Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran: YouTube, chanson de Broadway et élection présidentielle

Les militants en campagne pour les élections iraniennes ont utilisé YouTube de différentes manières pour promouvoir leur candidat favori ou discréditer leurs adversaires.

Quatre candidats seront sur les bulletins de vote pour la présidentielle le Juin 12, y compris l'actuel président, Mahmoud Ahmadinejad. Les autres sont Mir Hussein Mousavi, Mehdi Karroubi, et Mohsen Rezaei.

Une vidéo apparaissant sur YouTube compare l'ancien Premier ministre, Mir Hussein Mousavi au président Mahmoud Ahmadinejad  sur la musique de la vieille chanson de Broadway, “Anything You Can Do“. Le texte à la fin du film conclut que Mousavi est plus rationnel qu'Ahmadinejad, dont les politiques ont détérioré l'économie de l'Iran.

 

 Il y a un autre film sur YouTube qui vise l'ancien président réformateur, Mohammad Khatami, qui fait campagne pour Mousavi.

Comme le Tehran Post l'a une fois noté [anglais], le genre de blagues le plus populaire en Iran est la blague ethnique. Les principaux protagonistes de la plupart des blagues ethniques sont des Turcs azéris. Dans cette vidéo,  Khatami raconte [fa] une blague sur un naïf (azéri) d'Ardebil qui a fait quelque chose de stupide, bien que son intention ait été de montrer que les Ardebilis sont des génies. Une centaines d'étudiants azéris ont tenu une manifestation contre Khatami pour cette plaisanterie (voir la vidéo), et ont demandé à Mousavi, qui est lui-même Azéri, de désavouer Khatami. Pendant ce temps, Khatami a déclaré que le film est un trucage.

 
Digital Kalachnikov, un blogueur et journaliste iranien, a filmé plusieurs événements intéressants sur vidéo au cours de cette campagne présidentielle. Il a récemment publié un film où Mehdi Karroubi, ancien président du Parlement, et ses partisans ont forcé les portes de l'Université Amir Kabir où les autorités universitaires lui avaient interdit de faire un discours.

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site