· Août, 2020

Billets sur Hong Kong (Chine) de Août, 2020

Hong Kong : le camp pro-démocratie divisé sur la prolongation du mandat imposée par Pékin

Accepter une prolongation accordée par Pékin peut être perçu comme une capitulation devant le continent... mais le rejet implique, en pratique, un boycott du Conseil législatif local.

Hong Kong : vers l'arrivée d'un système de suivi du COVID-19 à trois couleurs comme en Chine ?

Bien que la mise en place d'un tel système à Hong Kong soit incertain, la ville s'apprête à tester ses 7,5 millions d'habitants – avec l'aide de Pékin.

Hong Kong : arrestation de Jimmy Lai, le magnat de la presse d'opposition

Lors de son arrestation, la police de Hong Kong a perquisitionné les bureaux de ses agences de presse.

Une ville menottée : comment la loi de sécurité nationale imposée par Pékin a bouleversé Hong Kong en seulement un mois

En un mois, Hong Kong subit la criminalisation des discours, des purges politiques, la suspension des prochaines élections et la disparition de la liberté de la presse.

« Les invisibles » : Comment les millions de travailleuses domestiques s'en sortent pendant le COVID-19

Nous sommes les petites mains invisibles. Notre travail n’est pas valorisé. Nous n’existons pas pour les familles pour qui nous travaillons et nous n’existons pas pour l’État.

Hong Kong : qui sont les 6 militants poursuivis par la police en vertu de la loi sur la sécurité nationale de Pékin ?

Tous les activistes recherchés vivent à l'étranger. L'un d'entre eux, Samuel Chu, est citoyen américain depuis 1995.

Hong Kong : disqualification par le gouvernement des 12 candidat·e·s pro-démocratie en lice pour la législature locale

Pékin entend bloquer tout·e candidat·e pro-démocratie à l'élection du Conseil législatif de Hong Kong pour étendre son plein contrôle politique sur le territoire.

Hong Kong : quatre jeunes activistes interpellé·e·s pour « incitation à la sécession » en raison de publications sur les médias sociaux

La nouvelle police de sécurité nationale de Hong Kong a interpellé quatre jeunes âgé·e·s de 16 à 21 ans, soupçonné·e·s d'incitation à la sécession via les médias sociaux.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site