· octobre, 2011

Billets sur Afrique du Nord et Moyen-Orient de octobre, 2011

Tunisie : Occupons les réseaux sociaux !

  31/10/2011

Une tornade de messages a frappé le monde des réseaux sociaux quand les internautes tunisiens ont décidé d'occuper Facebook et Twitter avec leurs messages dimanche 30 octobre. Le mouvement a débuté pour soutenir les manifestants américains de Occupy Wall Street en spammant le mur Facebook d'Obama. Mais d'autres grands de ce monde ont eu droit aux attaques de spams.

Tunisie : Les élections, une aube nouvelle

  31/10/2011

Pour la première fois dans leur histoire, les Tunisiens ont librement élu leurs représentants à l'assemblée constituante qui va rédiger la loi fondamentale du pays. Si Sidi Bouzid a violemment objecté aux résultats dans la ville, les internautes tunisiens ont été nombreux à se féliciter de l'issue, dans laquelle ils voient une nouvelle aube pour leur pays.

Algérie: l'état des lieux des médias citoyens avec Faycal Anseur d'Algérie Focus

  31/10/2011

Algerie-Focus est un journal en ligne interactif algérien, créé le 1 novembre 2008. Algerie-Focus fonctionne selon le principe de l’internet 2.0. Algerie-Focus s’applique à offrir à la communauté algérienne locale, à la diaspora, à la communauté maghrébine un lieu commun de partage d’informations et de débats. Thalia Rahme de Global Voices a interviewé son fondateur Fayçal Anseur pour comprendre leurs objectifs et faire un état des lieux des médias citoyens en Algérie.

Egypte : 15 jours de prison pour le blogueur Alaa Abd El Fattah

  30/10/2011

Alaa Abd El Fattah, activiste, blogueur, a été condamné à 15 jours de prison pour avoir refusé d'être interrogé par un procureur militaire. Il considère qu'un tribunal militaire est illégitime pour mener un interrogatoire. Il s'est présenté à une convocation avec un autre activiste Bahaa Saber, aujourd'hui dimanche. Depuis janvier, plus de 12 000 civils ont été jugés par des tribunaux militaires en Egypte. Alaa Abd El Fattah a été transféré en prison.

Libye : Les hackers mercenaires de Kadhafi et le Big brother libyen

Advox  29/10/2011

Depuis la chute de Tripoli, des journalistes, des enquêteurs et d’anciens employés de la compagnie lybienne Libya Telecom et Technologie (LTT) sont sortis de leur silence et ont expliqué en détails la façon dont le gouvernement libyen surveillait les réseaux internet et téléphonique.

Syrie : La liste des journalistes et blogueurs arrêtés s'allonge

Advox  29/10/2011

Depuis le début du soulèvement syrien, en mars 2011, les menaces et les attaques physiques contre les journalistes et les blogueurs ont augmenté. La liste des détenus s'allonge ainsi que celle des journalistes étrangers arrêtés et expulsés. Parmi les dernières arrestations, Hussein Ghrer, un blogueur connu disparu depuis le 24 octobre.

Arabie Saoudite : Place au Prince Nayef

  28/10/2011

L'Arabie Saoudite vient de se choisir son nouveau prince héritier en la personne du ministre de l'Intérieur Nayef Bin Abdul Aziz Al Saoud. La nouvelle a été accueillie avec crainte et prudence par les internautes, qui y voient l'annonce d'un recul supplémentaire des droits de l'homme et des libertés.

Jordanie : Voix alternatives sur le Forum économique mondial

  28/10/2011

La Jordanie a organisé au bord de la Mer morte l'assemblée spéciale du Forum économique mondial (FEM) consacrée à la croissance économique et à la création d'emplois dans le Monde arabe. Cette année, alors que le monde arabe se réveille, des critiques sont apparues autour de projets associés au FEM.

Syrie : Le blogueur Hussein Gharir a disparu

  27/10/2011

Hussein Gharir, un blogueur et activiste syrien connu, a disparu depuis le 24 octobre et on suppose qu'il a été arrêté par les autorités syriennes. Une campagne en ligne #FreeHussein a été lancée sur  Twitter et Facebook et un communiqué [en arabe] a été publié au nom des blogueurs syriens,...

Yémen : Des femmes brûlent leur voile pour protester contre les violences du régime

  26/10/2011

Des femmes yémenites ont brûlé leurs voiles et foulards aujourd'hui en signe de protestation contre la brutalité et les violences du régime, responsables de la mort de 25 personnes en 24 heures à Sanaa et Taiz, et qui ciblent depuis peu les femmes. Une action qui n'avait rien à voir avec les droits des femmes ni ne contestait le voile islamique comme s'y sont mépris certains, mais était un appel au secours à l'encontre du régime.

Global Voices par e-mails

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français.

Non merci, je veux accéder au site