Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La contestation au Venezuela

Students trying to persuade riot police in Caracas, Venezuela. Copyright Demotix. Photo by Carlos Becerra on 12 February 2014.

Un étudiant en discussion avec la police anti-émeute à Caracas, Venezuela. Droits Demotix 12 Février 2014. Photo de Carlos Becerra.

Les manifestations ont commencé fin janvier 2014, avec des rassemblements publics dans le calme des étudiants en faveur d'une meilleure sécurité dans les bâtiments des résidences universitaires. Les manifestations ont débuté dans l'Etat oriental du Tachira mais ont gagné de nombreuses villes du pays vers la mi-février, après que plusieurs étudiants manifestants furent retenus en détention pour des accusations douteuses d'activités criminelles. 

Affrontements mortels
Le 12 février 2014, la police anti-émeute et les forces de sécurité armées ont utilisé la force pour prendre le contrôle des manifestations à Caracas, faisant trois morts. Deux manifestants anti-gouvernementaux et un autre soutenant le gouvernement sont morts suite à des blessures par balles. 

Le leader vénézuélien de l'opposition Leopoldo Lopez s'est spontanément rendu aux autorités le 18 février 2014. Il est accusé d'incitation à la violence pendant les récentes manifestations, qui ont fait au moins quatre morts. 

Lopez a nié les charges. Avant de se rendre, il a déclaré : “Je me rends à une justice injuste. Ils veulent emprisonner les Vénézuéliens qui souhaitent un changement démocratique et pacifique.”

Au début de l'année, Lopez a donné son soutien aux manifestations anti-gouvernementales initiées par les étudiants. Peu après, la reddition de Lopez, le président vénézuélien Nicolas Maduro a appelé à la fin des violences. 

L'opposition se joint aux manifestants
Les étudiants ont reçu le soutien des citoyens et de dirigeants de l'opposition comme Lopez, diplômé d'Harvard, qui a aussi exigé une aide alimentaire face aux pénuries de nourriture et des solutions aux autres problèmes socio-économiques qui affectent la population. Alors que le taux d'inflation a atteint des sommets ces derniers mois, les crimes violents ont augmenté fortement et de nombreux Vénézuéliens sont dans l'incapacité d'assurer leurs besoins de base. 

Médias baillonnés
Les événements sont peu couverts par les médias internationaux, en partie du fait de la pression du gouvernement vénézuélien — les médias ayant essayé de couvrir les manifestants ont été menacés d'amendes, d'après la loi qui “interdit la diffusion de supports contenant des discours de haine et de violence.” La diffusion de la chaîne colombienne du câble NTN24 a été supprimée, prétendument pour avoir couvert les manifestations. 

Les abonnés ont déclarés que de nombreux blogs et nouveaux sites indépendants et pro-opposition étaient inaccessibles via CANTV, un fournisseur d'accès à Internet détenu par l'Etat du Venezuela, qui possède le monopole du marché national des télécommunications. 

Les activistes et les acteurs des médias utilisant les réseaux sociaux pour parler des manifestations font également face à de grands obstacles. Le 13 février, les abonnés de Twitter étaient incapables d'envoyer ou de recevoir des photos dans le pays, apparemment suite à l'action de l'Etat pour bloquer les serveurs mutimédia de Twitter. 

Un appel pour des réseaux sociaux responsables
Les cyber-citoyens sont maintenant en première ligne pour la diffusion de l'information. Des récits de témoins oculaires, des photos, des vidéos, les opinions extrêmes et les peurs autant des mouvements de l'opposition que pro-gouvernementaux envahissent internet à travers les mots-clics, les tweets et les blogs.  

Des groupes de cyber-citoyens ont démonté les rumeurs ou les fausses informations sur les réseaux sociaux et appellent les internautes à utiliser des sources fiables.

Un soutien mondial
Les Vénézuéliens vivant à l'étranger ont organisé des manifestations en soutien à celles de leur pays. Les images sont publiées sur les réseaux sociaux avec les mot-clics #iamyourvoicevenezuela #SOSVenezuela #PrayForVenezuela.

Couverture Global Voices

25 mars La nouvelle agence de sécurité vénézuélienne : surveiller le web sans supervision judiciaire
22 mars Un dialogue entre le chanteur Rubén Blades et le président Maduro
21 mars L'application “talkie-walkie” Zello bloquée
Mar 19 Venezuela's New Security Agency: Watching the Web With No Judicial Oversight 
Mar 17 #SOSVenezuela: Hashtag of Reality
11 mars Le Venezuela dont je me souviendrai toujours
10 mars La vida Boheme, la bande-son non-officielle des manifestations au Venezuela
10 mars Le président uruguayen José Mujica contre toute ingérence étrangère au Venezuela
10 mars La gauche péruvienne intervient dans le débat sur les manifestations au Venezuela
Mar 08 Video Exposes Police Abuse in Venezuela (or is it Colombia?) 
Mar 07 
What do Government Supporters Have to Say About Protests in Venezuela?
06 mars Venezuela : Les Oscars non diffusés pour la première fois en 39 ans
06 mars Le Venezuela rompt avec le Panama
27 févr Venezuela : Internet s'éteint à Táchira
25 févr Venezuela : la liste des victimes des manifestations disponible en 5 langues
25 févr Les Vénézuéliens du Mexique aux manifestants : “Vous n'êtes pas seuls”
25 févr Résumé express de la situation au Venezuela pour les curieux et les mal informés
24 févr PHOTOS: les femmes vénézuéliennes manifestent pour le retour au calme
23 févr Une collecte de données sur la cyber-censure au Venezuela
Feb 21 GV Face: Venezuela Protests
21 févr Des manifestations violemment réprimées au Venezuela
21 févr Manifestations au Venezuela : une reine de beauté décède d'une blessure par balle
20 févr Manifestations au Venezuela : ‘Chers médias internationaux : Bougez-vous !
Feb 20 Violence Escalates as Protests Continue in Venezuela
20 févr Rumeurs et désinformation : appel à plus de responsabilité sur les réseaux sociaux au Venezuela
19 févr Accès bloqué aux photos sur Twitter pendant les manifestations
19 févr Les Vénézuéliens de l'étranger apportent leur soutien aux manifestations
Feb 18 Venezuelan Opposition Leader Leopoldo López Turns Himself in Amid Mass Demonstration
Feb 18 Venezuela: Police Seize Protester Mobile Phones
16 févr PHOTOS: Les manifestations se poursuivent à travers le Venezuela
16 févr Venezuela : la contestation se poursuit dans les états de l'ouest
16 févr Venezuela : Les manifestations font trois morts et les menaces sur les médias s'amplifient
Feb 15 Reflections Amid Protests and Chaos in Venezuela
12 févr Les autorités menacent les médias d'amendes s'ils couvrent les manifestations
Feb 18 Venezuelan Opposition Leader Leopoldo López Turns Himself in Amid Mass Demonstration
Feb 18 Venezuela: Police Seize Protester Mobile Phones
Feb 15 Reflections Amid Protests and Chaos in Venezuela
15 févr Venezuela : Accès bloqué aux photos sur Twitter pendant les manifestations
14 févr Venezuela: Protests Leave Three Dead as Threats to Media Escalate
12 févr Venezuela : Les autorités menacent les médias d'amendes s'ils couvrent les manifestations

Sources

BBC Mundo (Spanish)
How a first-time film-maker alerted the world to Venezuela's student protests (The Guardian, anglais)
Venezuelans divided on the streets and on Twitter (Al Jazeera Blog, anglais)

Twitter

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site