· février, 2012

Billets sur Tunisie de février, 2012

Tunisie : La visite de John McCain attise l'anti-américanisme

  28/02/2012

L'accueil réservé par le Premier Ministre Hamadi Jebali au Sénateur John McCain en visite en Tunisie le 23 février a laissé les internautes tunisiens frustrés devant ce qu'ils ont appelés le 'deux poids, deux mesures' d'Ennahda'. De multiples commentaires sur Facebook, tweets et photos ont été publiés sur les plates-formes de médias sociaux fréquentées par les Tunisiens.

Tunisie : La police disperse violemment une manifestation syndicale

La police a fait usage de gaz lacrymogènes et de matraques pour disperser hier, 25 février, à Tunis une manifestation de soutien à l'UGTT, l'Union Générale des Travailleurs Tunisiens. La confédération syndicale, qui accusait des membres du parti au pouvoir Ennahdha d'avoir dégradé ses bureaux, avait organisé la manifestation, au cours de laquelle le gouvernement a été conspué. Des journalistes aussi ont été brutalisés.

Tunisie : la Cour de Cassation casse le jugement ordonnant le filtrage de la pornographie en ligne

  22/02/2012

Aujourd'hui, la Cour de Cassation de Tunis a cassé un jugement ordonnant de censurer la pornographie sur Internet. Le 26 mai 2011, un tribunal d'instance avait ordonné à l'Agence tunisienne d'internet de filtrer les sites de contenus pornographiques. A l'époque, la décision avait provoqué un tollé, car on craignait que cela n'ouvre la porte à un retour de la cybercensure.

Tunisie : Un an après la révolution, la liberté d'expression reste bridée

  20/02/2012

Un an après le renversement de l'ex-président, la liberté de la presse reste menacée en Tunisie. Cette semaine, le directeur, le rédacteur en chef et un journaliste du journal tunisien "Attounisia" ont été arrêtés pour avoir publié une photo controversée du footballeur tunisien du Real Madrid Sami Kedira avec la top-model Lena Gercke nue.

Tunisie : La révolution spoliée

  13/02/2012

Jolanare est irritée par la tournure que prend la révolution tunisienne en termes de droits des femmes. Elle écrit : “Un jeune homme m'a verbalement agressée parce que j’avais mis du rouge à lèvres. Il m'a crié : ” c'est ça les soi-disant femmes démocrates. ” J'ai répondu que c'est...

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site