Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

· Septembre, 2017

Billets sur Jeunesse de Septembre, 2017

20 Septembre 2017

L'occupation de Wikipolítica : un engagement collectif pour réinventer la politique du Mexique

"Nous sommes convaincus que cette nouvelle façon de faire de la politique, juste, solidaire, respectueuse, généreuse et joyeuse, doit se répandre dans tous les coins du pays".

Une jeune chanteuse kirghize renonce à diriger un musée suite au mécontentement en ligne

"Nous sommes fatigués que des épouses et des enfants de fonctionnaires accèdent aux postes de direction."

15 Septembre 2017

Les adolescents et les pauvres, principales victimes de la “guerre contre la drogue” du gouvernement philippin

"Ceci peut arriver à n'importe qui puisque le sanguinaire Duterte ne cesse d'encourager les policiers à tuer sans autre forme de procès, créer de fausses preuves (...)"

14 Septembre 2017

PHOTOS : Les femmes Tharus du Népal en passe de perdre leur art autrefois obligatoire du tatouage

"Nous n'emportons rien avec nous quand nous mourons, mais j'emporterai ces tatouages. C'est comme un cadeau de cette vie et de cette nature que j'emporterai dans l'au-delà."

8 Septembre 2017

Immigration : L'Italie a besoin de jeunes, mais démagogie et ignorance bloquent l'acquisition de la nationalité par droit du sol/droit de la culture 

L'avenir démographique italien est sombre, mais le gouvernement veut toujours freiner l'immigration. Toutes les données sur le jus soli, l'immigration et l'émigration en Italie.

3 Septembre 2017

Une comptine traduite dans différentes langues d'Australie

Rising Voices

Pour promouvoir la diversité linguistique, un concours en ligne invite les enfants australiens à traduire une chanson dans les différentes langues aborigènes.

1 Septembre 2017

En Ethiopie, les habitants de la région d'Oromia en grève pour la libération de leurs prisonniers politiques

Rues et magasins habituellement bondés sont restés vides quand les Oromos sont restés chez eux au lieu d'aller travailler.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site