Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Indonésie : Un système d'armement qui se dégrade

Un nouvel hélicoptère militaire indonésien s'est écrasé lundi à Cianjur, dans l'ouest de Java, provoquant l'inquiétude des Indonésiens devant la détérioration du Système principal d'armement défensif (Alutsista).

Le mois dernier, le président indonésien Susilo Bambang Yuhoyono (SBY) a reconnu [bahasa indonésien] l'allègement du budget d'acquisition d'armements de défense. Il a toutefois soutenu que le gouvernement n'avait pas rogné le budget de maintenance des armes.

L'Indonésie a en ce moment une relation bilatérale compliquée avec sa voisine la Malaisie au sujet d’Ambalat. Les deux pays revendiquent la possession du bloc maritime riche en pétrole situé dans la mer de Célèbes, qui baigne l'Etat malaisien de Sabah.

En dépit de l'accord passé par les deux gouvernements pour mettre fin aux démonstrations de force, nombreux sont ceux qui croient que le moment est crucial pour la défense par l'Indonésie de sa souveraineté.

Un billet paru sur le blog Pemuda Indonesia baru met en question la qualité de l'armée indonésienne :

Kembali Pesawat TNI jatuh padahal belum lama tragedi Hercules berlalu. Pesawat jenis Helicopter Bolco milik TNI angkatan Darat (AD) ini yang membawa 3 penumpang dan 2 kru. Pesawat ini dikabarkan jatuh di desa Pagelaran, Cianjur Selatan, Jawa Barat.

[…]

Kejadian naas ini membuat kita bertanya-tanya, Sekuat apakah TNI kita? Pertanyaan ini timbul dikarenakan saat ini bangsa kita dihadapkan pada situasi yang sangat penting untuk membuktikan bahwa TNI kita Kuat. Dimana Negara tetangga kita saat ini sedang asyik-asyiknya memamerkan kekuatan (Show Force) tentaranya di Ambalat.

[…]

Menurut salah seorang Anggota DPR, bahwa kekauatan TNI saat ini masih diatas Tentara diraja Malaysia, Tolak ukur dari pernyatan beliau adalah kuantitas, dimana Jumlah personel dan peralatan TNI masih lebih banyak bila dibandingkan dengan Tentara Diraja Malaysia. Tapi bagaimana dengan kualitas?

Jatuhnya pesawat milik TNI yang terjadi beberapa kali belakangan ini dapat dijadikan sebagai indikasi bahwa kualitas Tentara Nasional Indonesia (TNI) perlu dipertanyakan. Benar memang dari jumlah kita menang tapi dari kualitas sangat diragukan.

Un appareil aérien militaire s'est une fois de plus écrasé, alors que la tragédie de l’Hercules est encore toute récente. Un hélicoptère de type Bolco appartenant à l'armée indonésienne, qui emportait trois civils et deux membres d'équipage. L'appareil s'est écrasé au village de Pagelaran Village, Cianjur Sud, dans l'ouest de Java.

[…]

Cet triste événement nous amène à nous demander quelle est la force de notre armée ? Cette question se pose au milieu de circonstances cruciales, alors que l'armée est supposée être en mesure de montrer sa force. Notre pays voisin démontre avec ardeur sa force militaire (Show of Force) à Ambalat.

[…]

Selon un député, les forces militaires indonésiennes restent supérieures à celles de la Malaisie, mais son estimation était basée sur la quantité, car c'est un fait que nos effectifs et nos armements sont supérieurs en nombre comparés à ceux de l'armée de la Malaisie. Mais qu'en est-il de la qualité ?

Les accidents d'avions militaires qui se sont produits à plusieurs reprises récemment pourraient soulever des questions sur le niveau de qualité de l'armée indonésienne. Certes, nous gagnons en termes de quantité, (mais) notre qualité est douteuse.

Dwi Eka a écrit un billet sur Think and Act for National Defense (“Penser et agir pour la défense nationale”), peu de temps après l'accident du Lockheed C-130H dans l'Est de Java le mois dernier, dans lequel 101 passagers et militaires avaient trouvé la mort. Elle y affirmait que le Système principal d'armement défensif a fait l'objet de discussions sérieuses à l'intérieur du gouvernement, et que depuis 2007 l'armée indonésienne (TNI) a subi des coupes budgétaires qui les a fait se battre pour maintenir l'Alutsista.

TNI adalah ujung tombak pertahanan negara, dan pertahanan negara adalah penentu kedaulatan dan kelangsungan negara.

[…]

Boleh jadi, permasalahan alutsista bukan hanya karena terbatasnya anggaran melainkan serapannya yang juga rendah. Anggaran yang telah ditetapkan dalam APBN ketika dicairkan tidak tepat sasaran, atau mengalami kebocoran. Adanya sistem fee yang telah membudaya sangat mempengaruhi kualitas proyek. Sehingga tidak heran jika ada yang menginginkan audit ditubuh TNI. Ini tentunya didasari atas niat yang baik, bukan sama sekali untuk menggembosi TNI itu sendiri, melainkan sebaliknya, dengan sistem pengadaan & perawatan alutsista yang transparan & terukur, kita ingin agar TNI dapat menyerap anggarannya sebesar-besarnya untuk peningkatan kekuatan pertahanan. Audit dimaksudkan untuk melihat sejauh mana serapan anggaran itu berlangsung dan jika ada indikasi penyimpangan maka dapat segera dicari solusinya.

Selain itu, untuk meningkatkan serapan anggaran, masing-masing pihak secara jujur dan ikhlas harus menjunjung profesionalisme dengan mengedepankan aspek moralitas bahwa semata-mata kita berjuang untuk mempertahankan harkat dan martabat negara.

Berikutnya perlu dikaji ulang secara mendalam pula tentang bagaimana menata kembali sistem perekrutan, meningkatkan standar pendidikan prajurit dengan mengutamakan profesionalisme bukan pengharapan materi semata, dan mengisi kembali pos-pos yang selama ini terabaikan seperti memperkuat kembali wilayah perbatasan dan pemeliharaan aset negara serta kemampuan tempur personil TNI.

Upaya ini diharapkan dapat meningkatkan serapan anggaran yang terukur kinerjanya. Dengan demikian publik pun akan paham dan merelakan sebagian anggarannya dialihkan untuk sektor pertahanan.

La TNI (Armée Nationale Indonésienne) est le fer de lance de la défense nationale, et la défense nationale détermine la souveraineté de l'Etat.

[…]

Nous pouvons supposer que le problème de l'Alutsista n'est pas le produit d'un budget limité, mais résulte aussi du faible taux de réalisation du budget. L'utilisation du budget disponible, qui fait partie du budget national, est mal ciblée ou subit des fuites. Le système des honoraires influence la qualité des projets (d'achats). Ce n'est pas une surprise si d'aucuns veulent auditer de l'intérieur l'armée indonésienne. L'audit part, bien-sûr, d'une bonne intention, ce n'est pas du tout une manière d'affaiblir la TNI, bien au contraire, à l'aide d'un système d'approvisionnement et de maintenance transparent et chiffré, les gens espèrent que la TNI absorbera autant de budget disponible que possible afin de renforcer notre défense nationale. L'audit a pour but de constater dans quelle mesure l'armée utilise bien son budget, pour que nous puissions chercher des solutions s'il y a la moindre divergence en matière budgétaire.

Qui plus est, pour accroître la consommation du budget, il faut que chaque individu soit honnête, sincère, professionnel, et mette en exergue l'aspect éthique, parce que nous combattons pour l'honneur et la dignité de la nation.

Au stade suivant, il nous faut réexaminer sérieusement le système de recrutement, en augmentant le niveau d'éducation (et de formation) de nos soldats en mettant l'accent sur le professionnalisme au lieu des avantages matériels, et en pourvoyant les postes vacants, comme en renforçant les forces aux frontières et la protection du patrimoine national et aussi la capacité de combat des personnels de la TNI.

Ces efforts pourraient avec un peu de chance améliorer une consommation bien ciblée des crédits budgétaires. Ainsi le public comprendra et sera d'accord pour que leur argent soit investi dans le secteur de la défense.

S'exprimant dans un journal local,  le Vice-Maréchal de l'Air Sagom Tamboen a déclaré[bahasa indonésien] que parler ouvertement de la défense nationale et du système principal d'armement pouvait mettre en danger l'Indonésie et la population civile.

En Indonésie, la sécurité nationale et l'information militaire sont classées secret défense, en vertu de la constitution.

En juillet prochain, les Indonésiens seront appelés aux urnes pour choisir le prochain RI 1 (Republik Indonesia 1 – le chef de l'Etat). Le thème de l'Alutsista prend rapidement la tête de l'ordre du jour pour les trois favoris, chacun s'engageant à augmenter les budgets d'équipements s'il est élu.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site