· Mai, 2014

Billets de Brèves de Mai, 2014

Inondations en Bosnie-Herzegovine : une plateforme d'informations pour les secours

POINT, la conférence internationale sur la responsabilisation politique et les nouvelles technologies qui a lieu à Sarajevo a mis en commun les compétences présentes pour aider les rescapés des inondations qui continuent à ravager trois pays des Balkans, la Bosnie, la Serbie et la Croatie. BosniaFloods.org, le premier outil développé par les participants, est dédié spécifiquement à la Bosnie. La situation dans ce pays est devenue d'autant plus tragique que les autorités gouvernementales ont compromis la coordination des secours.

Les inondations et glissements de terrain en Bosnie affectent directement plus de 1,36 million de personnes, environ 1/4 de la population. Le manque d'informations en anglais empêche les personnes se trouvant à l'étranger et souhaitant aider de pouvoir le faire. Une équipe multilingue s'est réunie pour traduire les bribes d'informations qui circulent actuellement sur le Web. Elle évalue leur crédibilité, car il faut garder à l'esprit qu'en Serbie, et peut-etre ailleurs, des tentatives de gruger les donateurs ont eu lieu, via de faux comptes bancaires. L'argent est certainement la forme d'aide la plus simple à envoyer. Les sinistrés ont également besoin de nourriture, de vêtements et de médicaments qui peuvent être acheminés depuis d'autres pays européens, ainsi que de bénévoles volontaires pouvant coordonner ce type d'initiatives dans leur propre pays.  

Evacuation policière de camps de migrants à Calais pour motif “sanitaire”

 

Le campement de migrants à côté du port de Calais, 26 March 2014. Photo Matthew Aslett. Copyright Demotix

Le campement de migrants à côté du port de Calais, 26 mars 2014. Photo Matthew Aslett, Copyright Demotix

Mercredi 28 mai 2014, 200 policiers ont fait évacuer plusieurs camps de migrants de Calais, qui abritaient quelque 650 personnes, Afghans, Syriens et autres nationalités. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a justifié cette évacuation car ce «n'est pas une opération d'ordre public, mais une opération sanitaire» menée «dans un cadre humain» : cette évacuation vise notamment à éradiquer une épidémie de gale qui touche les migrants depuis plusieurs semaines.

Le blog Passeurs d'hospitalités raconte les opérations en détail, photos à l'appui et sous le titre « Le préfet dit aux migrants de squatter », en commentant :

Il ne l’a bien sûr pas dit comme ça, mais sa conclusion était que les exilés pouvaient rester sur le lieu de distribution des repas jusqu’à demain ou après-demain, et qu’ils pouvaient ensuite trouver un terrain pour installer leur campement. Sauf que, si l’État ne met pas à disposition un terrain, ça veut dire que les exilés installent leur campement sans l’autorisation du propriétaire, donc ils squattent. Il font comme depuis douze ans, occuper un terrain où ils n’ont pas le droit d’être parce qu’il n’y a pas de lieu pour eux à Calais. Et ce campement sera lui aussi évacué et détruit à plus ou moins brève échéance.

Le Journal de l'Ambassade du Pérou à Ris-Orangis s'indigne et lance de nouveaux projets de construction.  

La saison exceptionnelle de l'Atletico Madrid

Il y a quelques jours, Américo Alvarado a écrit ceci à propos de l'exceptionnelle saison de l'Atletico Madrid :

Parfois, dans la vie réelle, nous sommes témoins d'histoires dignes du septième art. Et nous pouvons actuellement voir ─ et d'une certaine manière vivre ─ une telle histoire dans le passionnant monde du football. Héroïque et inspirateur sont seulement deux des nombreux adjectifs qui me viennent à l'esprit pour qualifier d'une manière ou d'une autre la saison que s'offre l'Atletico Madrid, entraîné par Diego Simeone que les Espagnols surnomment el “Cholo” Simeone. Contre toute attente, cette équipe pourrait bien se couronner champion de la Liga, le championnat espagnol, après les deux prochains matchs. Et comme si cela ne lui suffisait pas, le club disputera pour la première fois depuis quarante ans une finale de Ligue des champions, la coupe la plus prestigieuse au monde.

Ce compte-rendu a participé à la deuxième #LunesDeBlogsGV (une initiative de GV en espagnol) le 12 mai 2014, envoyé par @rennygranda.

Un drone bolivien à partir de pièces recyclées

Si vous levez les yeux vers le ciel bleu d'El Alto en Bolivie, vous pourriez apercevoir un drone volant au-dessus de votre tête. Ce n'est pas n'importe quel drone, mais un appareil volant assemblé en partie à partir de matériaux recyclés trouvés dans l'un des nombreux marchés animés de la ville. Le projet, appelé @DroneBo, est une invention de Alex Chipana [es] et a reçu l'attention de la presse pour sa capacité à faire des vidéos aériennes et son potentiel en cas de catastrophes ou en tant que système de surveillance. Mais c'est l'ingéniosité de Chipana pour obtenir des pièces issus d'objets de notre quotidien dont certains ont choisi de se débarrasser qui rend ce drone différents des autres.

Chipana et son équipe ont fait faire un tour au drone le 1er mai à La Paz filmant ainsi des images de la célébration de la fête du travail, notamment les défilés et les festivités sur la Place Murillo.

Burundi: Le blogueur Bukeyeneza confronté aux réseaux sociaux

Armel-Gilbert Bukeyeneza a écrit sur son blog My Voice partager ses plaintes contre les réseaux sociaux: 

Facebook, Twitter, You tube, Google +,…je n’en savais que ceux-là. Il faudra des bombardements incessants de « tel veut que vous rejoigniez son réseau » dans ma boîte mail pour apprendre que les quatre ne sont qu’une une goutte dans l’océan.
Comme si Watsapp ne suffisait pas pour concurrencer Facebook. Et Instagram s’invita. Le tout pour partager la belle vie en images. Mais les pros, plus sérieux, n’y trouvent rien qui leur convient. Il faudra que les génies du web et de l’informatique s’ensablent de nouveau dans leurs labos pour revenir à la surface avec Linkedln : un réseau des hommes d’affaires, des chefs d’entreprise, des intellos,…Il faut parler « affaires » hein ?! Quoi encore ? La liste est longue : tumblr, pinterest, Digg, Stumble Upon,…

 

Madagascar : Des clarifications demandées sur la vente des terres à Microsoft et au zoo de Zurich

Dans une lettre ouverte adressée au nouveau Président malgache, Hery Rajaonarimampianina aux élus, aux décideurs et à tous les malgaches soucieux de l'avenir des terres malgaches, le Collectif des terres malgaches, exige dans sa dernière newsletter des clarifications sur plusieurs aspects de la cession du patrimoine foncier et forestier du pays:

A ce titre, en plus d’une information complète sur l’état des lieux des ventes et locations de terres déjà réalisées ou en cours, nous demandons une clarification de la part des autorités sur deux cas :

  • le contenu détaillé de contrats de location-gérance de biens de l’Etat qui soulève de nombreuses questions : Les plantations de canne à sucre et usines ont été confiées en location-gérance à la société chinoise Compagnie Nationale d’Importation et d’Exportation des Equipements Complets de Chine (COMPLANT) dans plusieurs régions depuis plusieurs années (17), notamment dans le Nord-Ouest à Ambilobe : qui sont les propriétaires actuels des terres ? Quelles sont les clauses des contrats passés dans chacun des sites de plantation de cannes à sucre et usines ?
  • La vente par le gouvernement malgache de crédit-carbone des forêts protégées du Makira dans le Nord-Est à la société américaine Microsoft et au zoo de Zurich a été annoncée dans la presse en février 2014 (18) : le montage financier et le régime foncier sous lequel ces 320 000 ha de forêts ont été cédés méritent davantage de clarification pour l’ensemble des citoyens. Ce système de « vente de carbone », un aspect des paiements des services environnementaux « visant à rémunérer les réductions d’émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts » – REDD – ainsi que son application concrète, nécessitent un suivi et des études approfondies pour démontrer à l’opinion publique qu’il s’agit bien d’une « chance » et d’une « aubaine » pour les Malgaches car de nombreux éléments restent imprécis et non maîtrisés, selon les spécialistes dans le domaine (19). En particulier, comment sera comptabilisé le carbone, comment seront répartis les revenus du carbone et comment sera effectuée concrètement la gestion de la part prévue pour les communautés locales vivant aux alentours des aires protégées pour qui les zones et les ressources forestières seront désormais inaccessibles ? 

Des déportés de retour en Mauritanie doivent payer un loyer pour vivre sur leurs propres terres

Une manifestation contre la discrimination en Mauritanie. Source: blog.slateafrique.com

Selon les propos de Maître Schéhérazade Zerouala ,recueillis par Ibou Badiane, lors d'une interview publiée sur le site saheljournal.info à propos de la situation des noirs de retour en Mauritanie après leur exil forcé des années '80, suite aux déportations vers le Sénégal de milliers de noirs: 

Des milliers de familles vivent à l’intérieur de la Mauritanie dans des situations d’extrême détresse tel qu’exposé aujourd’hui par les intervenants. Il s’agit de personnes déportées lesquelles, à la suite de la Décision de la Commission africaine des Droits de l’Homme et des Peuples de mai 2000, ont pu, après bien des vicissitudes, revenir en Mauritanie. Ces personnes vivent dans la précarité la plus totale. Toujours privées de leur nationalité, apatrides dans leur propre pays, elles n’ont toujours pas le droit à l’enregistrement des naissances et de tous autres événements de la vie, mariage, décès… Ce qui est une simple formalité dans d’autres pays, relève, ici, du parcours du combattant. Ces déportés n’ont pas accès à ce qui me semble fondamental : l’éducation ni pour eux, ni pour leurs enfants. Ils n’ont pas le droit non plus de participer à la vie publique de leur pays. Ils n’ont pas accès à la propriété, ni à l’emploi. Pire, ils ne peuvent prétendre récupérer les biens dont ils ont été dépossédés. De retour “chez elles”, des familles entières ont dû louer leurs propres logements, s’établir sur leur propres terrains, en qualité de … locataires.
Cette situation est très préoccupante. C’est plus grave que ce que l’on pourrait penser.

Paraguay : De fortes pluies en mai ont rendu difficile l'accès aux régions sinistrées

Les pluies qui ont touché le département de Ñeembucú, au sud-ouest du Paraguay, ont été préoccupantes : perte de 100 % de la production agricole destinée à l'auto consommation, si l'on en croit les sources locales. Le lundi 12 mai, il a été nécessaire de stopper la distribution d'aide dans cette région à cause du mauvais temps. Aldo Saldívar qui dirige le soutien logistique du Secrétariat des urgences nationales (SEN) a déclaré qu'une aide avait été distribuée à 87% de la population touchée, des opérations de sauvetage et d'assistance ont également été réalisées pour les personnes qui se refusaient à abandonner leur foyer.

Sur Twitter, quelques utilisateurs ont diffusés des vidéos et se sont joints à la campagne pour mobiliser des volontaires. 

Demain sur  #AAM Ňeembucu, état d'urgence. Tu y vas? Regarde la progression! https://t.co/IRNa47q3gF

Faut-il une vidéo sexiste et violente pour vous convaincre d'aller voter aux Européennes ?

https://www.youtube.com/watch?v=gT4lhERDZ8s

Le gouvernement du Danemark a officiellement retiré une vidéo d'un bref dessin animé, violent et pornographique créé pour encourager les jeunes à voter aux Elections parlementaires européennes. La vidéo, devenue virale, faisant apparaître un personnage de fiction, “Voteman”, était défendue par le porte-parole du parlement danois, Mogens Lykketoft, qui la qualifiait “d'innocente” et humoristique. Il admet désormais qu'ils auraient du y réfléchir plus [da]. La vidéo est toujours largement partagée et commentée en ligne mais les critiques insistent sur le fait qu'il y a des façons plus appropriées d'intéresser les jeunes à la politique européenne que des images de décapitation et d'échangisme. 

Un kit pour lutter contre la cécité dans les pays pauvres

Une de causes importantes de cécité sont les cataractes. FRANCE 24 informe qu'il est possible, en utilisant le kit chirurgical “Phacokit”, de traiter les individus souffrant de cécité à bon marché et leur permettre ainsi de recouvrir la vision :

Pour vaincre la cataracte, principale cause de cécité, notamment dans les pays pauvres, des médecins français ont mis au point un kit chirurgical qui permet d’opérer en 10 min, pour seulement 25 euros. Bill Gates s'est associé à cette découverte.

Voici la vidéo expliquant le concept du phacokit :

Malgré la fin de la dictature, la liberté de la presse reste menacée au Myanmar

L’ Irrawady News souligne les difficultés permanentes rencontrées par les journalistes du Myanmar, malgré les réformes mises en place par le gouvernement

…malgré les changements visibles opérés par le gouvernement sur sa manière de traiter les médias, l'état d'esprit sous-jacent reste le même que par le passé: on a donné plus “d'espace” aux journalistes pour travailler, mais les limites de cet espace restent définies par l'Etat.

Hong Kong: en finir avec l'obligation pour les domestiques étrangères d'habiter chez leurs employeurs

A Hong Kong, les domestiques étrangères ont l'obligation légale d'habiter chez leurs employeurs, ce qui favorise la maltraitance des employés. Ci-après la vidéo d'une campagne de Employés de Maison de Hong Kong qui demande la fin de la réglementation qui oblige les domestiques à résider sur place. La campagne invite les gens à s'imaginer vivre sur le lieu de travail.

Il n'est pas facile d'être noir à Cuba

La pire des nouvelles pour les noirs et les métis cubains c'est qu'il n'y a pas d'institutions juridiques indépendantes qui les protègent contre la négligence du gouvernement.

Le blog Iván's File Cabinet rapporte que les non-blancs restent marginalisés à Cuba.

Enseigner aux enfants l’alphabet Ourdou

Le blog Chowrangi rapporte l’existence d’une application pour smartphone gratuite et interactive qui initie les enfants à l’alphabet et aux mots ourdous. L’application nommée « Urdu Ustad » était au départ destinée à la diaspora des familles parlant l'ourdou, mais récemment la majorité des demandes de téléchargement s’est trouvé émaner du Pakistan. Preuve de son utilité. 

L'Egypte, la Palestine, la Chine, l'Inde, le Bangladesh et l'Ukraine à l'honneur aux Bobs 2014

Les vainqueurs des Bobs 2014 de la Deutsche Welle ont été désignés ! Des projets en ligne d'Egypte, Palestine, Chine, Inde, Bangladesh et Ukraine ont été sélectionnés comme les grands gagnants par un jury international.

Les projets, en 14 langues différentes, étaient en compétition pour le prix du Meilleur Blog, Meilleur Activisme Social, Meilleure Créativité et Originalité et Meilleure Innovation, en plus du Choix du Public et de deux prix particuliers que sont le Prix du Forum des Média Globaux et du Prix Reporters sans Frontières.

Les Bobs fêtent leurs 10 ans cette année. Global Voices avait reçu le prix du Meilleur Weblog dans la catégorie Anglais en 2005.

Maya Angelou en Egypte et au Ghana

Sean Jacobs  écrit à propos de l'auteure et poète américaine Maya Angelou, qui vient de disparaitre à l'âge de 86 ans le 28 mai 2014 :

En 1961, Maya Angelou, qui travaillait déjà pour les droits civiques, et son compagnon d'alors Vusumzi Make, militant sud-africain en exil (il était l'un des leaders du Congrès Panafricain), se sont installés au Caire. Elle a trouvé du travail dans un petit journal radical. Un an plus tard, Maya Angelou et Vusumzi se séparaient et elle s'est alors installée au Ghana avec son fils. Au Ghana, ils ont été accueillis par une petite communauté très soudée d'Afro-Américains, dont le grand chercheur et activiste W. E. B. Du Bois, l'écrivain William Gardner Smith, l'avocat Pauli Murray, le journaliste Julian Mayfield et le sociologue St. Clair Drake. Maya Angelou a poursuivi son travail de journaliste et a également travaillé dans l'administration de l'université du Ghana. Maya Angelou a produit une si forte impression qu'elle y a été honorée par un timbre postal. C'est également durant cette période que Malcolm X a visité le Ghana ; une rencontre qui a provoqué le retour de Maya aux Etats Unis en 1965 pour seconder Malcolm X dans son mouvement, l'Organisation de l'unité afro-américaine. Peu après son retour aux Etats-Unis, Malcolm X fut assassiné.

De quels maux souffre la France ?

L'incapacité de l'économie française à rebondir après la crise de la zone euro, la perte des grands groupes du CAC 40 comme Alstom et Arcelor et la montée en force du Front national, le parti d’extrême droite, lors des dernières élections européennes sont considérés par de nombreux observateurs comme des signes révélateurs du déclin relatif du pays. Pourtant, Nicolas Véron de la cellule de réflexion économique Bruegel avance que si la France a de nombreux problèmes à résoudre, « une extinction des grands groupes industriels n'en fait pas partie » [en anglais] :

L'offre de GE, un grand conglomérat dont le siège social est aux USA, en vue de la division d'Alstom, le fabricant de turbines et de trains, a suscité beaucoup d'introspection en France. […] Cette description d'un exode à grande échelle des entreprises correspond à un récit de désintégration nationale. Les exportations françaises s'affaissent. Sauf que, sur la question spécifique des grands groupes du CAC 40, cette représentation de la réalité n'est pas étayée par les faits. En comparaison avec le reste du monde et avec l'Europe, la France comme lieu d'implantation de sièges de grandes entreprises n'est pas en perte de vitesse – plutôt le contraire. […] Remarquablement, en moins de 20 ans, la France à gagné beaucoup de terrain par rapport aux deux pays d'Europe traditionnellement riches en siège sociaux d'entreprises : le Royaume-Uni, les Pays-Bas, et même la Suisse….

Hong Kong : Bibliothèques alternatives pour les employées de maison

A Hong-Kong, les bibliothèques publiques étant incapables de répondre aux besoins des employées de maison, ces dernières déployent dans la ville des bibliothèques ambulantes pendant les jours fériés. Tom Grundy décrit l'initiative sur Hong Wrong. Ci-dessous, une vidéo filmée pour Stories Beyond the Borders montrant l'une des bibliothèques ambulantes créée par une employée de maison indonésienne, Lulu.

Guatemala : l'ex-président Portillo condamné à cinq ans de prison

Dans une décision historique prise par un tribunal fédéral [ératsunien] à New York le 22 mai 2014, l'ancien président guatémaltèque Alfonso Portillo a été condamné à cinq ans et dix mois de prison pour blanchiment d'argent et prise de pots-de-vin à Taïwan.

VIDEO: Alfonso Portillo reçoit une peine de cinq ans et dix mois de prison.

Avec ce verdict, Portillo devient le premier ex-chef d'Etat d'Amérique Latine à être condamné et emprisonné aux États-Unis.

Cameroun : Controverse autour de la fête nationale du 20 mai

Le Pr Jean Takougang condamne la commémoration de la fête nationale du Cameroun le 20 mai qu'il décrit comme étant “une véritable escroquerie historico-politique”:

Le 1er janvier renvoie à l’Indépendance politique [du Cameroun Oriental francophone], une Indépendance obtenue dans le sang de centaines de milliers de martyrs, connus ou anonymes, qui ont accepté de se sacrifier pour leur pays…

Le 1er octobre renvoie à la Réunification des deux Cameroun, le Cameroun Oriental francophone et le Southern Cameroon anglophone, un point névralgique et non négociable du programme politique des premiers nationalistes assassinés pour l’amour débordant qu’ils avaient pour leur pays.

Pourtant, aussi curieux que cela puisse paraître, ces deux dates, aux significations aussi profondes qu’évidentes qui correspondent à ces événements qui partout dans le monde fondent les fêtes nationales, ont définitivement été déclassifiées, et sont progressivement effacées de la mémoire collective pour être remplacées par une véritable escroquerie…

Le 20 mai ne commémore pas l’avènement de l’Unité Nationale, mais celui de l’Etat Unitaire, retour à la forme unitaire de l’Etat, simple notion de droit constitutionnel qui signifie tout simplement le rejet du fédéralisme pratiqué jusque-là…

Au Cameroun où on nous enseigne que la Réunification du 1er octobre 1961 ne consacrait pas l’unité politique du pays et qu’il a fallu attendre la forme unitaire du 20 mai 1972 pour parler d’Unité Nationale. Parler de la réunification en 1961 et revenir à l’unification en 1972, onze ans plus tard, à moins d’être une reculade absurde, nous amène à penser que la réunification du 1er octobre n’avait été qu’une escroquerie et que c’est l’adoption de la forme unitaire de l’Etat qui consacrerait véritablement l’unité politique de la nation.

Pourtant la réunification du 1er octobre 1961 recelait des enjeux autrement plus importants, car le Southern Cameroon avait la possibilité d’obtenir son indépendance en se joignant au Nigeria pour la grande consternation des vrais patriotes, comme le fit la partie Nord, en causant ce « deuil national », autrefois commémoré le 2 juin…

Le 1er Janvier et/ou le 1er octobre méritent d’être institués comme fête(s) nationale(s). Ils sont éternels, inoubliables et incontestables pour ce qu’ils représentent pour les Camerounais véritablement patriotes. D’ailleurs ils l’avaient jadis été et cela n’aurait jamais dû changer. Une fête nationale doit résister aux humeurs, au temps, et aux caprices des dirigeants.

Les blogueuses de Mujeres Construyendo et le jour de la Fête des mères

Les blogueuses de Mujeres Construyendo [femmes qui se construisent] ont célébré la fête des Mères comme il se doit : en bloguant !

Au-delà de l'avalanche de publicités que l'on peut voir partout pour offrir des cadeaux ce jour-là, nous souhaitions inviter à la réflexion sur cette fête et partager les posts et les pensées des blogueuses de notre communauté.

Avec le hashtag #sermadre [être mère], nous avons proposé à ces femmes d'écrire sur la signification de la maternité. A partir de là, des femmes courageuses et bien sûr, les femmes qui se construisent, ont ouvert leur cœur pour partager des témoignages, avec beaucoup de générosité et de délicatesse, sur ce que représentait la maternité pour elles et comment elles la vivaient.

Nous vous invitons à les lire et à partager leurs témoignages et leurs récits avec tous ceux que vous aimez et dont vous pensez qu'ils y trouveront un sens.

Vous pourrez trouver sur ce billet, une liste et une brève description des posts de ces blogueuses, nous vous invitons à les lire !

L'extrait de cet article fait parti du second #LunesDeBlogsGV, notre “Festival de blogs sud-américains” daté du 12 mai 2014.

Quelques conseils pour devenir un pays développé

Après un voyage au Canada, le mexicain Alfredo Cortés de Café Financiero réfléchit à l'ensemble des actes et des attitudes qui, dans ce pays, signifie appartenir “au premier monde”, ou monde développé :

Je veux mentionner les choses les plus simples que j'ai observées, les choses que nous pourrions tous accomplir ; et dans leur ensemble, c'est ce qui fait que des pays comme le Canada possèdent un très haut niveau de vie. Tout commence avec le peuple, et si tout commence avec nous, alors pourquoi ne pas commencer à bâtir un pays développé ?

L'extrait de cet article fait parti du second #LunesDeBlogsGV, notre ‘Festival de blogs sud américains’ daté du 12 mai 2014.

“Le monde n’accorde pas suffisamment d’attention à la santé des adolescents”

Le dernier rapport de l'OMS sur la santé des adolescents dans le monde presenté aux États membres lors de l'Assemblée mondiale de la santé en 2014 souligne que:

 Dans le monde, les trois principales causes de décès dans cette tranche d’âges sont les accidents de la route, le VIH/sida et le suicide. On estime qu’à l’échelle planétaire, 1,3 million d’adolescents sont décédés en 2012.

Par ailleurs le rapport ajoute que :

La mortalité est plus élevée chez les adolescents de 15 à 19 ans que chez ceux de 10-14 ans. En ce qui concerne les causes de mortalité, il en existe plusieurs communes aux deux sexes mais la violence est un problème spécifique aux ados mâles et la maternité aux jeunes filles.

Les auteurs recommandent aux pays de mesures pour mieux répondre aux besoins en santé physique et mentale de cette population. Le Dr Flavia Bustreo, Sous-Directeur général de l’OMS en charge de la santé de la famille, de la femme et de l’enfant déclare que:

Le monde n’accorde pas suffisamment d’attention à la santé des adolescents.

 

Pérou : La communauté internationale et la crise ukrainienne

Angie Ramos a été invitée par le blog péruvien Tintero Político à écrire un article sur la crise en Ukraine. Après avoir analysé les différents facteurs en jeu, elle conclut sur la réaction de la communauté internationale :

Le fait est que face à des situations comme celle-là, la communauté internationale agit de manière subjective dans la mesure où tout dépend de l'ampleur des intérêts en jeu pour soutenir ou marquer sa désapprobation envers l'attitude interventionniste des pays. Alors, certains pays auraient-ils des privilèges au sein de la communauté internationale ? Par exemple, dans le cas du conflit entre la Grande-Bretagne et l'Argentine pour les îles Malouines, un référendum s'est tenu auprès de la population, et 98% des électeurs ont voté pour rester sous le giron de l'administration britannique ; alors que dans le cas de la Crimée, on ne veut pas reconnaître la légalité du dit processus.

L'extrait de cet article fait parti du second #LunesDeBlogsGV, daté du 12 mai 2014.

Le rôle pénible de chef de l'opposition, en Zambie

Sur le blog African Hadithi, Gershom Ndhlovu explique pourquoi le rôle de chef de l'opposition est pénible en Zambie :

Quel rôle difficile que celui de chef de l'opposition en Zambie : il faut subir la police quotidiennement, risquer d'être aspergé de gaz lacrymogène ou même courir le risque d'être emprisonné pour avoir fait ce que vous êtes censé faire – rencontrer les électeurs potentiels même à 5 ans des élections ou accomplir son devoir le plus important, à savoir celui de présenter ses comptes et ses notes de frais à l'inspection. Les parlementaires de l'opposition sont tous pris en chasse par le chef d'état au pouvoir.

« L'histoire se répète » : un cliché adapté à cette situation. Le harcèlement, puisque c'est ce dont il s'agit, a tendance à former les dirigeants en vue de leur propre prise de pouvoir et à les pousser à faire endurer les mêmes méthodes aux malchanceux qui incarneront leur opposition, surtout si ceux-ci sont populaires. 

La Serbie pleure sa légende d'origine britannique,Timothy John Byford

Auteur, acteur, pédagogue, réalisateur de film et de télévision, Timothy John Byford est décédé le 5 mai 2014 à Belgrade des suites d'une longue maladie. Né à Salisbury en Angleterre, Byford a passé la majorité de sa vie à Belgrade où il emménagea en 1971. Il obtint plus tard la citoyenneté serbe.

Comme le portail d'actualités InSerbia le souligne :

Il était surtout connu pour ses séries télévisées pour enfants : Neven (“Fleur de souci”), Babino unuče (“Le petit garçon de la mamie”) et Poletarac (“Jeune”) (toutes destinées à la télévision de Belgrade) ainsi que Nedeljni zabavnik (“Le magazine du dimanche”), “Le cahier musical” et Tragom ptice Dodo (‘”Sur les traces du Dodo”) (réalisées pour la télévision de Sarajevo). “Jeune” remporta la plus haute récompense au Prix Jeunesse International à Munich en 1980.

Byford a marqué les vies et les enfances de plusieurs générations en Serbie comme dans les États de l'ex-Yougoslavie à travers ses émissions télévisées et ses programmes éducatifs. Sa présence était perceptible dans la vie quotidienne à Belgrade, où il avait une fois réussi à rallier la population pour que soit protégé le parc Banjica en raison de la présence d'oiseaux sauvages, et “avoir un accent byfordien” est devenu depuis des décennies une expression populaire pour décrire quelqu'un qui parle très bien le serbe, mais avec un fort accent anglais.

Byford était sincèrement aimé de son large public et de ses concitoyens belgradois, ce qui a été montré de manière touchante sur les réseaux sociaux depuis son décès. Facebook, Twitter, les blogs et les médias locaux se sont tous exprimés en termes élogieux envers Byford et reconnaissent sa contribution à la culture et aux enfances joyeuses en Serbie et dans les États de l'ancienne Yougoslavie. Enes Dinić de Serbie était parmi ceux qui ont rappelé les sages mots de Byford sur Twitter :

“La vie est une aventure, si vous la vivez avec courage.” R.I.P. Timothy John Byford

— Enes Dinić (@eniko_neno3) le 5 mai 2014

Vidéo : Les dessins d’un jeune prodige serbe impressionnent le monde artistique

Dušan Krtolica, 11 ans, de Belgrade, a surpris le monde artistique local et régional avec ses impressionnants dessins au crayon et au stylo qui représentent de manière très détaillée des dinosaures, divers animaux, des chevaliers, etc.

D’abord en Serbie, puis dans d’autres pays, les médias ont découvert le prodige en février 2014, mais le jeune artiste dessine depuis plusieurs années et a déjà réalisé trois expositions. Des artistes plus expérimentés et des personnes habituées à débusquer des talents ont fait état de leur admiration devant l’étendue de la connaissance de l’anatomie des animaux que l’enfant dessine et ses compétences hors du commun. Beaucoup d’experts lui prédisent une longue et prestigieuse carrière, certains présagent même qu’il apportera un nouveau souffle au monde artistique. Toutefois, Dušan Krtolica hésite encore entre une carrière artistique ou des études en zoologie.

Le jeune artiste publie parfois sur YouTube des vidéos le montrant à l’œuvre.

Taïwan : Une exposition en hommage aux Tibétains auto-immolés

insert

Une exposition de peintures en hommage aux Tibétains auto-immolés se tient en ce moment sur la place de la liberté à Taipei. Les portraits des Tibétains sont peints par Liu Yi, un artiste de Pékin, à partir d'aritcles de l'écrivaine tibétaine Woeser. L'exposition se déroulera du 1er au 20 mai.

Guatemala : ¡PODER!, l’histoire de deux adolescentes

Tout récit porte en lui un grand pouvoir. Il définit ce que nous sommes et ce à quoi nous tenons. Quand ce qu’il dit de nous est positif, nous en sortons valorisés. Quand le ton est affligeant, l’histoire véhiculée entame notre confiance en soi et nous pousse à l’introspection. 

¡PODER! (de l'espagnol : « pouvoir »), est un docufiction réalisé, écrit et produit par Lisa Russel, réalisatrice déjà primée aux Emmy Awards. Le film raconte l’histoire vraie [anglais] d’Elba Velasquez et de Emelin Cabrera, deux jeunes filles indiennes du Guatemala qui militent auprès du maire de leur petite ville de Concepción Chiquirichapa pour que soit mise en place une politique publique favorable aux jeunes filles et adolescentes. Il s’agit pour elles que soient assurés les besoins spécifiques de celles-ci en matière de santé et d’éducation, de prévention du VIH  et de manière adaptée aux particularités culturelles, de prévention des violences familiales. D’après l’ONG « Let Girls Lead », seulement 10 % des filles mayas terminent l’école primaire et presque la moitié devient mère avant 18 ans.

Le 12 mars dernier, à New York, ¡PODER! a été diffusé en avant-première lors de la 58e séance de la Commission des Nations Unies pour la Condition de la Femme.

Essor et déclin de l'empire textile du Bengale

Le Bengale était autrefois l'une des provinces les plus riches du sous-continent indien, notamment en raison de ses produits agricoles et textiles variés et renommés, dont la fameuse mousseline connue dans le monde entier comme une toile légère, vaporeuse et finement tissée. M. Ahmedullah a posté sur Alochonaa.com une série en deux parties (Part 1, Part 2) évoquant l'histoire de l'empire textile du Bengale.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site