Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Libye-Gaza : “Gaza brûle”, les blogueurs libyens sont solidaires

“J'étais assise chez mon coiffeur préféré et je n'arrêtais pas de somnoler. En ouvrant les yeux, j'ai eu sérieusement peur d'avoir compromis ma réputation et j'ai donc décidé de regarder les programmes de la télévision installée dans la salle d'attente.

Mon attention a tout de suite été retenue par des scènes d'horreur où se mêlaient sang et larmes. Le volume de la télévision étant baissé, je n'avais pas remarqué l'émission avant cela. J'ai donc augmenté le volume et me suis enfoncée dans ces flashs d'actualité des Territoires occupés: il s'agissait d'une émission d'Al-Jazeera, une spéciale Gaza. J'ai été saisie par l'horreur de ces informations et je me suis rendue compte que ceci durait déjà depuis au moins deux jours. Peu de temps après, j'ai quitté le coiffeur et suis rentrée directement à la maison, tout en me demandant comment j'avais pu ne pas entendre parler de ces événements. Et voilà, c'est ce qui se produit quand on ne va pas sur Internet ou que l'on ne regarde pas la télé pendant plusieurs jours : le mondre s'effondre. 

De nombreux aspects de cette crise sont abordés par les blogs libyens ; pourtant, c'est bien la tristesse, la solidarité avec les Palestiniens et le sentiment d'impuissance qui en ressortent principalement. Par ailleurs, on peut aussi lire la révolte et la rage en réponse aux bombardements d'Israël et à la passivité générale des pays arabes.

Le titre du billet de Tasnim  “Gaza brûle” est écrit en gras. Cette blogueuse est en général beaucoup plus volubile dans ses billets. Là, elle a seulement publié une affiche noire pour illustrer sa déclaration .

Elle n'est pas la seule. D'autres blogueurs semblent avoir perdu la parole et ont choisi de mettre en ligne plutôt des photos et des dessins du véritable chaos et de la cruauté insensée qui sévissent à Gaza et qu'ils voient dans tous les médias.  

Israël frappe Gaza- Une attaque éclair de Nouvel An, Oupss! [sic] [en arabe]” s'attriste Naohama alors que la campagne de raids aériens coïncide avec le Nouvel An musulman et l'arrivée du Nouvel An grégorien.

Nasim Libya demande “et après ????” et publie un dessin qui illustre pour lui ce qui attend Gaza par la suite.

Les blogueurs Musa et Julia, un couple actuellement en expédition à vélo dans la Méditerranée semble être résignés face à l'inéluctable [en anglais].

“Peut-être vous demandez-vous pourquoi je n'ai rien écrit sur Gaza. C'est parce que cette crise est une inévitable source de douleur, partagée par tous, au point que tout le monde regarde les actualités dans un silence général et pesant.”

La maman libyenne My Being Days rend globalement compte du sentiment d'impuissance [en anglais], ressenti par beaucoup:

“Mes sentiments vous accompagnent peuple de Gaza…
Je suis triste de ne pas pouvoir faire plus pour vous que prier…
Je suis honteuse de nos dirigeants qui même en tant qu'arabes ne font rien pour vous aider…”

De l'autre côté, White African,  qui a reçu un appel de sa maman lui demandant d'allumer la télé pour regarder Al-Jazeera ne prend pas de gants pour “dire les choses telles qu'elles sont” [en anglais].

“On va oublier le “politiquement correct”, cela ne sert à rien avec Israël, qui n'a absolument aucun coeur. Les médias occidentaux n'arrangent pas non plus la situation, lorsqu'ils choisissent des titres comme ” L'aviation israélienne a détruit des dizaines de bâtiments clés et sécurisés du Hamas dans la bande de Gaza”, qui ne sont que des mensonges ; ils disent “bâtiments clés et sécurisés du Hamas” pour que les lecteurs comprennent et excusent la réaction israélienne.
La vérité est que depuis que j'ai allumé la télévision, je ne vois que des victimes civiles, des enfants sur le chemin de l'ECOLE et même un âne parmi les morts. De quel type de bâtiments clés s'agit-il? 

En ce qui concerne le gouvernement égyptien, je suis franchement dégoûtée par le président Hosni Moubarak…dont la première réaction est de placer des blindés à la frontière pour empêcher une hémorragie de Palestiniens déferlant en Egypte !!
Sur les autres chaînes arabes, on peut voir des “musalsalat” séries à l'américaine, des émissions-débats, des émissions musicales, des concerts…”


Fragola
fait savoir que le Croissant rouge libyen organise une campagne de dons de sang [en arabe] pour aider la Palestine exsangue.

D'autres blogueurs se demandent comment parler à leurs enfants de cette crise, quand toutes les chaînes [arabophones]  pour enfants ne cessent de diffuser de la poésie déchirante en hommage à la Palestine. 
Anglo Libyan est perdu quand il s'agit d'expliquer à son fils la réalité mais il a remarqué que de toutes façons, les enfants comprennent d'eux-mêmes [en anglais].

“les enfants s'informent d'eux-mêmes en regardant les infos – et pas sur les chaînes arabes, mais plutôt sur BBC News – où ils apprennent qu'il existe un méchant monstre nommé “l'Armée israélienne” qui tue des gens, qu'ils avaient assiégés et traités comme des animaux en cage pendant plus d'une année [sic]”

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site