· août, 2011

Billets sur Royaume-Uni de août, 2011

Chine et Grande-Bretagne : Comparaison entre les deux pays

  28/08/2011

Un Anglais installé en Chine nous fait part de ses observations [en anglais] sur  les différences de la vie quotidienne entre Londres et Pékin. Il remarque également les changements qui ont eu lieu dans son pays depuis sa dernière visite, il y a un an : “Je suis chez moi...

Royaume-Uni : David Cameron veut policer les médias sociaux

Advox  21/08/2011

A la suite des émeutes et pillages d'il y a une dizaine de jours à Londres et ailleurs en Angleterre, le Premier Ministre britannique David Cameron a fait une déclaration vigoureuse annonçant que son gouvernement examine les moyens juridiques et techniques de limiter l'accès à Blackberry Messenger, voire à Twitter et Facebook pour empêcher "les violences".

Royaume-Uni : Comprendre les émeutes de Londres

  11/08/2011

Jeudi matin, Londres s'est réveillé face à une véritable vague de destruction suite à une nouvelle nuit d'émeutes et de pillages anarchiques. Tandis que les résidents nettoient et réparent les dégâts, le pays tente de comprendre ces événements qui ont mis en exergue de profondes tensions dans la relation entre les dirigeants politiques, la police et les communautés qu'ils administrent.

Royaume-Uni : Londres en feu (vidéos)

  09/08/2011

La colère soulevée par la mort d'un jeune homme de 29 ans à Tottenham, un quartier au nord de Londres, le 4 aout 2011, a explosé en incidents entre communautés puis dégénéré en émeutes et pillages dans tout Londres ainsi que d'autres villes du Royaume Uni.

Royaume uni : Comment un mot clé sur l'islam a été détourné de son sens sur Twitter

Sanum Ghafoor est une jeune étudiante musulmane de 19 ans vivant au Royaume-Uni. Irritée par la manière dont les musulmans sont systématiquement montrés du doigt au moindre acte de violence, notamment après les attentats d'Oslo la semaine dernière, Sanum s'est lâchée sur Twitter en postant à partir du mot clé #blamethemuslims (la faute aux musulmans). Mais le mot a été mal compris et suscité quelques messages agressifs.