Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Un étudiant jordanien condamné à 2 années de prison pour des messages sur une messagerie instantanée

Cet article a été publié sur notre site en anglais Advocacy par Sami Ben Gharbia

Selon le site Next Web – Middle East [en anglais], citant le site Ammannet [en arabe] un étudiant informaticien jordanien, nommé Imad Al-Ash, arrêté depuis février 2010, a été condamné ce 13 juillet par la cour de sécurité de l’Etat, à 2 années de prison, pour crime de lèse majesté, pour avoir envoyé un message via une messagerie instantanée à un ami :

Le message en question contenait des mots qui « insultaient la (les) entité(s) suprême(s) » (traduit de l’arabe) de l’Etat, plus connue sous le nom de Sa Majesté le Roi Abdullah de Jordanie. Parmi les charges retenues contre lui figurait aussi des allégations sur sa supposée participation à des forums publics sur Internet où il aurait exprimé des « opinions religieuses sujettes à controverse », pour lesquelles la Cour n’a pu apporter de preuves tangibles, selon l’avocat d’Imad Al-Ash.

Selon un document envoyé par son père au site Amnannet, durant les cinq mois qu’ont duré les investigations menées par les services de sécurité jordaniens, l’étudiant a été torturé et forcé à avouer des délits qu’il n’a jamais commis.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site