Billets sur Togo

Six femmes réduites en esclavage au Sud-Liban

Le site ivoirien Koaci.com a révélé l'existence de six femmes maintenues en esclavage à Nabatieh dans le Sud du Liban. Le blogueur libanais Joey Ayoub a raconté leur épreuve.Ivory Coast-based news site Koaci.com has uncovered the story of six women in southern Lebanon who were kept slavery-like conditions. Lebanese blogger Joey Ayoub draws attention to their plight.

Made in Togo : Une imprimante 3D construite en déchets électroniques recyclés

  06/02/2014

Afaté GNIKOU est un ingénieur informaticien au Togo qui s'est donné deux objectifs d'égale importance : fabriquer la première imprimante 3D du Togo,  réduire l'alarmante quantité de déchets d'équipements électroniques déversés dans son pays.  Voici une présentation du projet d'imprimante 3D, appelé W.AFATE : A. Gnikou fait partie du Woe Lab, un...

La Fête de la bière arrive à Lomé, au Togo

  07/10/2013

Le mois d'octobre est très associé à la Fête de la bière en Allemagne. Mais la Fête de la bière est aussi en train de devenir une tradition au Togo. LoveJoyce Amavi, un blogueur de Lomé, la capitale du Togo, dénonce l'absurdité de cette fête dans sa ville.  Il écrit,...

Togo: Une victoire pour la liberté des médias, mais les affrontements se poursuivent

Advox  07/04/2013

Les journalistes du Togo, un pays d'Afrique de l'Ouest, se réjouissent de la décision de la Cour constitutionnelle rejetant une récente loi limitant la liberté des médias. Mais à l'approche des élections, la répression de la presse continue, tournant parfois à la violence. Ce billet présente une série de vidéos citoyennes collectées sur YouTube et Twitter et choisies par le Canal Droits de l'Homme de WITNESS sur YouTube.

Togo: Répression sanglante d'une manifestation de journalistes

  01/04/2013

Le 14 mars, les forces de l’ordre ont violemment dispersé, à Lomé, un sit-in des journalistes du secteur privé qui entendaient protester contre les nouvelles dispositions de la loi organique de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC). Elles ont utilisé des matraques, des bombes lacrymogènes et des balles en caoutchouc. La manifestation avait été organisée par 7 associations professionnelles. Des journalistes ont été blessés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site