· octobre, 2012

Billets sur Arabie Saoudite de octobre, 2012

Lire la suite

Le Netizen Report : Edition spéciale “Blasphème”

Advox  15/10/2012

Notre lettre de veille mensuelle, le Netizen Report, est de retour avec cette édition plus particulièrement consacrée aux "blasphèmes". Nous y aborderons les politiques répressives mises en place depuis le tollé provoqué par le film "L'innocence des musulmans" sur YouTube. Ce numéro contient par ailleurs une revue des différentes politiques nationales du Web en Afrique du Nord et au Moyen Orient et des atteintes aux libertés et violences dans cette région.

Arabie Saoudite : Le mouvement des Femmes au Volant hausse le ton et accuse la politique officielle

  15/10/2012

Women2Drive, ensuite renommé Right2Dignity, a fait campagne pour lever l'interdit pesant sur le droit des femmes à conduire, en organisant des journées où les femmes prennent le volant et en apportant leur aide dans des actions en justice contre le Ministère de l'Intérieur pour son refus d'accorder des permis de conduire aux femmes. Le mouvement accuse désormais le gouvernement d'immobilisme en affirmant que si la monarchie saoudienne avait la volonté de lever l'interdiction, elle l'aurait déjà fait.

Arabie Saoudite : “Le peuple veut la chute des Al Saoud”

  15/10/2012

Sur Twitter, le blogueur saoudien Ahmed Al Omran partage une vidéo qui aurait été tournée dans la soirée du 11 octobre à Qatif, dans la province orientale d'Arabie Saoudite. @ahmed: VIDEO: “Le peuple veut la chute des Al Saoud,” auraient scandé des femmes lors d'une manifestation à Qatif hier soir...

Arabie Saoudite: Le procès à huis clos continue, le boycott des militants aussi

  07/10/2012

La Cour pénale de Riyad a tenu samedi 6 octobre la quatrième audience pour le procès en cours des éminents défenseurs des droits de l'homme et réformistes Mohammad al-Qahtani et Abdullah al-Hamid. Les deux premières séances de l'audience étaient publiques, mais lorsque le juge a décidé de tenir la troisième session à huis clos, ils ont décidé de partir.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site