Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Royaume-Uni : Barcamp Transparency va évoquer la surveillance d'Internet par le gouvernement

Un nouveau projet du gouvernement du Royaume-Uni de surveillance des courriels, des communications téléphoniques et de l'usage d'Internet [en anglais, comme tous les liens] dans le cadre de la lutte anti-terroriste a d'ores et déjà suscité de nombreux commentaires négatifs sur les forums et les blogs. Cela rend d'autant plus opportune la réunion de l'organisation Barcamp Transparency prévue à Oxford le 26 juillet 2009, lors de laquelle des internautes discuteront et étudieront les moyens de protéger la vie privée, la liberté d'expression et l'éthique du web 2.0 au Royaume-Uni et dans le monde.

Un “BarCamp” est un type de réunion où des réseaux d'individus organisent un événement public  utilisant Internet, avec une collaboration transparente sur l'ordre du jour. [qu'est-ce qu'un BarCamp ? en français]. L'idée de BarCamp Transparency est née en avril lors d'une session de BarCamp Apache Oxford sur le cyber-militantisme qui a montré l'intérêt des participants pour les discussions concernant toutes les facettes de la vie privée en ligne.

Orwellien ?

Le Royaume-Uni n'est peut-être pas célèbre pour son absence de protection de la vie privée ou de la liberté d'expression, mais les lecteurs des articles sur les nouveaux plans du gouvernement pour la surveillance ont publié de nombreux commentaires inquiets sur les forums en ligne.

Un article de la BBC rédigé par Dominic Cascani nourrit la discussion sur le site web RichardDawkins.net.

 Widecora, du Royaume-Uni, poste en réponse à l'article :

Et si je me moque de me faire exploser par un terroriste ? Puis-je récupérer ma vie privée s'il vous plaît ?

Ficklefiend , depuis l'Écosse, approuve:

Qu'est-ce que c'est ce bordel ? P.S. : à combien exactement estiment-ils le nombre de meurtriers qui envoient les détails de leurs projets par courriels ?

Sur Livejournal, un article de The Independent est également abondamment commenté, notamment par Mannygoldstein qui considère que la référence au terrorisme est un leurre :

Est-ce que tout cela n'est pas grotesquement hors de proportions ? Il existe de nombreuses menaces concernant la sécurité du Royaume-Uni et de ses citoyens mais elles recouvrent un large champ qui comprend les accidents de la route, la grippe A/H1N1, et la foudre ! Combien de morts et de blessés sont-ils dus au terrorisme et quelles ressources ont-elles été dépensées pour la ‘sécurité’ afin de protéger le public d'une telle menace ?

Faire circuler le message

Derryquinn a publié une vidéo sur YouTube dénonçant la surveillance du gouvernement et la censure. Il écrit : “Diffusez cette vidéo s'il vous plaît, refusez la censure du Web. Envoyez ce message à vos élus locaux, quel que soit votre pays. Dites leur que vous n'accepterez pas une surveillance orwellienne d'Internet.”

Des blogueurs ont également réagi.

Richard, sur le blog How This Old Brit Sees It …, pense que cette nouvelle idée est insensée :

Vachement malin, hein ? Ça leur apprendra aux méchants, hein ? Ça les arrêtera, hein ? Ça va accroître notre sécurité, hein ?

Les méchants ne sont pas en train de lire et d'écouter ce que tout le monde lit et écoute en ce moment, hein ? Ils ne vont donc pas commencer à réutiliser toutes sortes de moyens ‘du bon vieux temps’ sans technologies avancées pour leurs complots et plans secrets, hein ?

Non ! Jamais !

Pas du tout !

Sur Twitter, @lostmoya a initié une discussion liée à un article de la BBC et a reçu le soutien d'un camarade abonné à ses messages, @4TMSocialmedia:

Je suis d'accord @lostmoya. Surveillance d'Internet, caméras de surveillance équipées de microphones, lois anti-terroristes utilisées contre les citoyens. Le 1984 de Orwell est bien là.

… et les réflexions de @glynmoody :

@lostmoya, cela pourrait prendre un peu de temps avant que les choses changent, espérons que les prochaines élections y pourvoiront

Les réactions à l'annonce du gouvernement serviront de base aux discussions en face à face sur ce sujet et d'autres concernant la protection de la vie privée au Royaume-Uni et dans le monde durant BarCamp transparency.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site