Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Afghanistan : Prisons, pauvreté et politique

Alors que l'administration Obama  a annoncé l'envoi de 17.000 soldats supplémentaires en Afghanistan pour affronter l'insurrection en plein essor, les blogueurs afghans continuent à parler des défis quotidiens auxquels font face les Afghans, tels que l'incarcération des femmes, la pauvreté et les tensions politiques.

Baktash Siawash, un journaliste et blogueur basé à Kaboul, écrit [anglais] sur les épreuves subies par les femmes emprisonnées, disant :

Prisons de femmes : actuellement, dans la province de Kunduz au Nord, il y a dix femmes, avec des enfants de 6 à 10 ans, qui sont derrière les barreaux. Deux petites pièces sombres, on appelle ça une prison. La prison de Pul-e-Charkhi, située à Kaboul,capitale de l'Afghanistan, est la prison la plus célèbre d'Afghanistan : la situation des femmes emprisonnées n'est pas bonne non plus dans la prison de Kaboul. Les journalistes ne sont pas autorisés à visiter la section pour femmes de la prison de Pulcharkhi.

Afghancorner, un blogueur afghan vivant aux Etats-Unis écrit [anglais] que l'Afghanistan est un gâchis et que les relations  avec le gouvernement américain sont tendues. Il ajoute :

Le président afghan Hamid Karzaï aborde avec David Frost d'Al Jazeera plusieurs sujets concernant l'Afghanistan (les talibans, le Pakistan, l'élection présidentielle à venir et les relations de son gouvernement avec la nouvelle direction américaine). Il est intéressant de mentionner que la communauté internationale a exprimé son inquiétude devant la corruption en Afghanistan, et [le président] Obama a critiqué le gouvernement afghan pour son manque d'autorité et de courage politique. Dans sa dernière interview en date, Karzaï reconnaît que les relations avec l'administration Obama sont mal en point.

Christian Bleuer, un doctorant australien, écrit [anglais] sur Ghosts of Alexander que Jennifer McCarthy, une étudiante de doctorat de Londres, a décidé de vivre [note de la traductrice : dans la province de Fâryâb] pendant un mois avec un véritable budget afghan [1 US$ par jour], pour provoquer une prise de conscience et lever quelques fonds. Et elle racontera dans son blog ce que cela représente.

Mais tout n'est pas noir et désespéré en Afghanistan. Thruafghaneyes, un blogueur vivant en Afghanistan, écrit [anglais] que Mirwais Mohsen est l'un des premiers skateurs afghans, un sport tout nouveau à Kaboul.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site