· février, 2021

Billets sur Europe Centrale et de l'Est de février, 2021

Des observateurs occidentaux se méfient eux aussi d’Alexeï Navalny

"L'Occident détourne les yeux de la politique étrangère de Navalny, même si elle va à l’encontre de leurs projets."

En Hongrie, la nouvelle loi sur les soins de santé pourrait contrarier les projets de naissance des futures mères

À moins que des décrets encadrant spécifiquement les soins prénataux et les accouchements ne soient adoptés, les femmes enceintes risquent d'être privées du choix de leur obstétricien.

La Serbie expulse un néonazi américain après les révélations du média d’investigation Bellingcat

Natif du Queens à New York, Robert Rundo fanfaronne sur l’aide apportée aux néonazis locaux pour restaurer un graffiti nationaliste serbe, recouvert auparavant par des activistes antifascistes.

«Corona Ciao» : la parodie d’une ancienne chanson révolutionnaire devenue virale dans les Balkans

Une insulte envers l'héritage révolutionnaire, un chant à la gloire d'hommes d'âge mûr privilégiés fréquentant les tavernes ou juste un divertissement ?

Une nouvelle loi russe exige l'autocensure des plateformes de médias sociaux

Les experts estiment que la raison la plus probable derrière cette exigence d'autocensure est le désir de l'État de réduire les actions de protestation dans le pays.

Azerbaïdjan : les femmes manifestent à Bakou après un féminicide effroyable

La manifestation a eu lieu en réaction au meurtre brutal d'une femme de 32 ans.

Les positions d’Alexeï Navalny sur les migrants vont à l’encontre de son discours pro-démocratie

Alexey Navalny est devenu un symbole de l'opposition russe mais son image en Asie Centrale est plus controversée.

Une nouvelle culture civique a émergé dans les villes du Bélarus, refaçonnant d'anciens symboles historiques

Alors que les Bélarusses continuent à envahir les rues en opposition à Alexandre Loukachenko, un mouvement local est à l'origine d'une nouvelle culture civique.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site