· Juin, 2019

Billets sur Afrique Sub-Saharienne de Juin, 2019

Netizen Report : des avocats intentent une action en justice contre Ethio Telecom suite à la coupure d'internet

Coupures internet en Éthiopie et en Algérie, surveillance de WhatsApp en Indonésie, assassinat d'un vidéo-journaliste au Pakistan et brève suppression de Bellingcat sur YouTube.

Le printemps démocratique du Soudan se transforme en un été long et pas beau à voir

"Perspective encore pire : celle d'une violence militaire systémique comme au Darfour, sans intervention de la communauté internationale. Les mêmes sont aux commandes et nous détournons déjà le...

Netizen Report : Les civils soudanais qui manifestent pour la démocratie sont confrontés à la violence militaire — et aux coupures internet

Du Kazakhstan à Khartoum en passant par Hong Kong, les manifestations ont provoqué des coupures internet et des attaques en ligne cette semaine.

Les médias sociaux en bleu pour le Soudan

"Mon peuple ne peut pas mourir en vain, en silence". Les usagers de médias sociaux bleuissent leurs profils en solidarité avec les protestataires soudanais réclamant un pouvoir civil.

En Tanzanie, des avocats font pression sur la police pour qu'elle enquête sur des viols et des cambriolages

Les femmes à Kigoma, en Tanzanie, disent que des hommes armés les terrorisent depuis des années, mais peu de choses ont été faites pour enquêter

Au Nigeria, montée des tensions dans la royauté de Kano avec le procès pour corruption du roi

Le roi Sanoussi II et d'autres suspects pourraient être suspendus en attendant les résultats de l'enquête pour fraude financière et mauvaise gestion de la commission anti-corruption commission.

« Je ne veux pas être tuée à coups de hache ! » : les Kényanes dénoncent un pic de féminicides

Le 27 mai, 20 parlementaires kényanes ont lancé une campagne contre les féminicides pour éveiller la conscience nationale au sujet des meurtres perpétrés dans le cadre de relations...

Le basketteur Ngagne Diop dit “Gangio” expulsé d'Italie, victime du “décret de sécurité”

Ngagne Diop, surnommé "Gangio", est une des premières victimes du durcissement de la chasse aux immigrants déclenchée par le "décret sécurité" du ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site