Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Après l'attentat de Kaboul, les talibans ouvrent un bureau à Doha

Le 18 juin dernier, un attentat suicide a secoué [en français] un quartier ouest de Kaboul en Afghanistan, causant la mort d'au moins trois personnes et en blessant plus d'une vingtaine. L'explosion a eu lieu peu avant que la force internationale d'assistance et de sécurité (ISAF) ne transfère officiellement le contrôle de la sécurité dans les régions de l'est et du sud de l'Afghanistan aux forces afghanes de sécurité nationale. Alors que les afghans apprenaient la nouvelle dans les médias, les talibans inauguraient [en français] leurs nouveaux quartiers généraux au Qatar.

La chaîne de télévision Al Jazeera rapporte [en anglais] que la cible de cette attaque était Mohammed Mohaqiq, un membre populaire de la vie religieuse afghane, politicien et haut réprésentant du conseil de la paix. Son convoi se dirigeait vers le parlement au moment de l'attaque. Il n'a pas été blessé par l'explosion mais un des véhicules du convoi a été détruit et au moins quatre de ses gardes ont été blessés.

Peu après l'attentat, Mohaqiq s'est adressé [en farsi] aux habitants de la région pour confirmer qu'il avait bien été victime d'une tentative d'assassinat et qu'il n'était pas censé circuler dans la ville, mais qu'il devait impérativement se rendre au parlement pour d'urgentes raisons officielles. La nouvelle s'est rapidement répandue sur les réseaux sociaux, déclenchant de nombreuses réactions parmi les afghans. Mosharraf Zaidi (@mosharrafzaidi), ancien diplomate pakistanais, a écrit sur son compte Twitter:

Ustaaz Mohaqiq est un des leaders les plus bienveillants que je connaisse. Je prie pour que sa vie soit longue et qu'il reste en bonne santé. Les ennemis de l'Afghanistan ne gagneront jamais.

Le Pakistan a également condamné cette attaque. Le porte-parole du ministre des affaires étrangères (@PakSpokesperson) a publié sur Twitter:

Le Pakistan condamne fermement l'attaque terroriste commise contre le convoi de Haji Mohammad Mohaqiq

Le 18 juin 2013 sera une date importante de l'histoire de l'Afghanistan: ce jour-là, alors que le contrôle de la sécurité du pays passait des forces internationales aux forces nationales, les talibans inauguraient [en anglais] leur nouveau siège à Doha, où des représentants des talibans et du gouvernement quatari se sont adressés à la presse.

Screen shot 2013-06-20 at 12.11.29 AM

Une plaque commémorant l'ouverture du bureau de l'”émirat islamique d'Afghanistan” orne le mur du QG des talibans à Doha. (Photo extraite d'un reportage d'Al Jazeera)

Lina Rozbih-Haidari, présentatrice de l'émission Voice of America sur la chaîne Ashna, a publié la photo d'un représentant taliban à la cérémonie d'inauguration du bureau de Doha sur son compte Facebook, déclenchant les commentaires de plusieurs centaines d'afghans mécontents qui condamnent la légitimation apparente des talibans à travers l'ouverture de ce local. Lila Ali a écrit [farsi]:

چه دنیایی بی انصافی! برای آدمکش ها اینقدر قدر داده می شود

Quel triste monde! Les meurtriers y sont tellement respectés.

Amir Emal s'interroge [farsi]:

افراد که از طالبان پیشتیبانی میکنند یکبار تصاویر از مرگ افغان های بیچاره که در این حملات طالبان ازبین رفتن سر خم کرده و عدالت کنید و ببینید که ایا قتل اولاد وطن و قتل غریب و بیچاره وطن قابل قبول است ؟ ایا قابل انسانیت است ؟ ایا جذ اساسات اسلامی است؟؟ ایا وقتیکه از گروه طالبان پیشتیبانی میکنی ایا از دین خبر داری ؟ ایا به وطن و مردم خود محبت داری ؟ خون در رگهایت جریان دارد ؟ خود را انسان میدانی ؟ اگر جواب منطقی داری خوب پس مهربانی

Ceux qui soutiennent les talibans devraient regarder les images des personnes tuées par les attaques talibanes et alors seulement décider si oui ou non ils acceptent la mort d'enfants innocents et de civils. Est-ce que c'est humain ? Est-ce que cela suit les preceptes islamiques ? Quand vous soutenez les talibans, êtes-vous conscient de la religion que vous embrassez ? Aimez-vous votre pays et son peuple ? Est-ce du sang qui coule dans vos veines ? Vous considérez-vous comme un musulman ? Si vous avez des réponses logiques à ces questions, je vous en prie, éclairez-nous !

Inquiet pour le futur de l'Afghanistan, Abd Bassir ZoMar insiste [farsi]:

 خانم روزبه من از نگرانی که افکارت را مشغول ساخته آگاهم… بعد از ایجاد دفتر آنها بیشتر قدرت سیاسی بدست آوردند و همچنان فرصتی خوبی را برای بدست آوردن کمک مالی از کشور های عربی بدست آوردند… افغانستان حالا دو دولت دارد…(جمهوری اسلامی افغانستان) و (امارات اسلام)… یک نمونه از کذشته !!! بسیار جای تاسف است و باز هم مردم این رهبران مصلحت گراه را نشناختند که خون صدها هزار انسان را ریختانده اند و امروز نیز همه با این کار سکوت اختیار کردند

Ms. Rozbih, je connais vos inquiétudes. En installant ainsi leur nouveau quartier général, les talibans ont gagné plus de puissance politique et la possibilité de trouver de nouveaux financements auprès des nations arabes. L'Afghanistan a maintenant deux gouvernements : la république islamique d'Afghanistan et l'émirat islamique d'Afghanistan… un signe du passé. Il est regrettable que les gens ne reconnaissent pas que les talibans ont versé le sang de centaines d'êtres humains. Aujourd'hui, une fois de plus, tout le monde se tait.

Dans un autre commentaire de protestation, Zakir SakhiZada écrit [farsi]:

اينرا نبايد دفترگفت بلكه باغ وحش گفت قطر دريك اقدام بي سابقه براي خدمت به افغانستان تعدادي از حيوانات وحشي را ازافغانستان جمع نموده ويك باغوحش براي بازديد جهانيان ازين حيوانات كمياب افتتاح نموده

Ce lieu ne devrait pas s'appeler un bureau mais un zoo. Rendant un immense service à l'Afghanistan, le Quatar a ouvert un zoo qui exhibe au monde entier des animaux en voie d'extinction

Cet article fait partie d'un dossier spécial Global Voices Asie Centrale réalisé en collaboration avec l'université américaine de Bichkek au Kirghistan.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site