Billets sur Le Bélarus dans la tourmente

Une nouvelle culture civique a émergé dans les villes du Bélarus, refaçonnant d'anciens symboles historiques

Alors que les Bélarusses continuent à envahir les rues en opposition à Alexandre Loukachenko, un mouvement local est à l'origine d'une nouvelle culture civique.

La domination de Loukachenko sur le Bélarus a perduré en 2020, mais survivra-t-elle en 2021 ?

La domination de Loukachenko pourrait s'échelonner sur quelques années encore, en feignant une transition politique et en maintenant la répression.

Comment certains géants du numérique aident le régime bélarusse…et au passage, la révolution

Le Bélarus est suffisamment globalisé pour être affaibli si les technologies deviennent moins accessibles mais aussi, pour pouvoir se réorienter vers de plus vastes marchés en Orient.

Le Bélarus ouvre sa première centrale nucléaire en pleine crise politique

La centrale nucléaire d'Astravets va démarrer sa production d'électricité sous le feu des projecteurs. Toutefois, tout le monde ne partage pas l'enthousiasme des autorités bélarusses.

Les Bélarusses en deuil après la mort d’un jeune militant de l’opposition

Les derniers mots de Roman Bondarenko, « Je sors » sont devenus un cri de ralliement et un hashtag (#Явыхожу) incitant à une nouvelle vague de manifestations.

Du Bélarus à la Thaïlande, l’esprit de résistance de Hong Kong anime des vagues de manifestations populaires à l’international

Alors que les manifestations à Hong Kong ont influencé l'organisation de mouvements anti-autoritaires étrangers, la vague actuelle de soulèvements populaires incite les Hongkongais à développer une solidarité transnationale.

Bélarus : les employés du secteur des technologies font face à un avenir professionnel incertain

Le dirigeant bélarusse Alexandre Loukachenko se vante d'avoir créé un « paradis » pour l'informatique bélarusse. Alors pourquoi des jeunes techniciens manifestent contre lui, ou déménagent leur entreprise...

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site