Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Egypte-Gaza : Rafah, côté égyptien

La blogueuse et journaliste égyptienne Nora Younis, militante des droits de l'Homme, a suivi de très près la situation dans la bande de Gaza et avait publié le 1er janvier un reportage depuis Rafah (Bande de Gaza), où elle avait passé le réveillon de la nouvelle année 2009.

Sur la route de la ville frontalière de Rafah, entre bande de Gaza et Egypte, Nora avait assisté à l'accident de voiture d'un militaire égyptien, qui ne l'avait pas rendue optimiste pour l'année 2009 [en Egypte] :

“Il se trouve qu'il est un officier haut-gradé de la troisième armée.  Je l'interroge sur la situation de notre pays. Il m'a répondu, en tendant un doigt coupé vers le ciel : “Tout est dans les mains de Dieu. C'est le chaos”. Je demande : “Même dans l'armée ?”. Il me répond : ” Nous nous approchons d'un autre 1967 [guerre des six jours]. L'armée n'a ni équipement, ni hommes. Nous sommes dans les mains de Dieu”. “Il est maintenant deux heures du matin, en 2009. Des avions israéliens sont passés au-dessus de nous et bombardent de temps en temps la bande de Gaza du côté de la frontière. Je ne peux pas vraiment dire ou souhaiter une heureuse nouvelle année. Je souhaite seulement que nous en sortions debout sur nos jambes. “

Ceci étant dit, Nora Younis a été également étonnée par les souhaits de nouvel an échangés par ses amis palestiens:

Pendant que l'horloge avançait vers minuit, le 31 décembre, j'étais du côté égyptien de la frontière de Rafah, j'ai reçu ce SMS de mes amis de Khan Yunis, Jabalia et Rafah… :

Regardez dehors ;  F-16 SOURIENT pour vous

 MISSILES dansent pour vous

ZANNANA chantent pour vous

parce que je les ai TOUS invités pour te souhaiter une * HEUREUSE NOUVELLE  ANNÉE »

Nora Younis, qui se trouve toujours à Rafah, continue à couvrir la guerre, côté égyptien, et publie ses notes sur le site de micro-blogging Jaiku, avec des mises à jour constantes sur le nombre de Palestiniens blessés et tués depuis le commencement des bombardements israéliens sur la bande de Gaza, le 27 décembre 2008. Elle a également publié une liste de huit pages de médicament nécessaires pour les hôpitaux de Gaza :

 “J'ai photographié cette liste de huit pages des besoins médicaux à Gaza avec l'appareil-photo de mon téléphone – ce qui explique sa qualité. La liste est celle de M. Khalil Alniss, membre de l'association Justice pour Gaza.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site