· Juin, 2010

Billets sur Brésil de Juin, 2010

Brésil : “CALA BOCA TADEU SCHMIDT”, le phénomène continue

Suite à l'immense succès de la campagne "CALA BOCA GALVAO", un phénomène similaire est né dans les réseaux sociaux brésiliens, la cible étant, cette fois-ci, la principale chaîne...

Brésil : “Tsunami” sur les villes les plus pauvres du Nordeste

Au moins 46 morts et des centaines de disparus depuis vendredi 18 juin, tel est le bilan provisoire des inondations torrentielles qui ont submergé les Etats voisins d'Alagoas...

Brésil : Stefhany ou la naissance d’une véritable pop star sur le Net

Stefhany est considérée comme la “Beyonce de Piauí”, un état du Nordeste au Brésil. Sa première vidéo « En sou Stefhany » [Je suis Stefhany], mise en ligne...

Brésil : Le phénomène “CALA BOCA GALVAO”

Des millions d'utilisateurs de twitter ont demandé à Galvão Bueno, un célèbre commentateur sportif brésilien, de se taire. Un buzz qui est vite devenu un phénomène mondial.

Brésil : Belo Horizonte improvise une plage dans une ville de montagne

Quand, à la fin de l'année dernière, la mairie de Belo Horizonte a publié un décret bannissant toutes manifestations de quelque nature que ce soit, sur l'une des...

Brésil : bavure policière et voyeurisme ordinaire sur Youtube

Une vidéo mise en ligne sur YouTube montre le moment où deux membres supposés de la police tirent sur trois personnes que l'on présume trafiquants, en touchant une...

Brésil/Palestine : “La Rose de Gaza”

Monde : les manifestations de soutien à la Flotille de la liberté

Au cours des jours suivant le raid des forces israélienne sur le Mavi Marmara qui a fait neuf morts et plusieurs blessés, le monde entier a assisté à...

Brésil : des blogueurs réagissent à l'accord nucléaire Iran-Brésil-Turquie

Les blogueurs brésiliens réagissent à l'accord entre le Brésil, la Turquie et l'Iran sur l'enrichissement de l'uranium en Iran. De l'optimisme au scepticisme, voici quelques réactions sur le...

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site