu dans le Haut-Karabagh alors que les tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan ne cessent de croître.

En Thaïlande, réponse policière musclée face aux manifestations contre la gabegie sanitaire

Les manifestant demandent la démission du Premier ministre, la réaffectation du budget de la monarchie et de l’armée vers le santé, et le remplacement des vaccins.

En Inde, les entreprises de médias sociaux responsables du contenu généré par les utilisateurs ?

Twitter n'est plus protégé par les règles indiennes de safe harbor sur la responsabilité des intermédiaires, qui offrent une protection légale contre les contenus générés par les utilisateurs

Hong-Kong, les méfaits d'une censure banale

Les images représentant des manifestants pacifiques ne correspondent pas au récit de propagande qui continue de dépeindre les manifestants comme violents, irrationnels et émotifs.

En Azerbaïdjan, une manifestation pour les droits des femmes devant le ministère de l'Intérieur

Un cercueil arborant le noms des victimes de violences familiales a été placé à l'entrée du ministère de l'Intérieur à Bakou, le 30 juillet

Istanbul, une ville doublement divisée

Pendant le discours d'Erdogan à l'inauguration du projet pour le Canal d'Istanbul, gaz lacrymogène et balles en caoutchouc s'abattaient sur des centaines d'habitants à la Gay Pride.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site