· février, 2012

Billets sur Peuples indigènes de février, 2012

Lire la suite

Guatémala : Les femmes indigènes parlent du génocide

  28/02/2012

La guerre civile qui a ravagé le Guatémala pendant trente-six ans (1960-1996) a fait plus de 200 000 morts et on estime qu'au moins 100 000 femmes ont été violées : la plupart des victimes étaient des Mayas. C’est seulement récemment que les femmes ont commencé à parler des violences que l’armée et les milices paramilitaires leur ont fait subir dans le cadre des poursuites engagées par la justice espagnole au sujet de ce génocide.

Une lettre des Guarani Kaiowá du Brésil : “Nous voulons survivre”

  17/02/2012

La blogueuse Sonia Matuscelli a publié en ligne une lettre [en portugais] écrite par les chefs du peuple Guarani-Kaiowá de la colonie Ñanderu Laranjeira-Rio Brilhante, dans l'état du Mato Grosso do Sul, Brésil, disant que que la communauté “veut survivre physiquement et culturellement comme un authentique peuple brésilien”, face à l'extermination qu'ils...

Lire la suite

Panama : Accord entre le gouvernement et les autochtones dans le conflit minier

  12/02/2012

La police nationale a mis fin de manière violente à la manifestation contre l’exploitation minière qui durait depuis 5 jours et paralysait le pays, ce qui a engendré de graves affrontements avec les autochtones. Le mardi 7 février, le gouvernement a finalement cédé aux revendications des Ngäbes Buglés, interdisant que la région serve à des fins d’exploitation minière ou hydrologique.

Colombie: Qu'y a-t-il dans un nom?

  02/02/2012

Le documentaire Nés le 31 Décembre de Priscila Padilla expose une violation des droits de l'Homme subie par la communauté indigène Wayuu. Beaucoup de leurs cartes nationales d'identité, produites en masse pour obtenir des votes massifs lors des périodes électorales, déclarent la même date de naissance et portent des noms inventés insultants ; ce qu'ils ont été incapables de relever parce que l'espagnol...

Lire la suite

Malaisie : Les Temiar font barrage pour défendre leurs forêts et leurs droits

  01/02/2012

En Malaisie, huit Temiar (peuple indigène également appelé Orang Asli) ont été arrêtés par la police pour avoir tenté de mettre en place un blocus et d’empêcher des bûcherons d’entrer dans leur village, à Gua Musang, Kelantan. Les villageois sont contre le projet agricole du gouvernement local qui requerrait la coupe des arbres des forêts situées sur les terres de leurs ancêtres. Le barrage, leur deuxième tentative, a été établi après l’échec des tentatives de négociation avec le gouvernement régional. Réactions des avocats et militants des droits de l'homme, et d'internautes .

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site