Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Philippines : Les réseaux sociaux en ligne aident les victimes de l'inondation

Le typhon Ondoy [en français] (appellation internationale : Ketsana) a déjà quitté les Philippines et laisse un sillage de destruction sur son passage, avec plus de 100 morts [mise à jour: 140 au lundi 28 à 18h] , 300 000 familles déplacées, et presque 80 pour cent de la capitale  inondée, ainsi que des millions d'euros de dégâts matériels [les liens sont en anglais] .

Gail Villanueva rappelle qu'avec Ondoy, elle a vu la pire inondation de sa vie :

Normalement, Je ne blogue pas sur de telles catastrophes, mais cette inondation est la pire que j'ai jamais vue dans ma vie. Depuis ma naissance, je vis le long de l'avenue Katipunan dans Blue Ridge, aussi, je n'avais jamais connu d'inondation (Blue Ridge est situé en hauteur sur une colline). C'est la première fois pour ma famille que l'inondation a atteint l'intérieur de notre maison.

Ade Magnaye est reconnaissant d'être passé par « l'enfer » et d'avoir survécu :

De mémoire, c'est l'une des pires choses qui soit arrivées à chacun de nous, et ceux qui sont chanceux et peuvent rester dans leurs maisons chaudes et confortables, et qui  sont incrédules face aux images et vidéos des dégâts d'Ondoy, devraient faire quelque chose pour aider ceux qui ont été durement touchés.

Crystal Gale raconte une nouvelle fois ce que sa famille et ses proches ont vécus après le passage d'Ondoy :

C'est la première grande inondation que j'ai vécu dans mes 24 années d'existences dans la capitale Manille. Ma famille et moi sommes chanceux parce que notre logement est au 2ème et 3ème étage et que notre village est plus en hauteur que le reste de la zone environnante mais les autres membres de ma famille et mon petit ami n'ont pas été si chanceux… Mon frère est rentré très tard la nuit dernière à la maison parce qu'il était bloqué dans son bureau situé à Libis. Mes proches qui habitent dans le quartier de la gare  Mesa à Manille (leur maison est juste à côté du fleuve Pasig) sont encore bloqués au deuxième étage, et sont sans nourriture et sans eau potable parce qu'il y a encore 1,80 m d'eau. Un autre de mes proches a du monter au 3ème étage parce que l'eau atteignait déjà le second étage. Mon meilleur ami et sa mère étaient bloqués sans aucune nourriture dans leur bureau à Del Monte n'ont pu arriver chez eux que aujourd'hui à l'heure du déjeuner. Et la pire de nouvelle que j'ai j'ai appris hier était que mon petit ami avec sa famille avaient été évacués de leur maison dans Novaliches, dans la ville de Quezon, car elle était inondée jusqu'au toit. Ils ont du marcher sur le toit des maisons pour aller à un endroit plus élevé dans leur secteur. C'est pourquoi hier, je n'ai pas pu le contacter, et cela m'a rendue très nerveuse. Ils étaient occupés à rester en vie, avec en plus un bébé âgé de 7 mois dans leurs bras. Ils n'ont rien pu récupérer ! Aucun vêtements, nourriture ou toute autre effet personnel. Selon lui, leur maison a été inondée en moins d'une heure ! La raison pour laquelle leur maison a été rapidement inondée est qu'elle est près d'un ruisseau et Novaliches est proche du barrage d'Angat (pourquoi ils n'ont diffusé aucun avertissement quand ils ont du délester le barrage ? !). C'est la toute première fois que notre immeuble a été inondé !

Joy Imperial fait une liste des terribles “choses vues”pendant le passage d'Ondoy à Manille :

  • Un autobus a été inondé au croisement Araneta-Erodriguez et seul le toit était visible.
  • Les maisons Kariton (huttes) flottaient partout.
  • Un homme et son chien sur un toit, flottant sur le courant de l'inondation. Nous n'avons jamais su ce qui lui était arrivé.
  • Dans un endroit voisin, les gens sont morts électrocutés tandis que leurs maisons brulaient.
  • Des camions semi-remorque ont été utilisés pour transporter les passagers bloqués. Il était entièrement plein.
  • Des personnes affamées et déshydratées sur des toits. Des enfants pleurant de faim. Des personnes âgées qui ne pouvaient rien faire, sauf rester assises dans leurs saletés.
  • Pas d'électricité. Pas de nourriture. Pas d'eau potable.
  • Des tonnes de boue, de saletés et d'ordures flottaient dans l'inondation.
  • Presque toutes les propriétés ont été endommagées et inondées.
  • Des flaques d'huile partout.
  • Quelques personnes se sont blessées en marchant sur les toits.
  • Mon oncle a eu plusieurs attaques d'hypertension.
  • Un magasin sari-sari qui contenait des cigarettes et du rhum a été pillé.

Les réseaux sociaux et des plateformes comme Facebook et Twitter ont été également inondées d'informations, de compte-rendu, de photos et de vidéos sur le passage d'Ondoy. Les sites sont devenus des « QG» pour coordonner les secours et les réfugiés, pour ceux qui avait accès à Internet. Exemple d'un compte Twitter qui publie des liens sur les secours pour aider les victimes du cyclone Ondoy :

Si_Pio TIC- le peuple pour le peuple . Informations : www.cp-union.com/ondoy-relief

itsjustzee @KalebNation Les citoyens américains qui veulent aider devraient aller sur : http://bit.ly/JoBpO #Ondoy

jonasdiego dit @parishilton tweete à propos Ondoy, et réclame de l'aide : http://tinyurl.com/y8zg8dw http://plurk.com/p/22teh2

nevitsky RT @ka_edong : nous créons un tableau de bord. Qui veut aider à modérer l'information sur Ondoy ? discutez ici : http://bit.ly/13zJUt : http://tinychat.com/ondoy

fatma_aleah *gémissement* RT @ANCALERTS “Ondoy” presque 86 morts et 32 disparus.

VivatRegina Les citoyens américains qui veulent aider devraient aller sur : http://bit.ly/JoBpO #Ondoy

riapazzi, Soutenez One 4 Ondoy (tous unis pour Ondoy) en ajoutant un #twibbon (ruban) à votre avatar ! – http://twibbon.com/join/One-4-Ondoy-5

Le flux continue à l'heure de publication de cet article. Les blogueurs se sont impliqués ensemble et ont fourni en ligne une liste complète de numéros, de sites Web et des liens pour les dons en ligne, la liste des centres d'évacuation et d'assistance, des entreprises d'électricité, des agences gouvernementales et des agences d'urgences internationales.

Le rédacteur du blog Herald, Jayvee Fernandez, remarque que son blog est devenu si lu qu'il a été indexé automatiquement sur l'aggrégateur de liens Tumblr.

Les blogueurs et les internautes philippins continuent à inventer dans l'urgence des moyens d'aider les victimes du cyclone Ondoy en créant même une liste qu'ils ont surnommé « Le Centre d'informations des secours » avec des tableaux en ligne faits sur Google Doc. Cela prouve que les agences gouvernementales et humanitaires ne sont plus seules dans leur combat pour aider les victimes des catastrophes naturelles. Dans ce monde toujours plus connecté, l'assistance, la coordination des secours, les informations et le compte-rendu peuvent dorénavant être diffusés en quelques clics et messages sur Twitter.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site